Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Sheirin and his nephew received aid during the Swat crisis. Credits: Hamish Cairns/Caritas

Sheirin and his nephew received aid during the Swat crisis.
Credits: Hamish Cairns/Caritas

Plus de deux millions de personnes ont été forcées de quitter leur foyer à la suite des affrontements entre l’armée pakistanaise et les militants dans la vallée de Swat. Ce district, qui avait été surnommé ‘la Suisse du Pakistan’, attiraient desmilliers de touristes qui allaient skier ou faire des excursions dans lesmontagnes,mais c’était avant que le conflit n’éclate.

Sheirin, qui depuis 70 ans vit dans le village de Malamjabar, avait dû fuir avec sa femme et ses huit enfants pour sauver leur vie. “Un demes neveux a été tué,” raconte-t-il.

Grâce à Caritas, Sheirin et sa famille ont reçu un colis contenant des articles de secours dès qu’ils sont arrivés dans un lieu sûr. Caritas a apporté l’aide à 385 000 personnes qui avaient quitté leurs habitations dans la vallée de Swat en 2009, sous formes de vivres, soins de santé, abris, assainissement, eau propre et articles ménagers.