Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

The drought-plagued desert environment in Dawa, eastern Ethiopia, demands that any sustainable agricultural project use irrigation systems. Without irrigation, agriculture is completely dependent on the whims of the climate. Credits: Kevin Kostic/CRS

The drought-plagued desert environment in Dawa, eastern Ethiopia, demands that any sustainable agricultural project use irrigation systems. Without irrigation, agriculture is completely dependent on the whims of the climate.
Credits: Kevin Kostic/CRS

Les changements climatiques ont un impact majeur sur la disponibilité d’eau et de nourriture. Ils touchent en particulier les communautés situées dans des zones chaudes où les terres cultivables et l’accès à l’eau sont limités. L’Ethiopie est l’un de ces pays.

Enclavée dans la Corne d’Afrique entre l’Erythrée, le Djibouti, la Somalie, le Kenya et le Soudan, l’Ethiopie est éprouvée par des périodes de sécheresse.

Dans la tentative de sensibiliser le public à cette question urgente, l’Eglise catholique éthiopienne est en train d’organiser une conférence internationale intitulée “L’approche de l’Eglise catholique à la justice climatique – un engagement pour l’intégrité de la création”.

Le but de cette conférence, qui se déroulera du 2 au 4 juin 2010 à Addis-Abeba, est d’élaborer des stratégies concrètes susceptibles de faire participer activement l’Eglise locale à la question de la justice climatique aux niveaux national et mondial.

Près de la moitié du territoire de l’Ethiopie est montagneux, quant aux terres disponibles pour l’agriculture, elles ont été dégradées par une longue histoire de surpâturage, de déforestation et de pratiques agricoles médiocres. Un large pourcentage de la population a été ainsi exposé à l’insécurité alimentaire et à la faim, et les changements climatiques ne feront qu’aggraver ce problème. L’Ethiopie doit vite promouvoir la création et la mise en œuvre de mesures d’adaptation et d’atténuation pour contrecarrer les effets néfastes des changements climatiques.

La conférence réunira les représentants des Secrétariats diocésains catholiques, des organisations membres de Caritas, des organisations internationales bilatérales et multilatérales présentes dans le pays, des organisations confessionnelles et des bureaux gouvernementaux afin d’élaborer un cadre et un plan d’action visant à la participation active et à la contribution à la campagne mondiale en faveur d’un changement réel et effectif. Les dimensions éthique, morale et théologique de la crise des changements climatiques seront examinées.

Cette réunion marque une étape concrète dans la mise en place d’un cadre et d’un plan d’action visant à la participation active et à la contribution en Ethiopie à la campagne mondiale en faveur d’un changement réel et effectif.

Les informations contenues dans cet article ont été fournies par Daniel Keftassa (Dr.) Directeur exécutif adjoint de la Commission pour le développement et les questions sociales.