Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Imagine access to treatment, prevention, and care for HIV and AIDS: Empowerment in Vietnam

Imagine access to treatment, prevention, and care for HIV and AIDS: Empowerment in Vietnam

Les fleurs parlent d’espoir et de foi mais, pour les femmes du refuge de Mai Tam au Vietnam, elles représentent aussi l’autonomie. La boutique de fleurs “Mai Tam Creations” a été ouverte à Ho Chi Minh Ville par des mères et des femmes vivant avec le VIH. Elles assurent la gestion de la boutique et en tirent des bénéfices.

Le refuge, qui est géré par l’archevêché d’Ho Chi Minh Ville et est financé par Caritas, dispense des soins, distribue des médicaments et anime des programmes d’éducation à l’intention des mères et des enfants porteurs du VIH. Bon nombre des enfants sont orphelins.

Mai Tam a été l’une des premières organisations du Vietnam à utiliser le traitement antirétroviral pour les enfants séropositifs. Elle a aussi conduit l’un des premiers programmes visant à intégrer les enfants atteints du sida au Vietnam dans les écoles maternelles ordinaires.

“C’est là que j’ai tout appris du sida et découvert les souffrances des gens atteints par cette maladie” explique Francesca Merico, déléguée de Caritas Internationalis. “ Mai Tam m’a aussi enseigné que la souffrance pouvait être évitée en suivant l’exemple du directeur, le père John Toai, des religieuses, des séminaristes et des bénévoles”.

Caritas organise des ateliers pour parfaire la formation des bénévoles qui travaillent dans le centre et aide le père John à se tenir informé des dernières innovations en matière de traitement du sida et de soins à donner aux malades.

Caritas appuie aussi d’autres projets relatifs au VIH au Vietnam et s’emploie à donner aux personnes séropositives un accès aux soins de santé et au traitement ainsi qu’à un soutien psychologique et spirituel. L’organisation parraine également des programmes de traitement ciblant les toxicomanes qui sont particulièrement exposés à l’infection du VIH.

En janvier 2008, Caritas a organisé des ateliers et des séminaires à Ho Chi Minh Ville pour présenter aux auxiliaires laïcs de l’Eglise les innovations en matière de soins à donner aux malades du sida. Les ateliers ont aussi insisté sur les besoins des enfants malades du sida, en mettant l’accent sur la façon de plaider pour un accès facilité aux traitements et sur la promotion d’une meilleure utilisation des médicaments afin de prévenir la transmission du VIH de la mère à l’enfant.