Après la Corne de l’Afrique, c’est la région du Sahel qui est à nouveau confrontée à une crise alimentaire croissante. En 2010, 10 millions de personnes avaient déjà été affectées par une grave crise alimentaire. Cette année, on note des baisses importantes des productions agropastorales dans certaines zones du Sahel. Alors que les prix alimentaires sont élevés, cette situation compromet fortement l’accès à la nourriture des ménages les plus pauvres.

 

Caritas Internationalis suit de près la situation avec le Groupe de Travail sur le Sahel. L’objectif est d’établir une stratégie commune d’intervention susceptible d’orienter le travail de tous les membres de la confédération impliqués dans la région.

Des évaluations approfondies des besoins sont en cours dans les différents pays de la région. Caritas Internationalis est en communication constante avec Caritas Niger, Caritas Mali et Caritas Burkina Faso les trois pays les plus exposés à la crise. Le travail a donc déjà été entamé en collaboration avec les autres membres du réseau présents sur le terrain pour évaluer rigoureusement la situation et les besoins dans les zones et les communautés les plus vulnérables.

 

Les membres de la confédération ont été alertés de la situation afin d’être en mesure d’appuyer dès que possible la réponse des Caritas nationales qui se préparent à faire face à la situation actuelle et à la possible aggravation de la crise.