Cette page est aussi disponible en: Espagnol

A Swat family in a small tent camp in Mardan district. Credits: Hamish Cairns/Caritas

A Swat family in a small tent camp in Mardan district.
Credits: Hamish Cairns/Caritas

Les combats au Pakistan ont obligé plus de 1,4 millions de personnes à fuir leurs foyers. Les besoins de ces personnes déplacées sont très loin d’être couverts.

Les membres Caritas sur le terrain distribuent déjà de l’aide et s’apprêtent à intensifier leurs opérations face à l’aggravation de la crise humanitaire.

Au moins 85 % des personnes qui ont fui les combats opposant les forces gouvernementales aux groupes armés dans la province de la Frontière du Nord-Ouest sont hébergées dans des familles d’accueil. La plupart des autres vivent dans des camps.

« Les camps sont surpeuplés et les gens souffrent de la chaleur. Les personnes âgées la supportent mal tandis que les enfants pâtissent de la dégradation des conditions d’hygiène. L’été approche et la température peut atteindre 53 degrés », raconte Eric Dayal, coordinateur national de la crise pour Caritas Pakistan, à son retour d’une visite dans deux camps du district de Mardan.

Caritas intensifie ses opérations
Caritas Pakistan a recensé des lacunes en matière de santé et constaté le besoin de tentes. Elle prévoit d’aider 3 000 familles à Mardan et Hassan Abdal.

Cordaid (Caritas Pays-Bas) veille plus spécialement à la qualité des soins de santé primaires pour les personnes vivant dans des communautés d’accueil. Elle cible 150 000 personnes à Mardan, Swabi et Charsadda.

CRS (un membre Caritas aux États-Unis) fournira dans un premier temps des bons aux familles afin qu’elles puissent se procurer les matériaux leur permettant de se construire elles-mêmes des abris, à Mardan et Swabi. De plus, CRS proposera des activités « espèces contre travail » pour compenser le manque de revenus lié à la disparition des moyens d’existence.

Caritas Suisse travaillera à Mardan et Thesil Mardan, où elle distribuera des vivres, des accessoires pour l’hygiène et des ustensiles de cuisine à 3 500 familles déplacées vivant dans des communautés hôtes. Le projet sera exécuté par le partenaire habituel de Caritas Suisse, Anatolian Development Foundation-Turquie (ADF).

Trocaire (Caritas Irlande) concentrera son action sur les communautés d’accueil et les personnes qu’elles hébergent, en travaillant par l’intermédiaire de partenaires humanitaires reconnus, notamment le Rural Development Program (RDP) et le Pakistan Village Development Program (PVDP) à Peshawar, Swabi, Abbotabad et Mansehra. Les partenaires privilégieront le soutien d’urgence aux moyens d’existence, sous la forme de dons en espèces ou de distribution de bons, et la protection des femmes et des enfants dans les communa