Matthieu Alexandre/Secours Catholique

Par Secours Catholique

À Damas, le centre de soins pour enfants infirmes moteurs cérébraux (IMC) reste ouvert, en dépit des évènements. Il offre à 70 enfants atteints de paralysie cérébrale une prise en charge thérapeutique favorisant leur développement.

Le centre, créé par l’association Terre des hommes Syrie, veut aussi former des personnels locaux pour prendre en charge ces enfants et sensibiliser les familles aux méthodes d’accompagnement à domicile et à l’urgente intégration sociale de leurs enfants. À cet égard, il y a fort à faire dans un pays où les personnes handicapées ne disposent, de fait, que du seul soutien des ONG et des associations locales.

Dans ce lieu ouvert six jours par semaine, cinq départements spécialisés (physiothérapie, ergothérapie, orthophonie, psychomotricité et informatique) sont au service des enfants infirmes. Chaque mois l’équipe thérapeutique se réunit en présence du médecin et rédige un rapport dans lequel sont notés les problèmes rencontrés, l’évolution de l’enfant et le suivi à mettre en place.