Women receive Caritas-funded beans, rice, and unimix (a nutritious powder made from soy and other foods) at a parish center near Marsabit, northern Kenya. Laura Sheahen/Caritas 2011

By Jacques Dinan, Executive Secretay of Caritas Africa

The identity and mission of Caritas in the light of the encyclical “Deus Caritas Est” is the theme of the meeting of Bishops that will take place in Kinshasa from 20 to 22 November 2012.

Some 60 bishops, comprising the presidents of national caritas organisations and presidents of episcopal conferences, will gather in the capital of the Democratic Republic of Congo for this meeting jointly organised by the Pontifical Council Cor Unum and Caritas Africa.

Cardinal Robert Sarah, President of the Pontifical Council Cor Unum and Cardinal Oscar Rodriguez Maradiaga, President of Caritas Internationalis will be among the five cardinals present at the meeting. Bishop Francisco João Silota, President of Caritas Africa and Mr Michel Roy, Secretary General of Caritas Internationalis will also participate.

The issue about the identity and mission of Caritas has been a matter of concern for Caritas members of the Africa region for several years. They discussed about the issue in the course of at least two regional conferences, in Kigali in 2002 and in Libreville in 2006.

It is necessary to assert that Caritas is a privileged sign of the manifestation of the love of God in Jesus Christ, for humanity and that it is a constitutive dimension of the evangelizing mission of the Church, an important component of its pastoral care of all. Caritas participates in the mission of salvation entrusted by Christ to the disciples. In Deus Caritas Est, the Pope writes, “The service of charity belongs to the nature of the Church, it is an expression of its own essence, which it cannot abandon” (Deus Caritas Est n°29).

This meeting in Kinshasa will give an opportunity to reaffirm the evangelical, spiritual, theological and ecclesial dimensions of the charitable commitment of the entire people of God.

All the Christian faithful, at parish, diocesan and national levels, must mobilize their generosity to organize and live charity in favour of the needy, the poor and all those who seek a spiritual consolation or who have hunger and thirst for God and his Word.

The need to animate Catholics and men and women of goodwill to all levels is urgent, in order to generate the solidarity and sharing with the poorest, in the name of Christ, and in compliance with the principle of subsidiarity. Obstacles to the lived experiences of this principle are numerous and we must work to eliminate them.

The granting by the Blessed John Paul II of the official canonical legal personality to Caritas Internationalis by his chirografo “During the Last Supper”, of 16 September 2004 on the one hand, and on the other hand the approval on 2 May 2012 of the new Statutes of Caritas Internationalis by Pope Benedict and their immediate entry into force, as well as the accompanied General Decree, signed by the Vatican’s Secretary of State, Cardinal Tarcisio Bertone, place more than ever this confederation of Catholic organisations under the authority of the Pope and of the pastors of the Church that are the Bishops.

The latter are called upon to promote this instrument of the diakonia of the Church in perfect harmony with the proclamation of the Word and the celebration of sacraments. Caritas is not the only actor of charity in the Church, but it is the official instrument of the Bishops, also for the animation of the faithful.

The overall objective of the meeting will be to deepen with Bishops the current teaching of the Church on the exercise of charity in the light of the Encyclical “Deus Caritas Est” and of the post-synodal apostolic exhortation “Africae Munus” to reinforce the identity, mission and the organization of Caritas as an integral part of the Church.

The meeting will offer the possibility of reflecting with Bishops on the ways and means of strengthening the identity of Caritas and its ownership by local churches and locate the action of Caritas in the pastoral care of all local churches.

Rencontre des évêques à Kinshasa pour discuter de l’identité et de la mission de Caritas

South Sudan. Credit: CRS/Karen Kasmauski.

 L’Identité et la Mission de Caritas à la lumière de l’Encyclique « Deus Caritas Est » est le thème de la rencontre des évêques qui se tiendra à Kinshasa du 20 au 22 novembre 2012. Cinq cardinaux et quelque 60 évêques, comprenant les présidents des Caritas nationales et les présidents des conférences épiscopales, sont attendus dans la capitale de la République Démocratique du Congo pour cette rencontre conjointement organisée par le Conseil Pontifical Cor Unum et Caritas Africa.

La question de l’identité et de la mission de Caritas préoccupent les Caritas de la Région Afrique depuis plusieurs années. Elles y ont consacré au moins deux Conférences régionales, à Kigali en 2002 et à Libreville en 2006. Il s’agit d’affirmer que  Caritas se veut être un signe privilégié de la manifestation de l’amour de Dieu, en Jésus Christ, pour l’humanité et qu’elle est une des dimensions constitutives de la mission évangélisatrice de l’Eglise, un volet important de sa pastorale d’ensemble. De ce fait, elle participe à la mission de salut confiée aux disciples par le Christ. « Le service de la charité appartient à la nature de l’Eglise, il est une expression de sa propre essence, à laquelle elle ne peut renoncer » (Deus Caritas Est n°29).

Cette rencontre de Kinshasa sera l’occasion de réaffirmer la dimension évangélique, spirituelle, théologique et ecclésiale de l’engagement caritatif du Peuple de Dieu tout entier. Tous les fidèles chrétiens, au niveau paroissial, diocésain et national doivent mobiliser leur générosité pour organiser et vivre la charité en faveur des nécessiteux, des pauvres et de tous ceux qui cherchent une consolation spirituelle ou qui ont faim et soif de Dieu et de la Parole. Le besoin d’animer les catholiques et les hommes et femmes de bonne volonté à tous les niveaux se fait pressant, afin de susciter la solidarité et le partage avec les plus pauvres, au nom du Christ, et dans le respect du principe de subsidiarité. Les obstacles au vécu de ce principe sont nombreux et il faut travailler à les éliminer.

L’octroi par le Bienheureux Jean Paul II de la personnalité juridique canonique officielle à Caritas Internationalis par sa lettre Chirographe « Au cours de la Dernière Cène », du 16 septembre 2004 d’une part, et d’autre part l’approbation le 2 mai 2012 des nouveaux  Statuts de Caritas Internationalis par le Saint Père et leur immédiate entrée en vigueur, ainsi que le Décret  général qui les accompagne, signé par le Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté, Cardinal Tarcisio Bertone, placent plus que jamais cette Confédération d’organisations catholiques sous l’autorité du Saint-Père et des pasteurs de l’Eglise que sont les Evêques.

Ces derniers sont plus que jamais appelés à promouvoir cet instrument de la diaconie de l’Eglise en parfaite harmonie avec la proclamation de la Parole et la célébration des sacrements. Caritas n’est pas l’unique acteur de charité dans l’Eglise, mais elle est l’instrument officiel des Evêques, aussi pour l’animation des fidèles.

L’objectif général de la rencontre de Kinshasa sera d’approfondir avec les Evêques l’Enseignement actuel de l’Eglise sur l’exercice de la charité à la lumière de l’Encyclique « Deus Caritas Est » et de l’Exhortation Apostolique post synodale « Africae Munus » pour renforcer l’identité, la mission et l’organisation de Caritas comme partie intégrante de l’Eglise.

Plus spécifiquement, la rencontre offrira la possibilité de réfléchir avec les Evêques sur les voies et moyens de renforcer l’identité de Caritas et son appropriation par les églises locales et situer l’action des Caritas dans la pastorale d’ensemble des églises locales ; d’attirer leur attention sur certaines théories et idéologies contemporaines  comme défis à l’identité et à la mission de Caritas ; d’établir plus clairement les relations entre Caritas à divers niveaux et la hiérarchie de l’Eglise à divers niveaux ; d’aborder dans le concret les questions ayant trait au partenariat, à l’animation, à la mobilisation et la gestion des ressources, aux secours d’urgence, au plaidoyer, aux rôles respectifs des Caritas nationales, diocésaines et paroissiales ; d’aborder la question des relations Evêques-Caritas et Caritas-Evêques et comment faire de Caritas le réel bras de la Pastorale caritative de l’Eglise ; de partager avec les participants quelques expériences positives en cours dans certains pays africains où la Caritas a renforcé sa présence et son action dans le domaine humanitaire et pour le développement des communautés locales ; et de distinguer entre théologie de la charité et doctrine sociale de l’Eglise.

Son Eminence Robert Cardinal Sarah, Président du Conseil Pontifical Cor Unum, Son Eminence Oscar Cardinal Rodríguez Maradiaga, Président de Caritas Internationalis, Son Excellence Mgr Francisco João Silota, Président de Caritas Africa, et M. Michel Roy, Secrétaire général de Caritas Internationalis honoreront de leur présence cette importante rencontre, qui verra la participation des évêques d’une quarantaine de pays.

Pour plus d’informations, merci de prendre contact avec Jacques Dinan, secrétaire exécutif de Caritas Africa. Tél. : +230 251 5962 ; courriel : coord@caritas-africa.org ou jacdinan@intnet.mu