Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

The Center for Collective Bair, in the Albanian part of Mitrovica, gives shelter to Kosovar Albanian families from northern Kosovo, who were forced to move south after the 1999 war. Shukri Rushiti Hanifi and his daughter at the entrance of the center. Credits: Xavier Schwebel/Secours Catholique-Caritas France

The Center for Collective Bair, in the Albanian part of Mitrovica, gives shelter to Kosovar Albanian families from northern Kosovo, who were forced to move south after the 1999 war. Shukri Rushiti Hanifi and his daughter at the entrance of the center. Credits: Xavier Schwebel/Secours Catholique-Caritas France

La récession mondiale de 2008 et 2009 a fait augmenter le nombre de personnes pauvres ou menacées de pauvreté en Europe. 85 millions d’Européens sont aujourd’hui pauvres.

Des délégués provenant de 35 organisations membres de Caritas en Europe se sont rendus le week-end dernier à Madrid au « Congrès européen sur la pauvreté et l’exclusion sociale » pour demander que des mesures soient prises afin d’alléger la souffrance des pauvres en Europe.

Des représentants des Caritas d’Ethiopie, du Brésil, de Singapour et des Etats-Unis, ainsi que des hommes politiques, statisticiens, journalistes et représentants d’organisations de la société civile européens ont également participé à la réunion.

L’Espagne détient actuellement la présidence du Conseil de l’Union européenne et Caritas a insisté pour que le besoin de justice sociale et la lutte contre la pauvreté soient retenus comme objectifs clés de l’action sociale.

A l’occasion de l’« Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale », les organisations membres de Caritas de toute l’Europe ont lancé la campagne « Zéro Pauvreté ».

A Madrid, les délégués ont exhorté les décideurs européens à adopter la stratégie proposée intitulée « Europe 2020 » au moment de la réunion du Conseil européen en juin.

Caritas préconise de:

  • Réduire de 30% le nombre de pauvres
  • Eradiquer la pauvreté des enfants
  • Améliorer résolument l’éducation et la formation
  • Porter une attention particulière aux groupes vulnérables tels que les migrants, les minorités ethniques, les personnes affectées par le VIH/SIDA et les personnes handicapées.
  • Réaliser les Objectifs millénaires du développement d’ici à 2015.
  • Avoir un impact considérable sur le changement climatique.

« Zéro Pauvreté, c’est notre objectif. Tout commence à zéro. Le zéro signifie égalité aussi. Nous devons rétablir l’équilibre dans notre système. L’injustice est un affront à l’égalité », a déclaré le Père Erny Gillen, Président de Caritas Europa.

Il a demandé à toutes les personnes soucieuses de justice de signer la pétition « Zéro Pauvreté »

Plus d’informations sur le congrès sur notre blog Caritas.