Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Imagine a migrant's rights protected: Caritas in action

Imagine a migrant’s rights protected: Caritas in action

Les organisations Caritas appartiennent au réseau ERSO (organisations européennes d’appui à la réintégration). Placée sous la direction de Caritas Autriche, cette initiative offre des services de conseil aux migrants avant qu’ils ne quittent leur pays. En 2008, le projet a mis l’accent sur l’aide en faveur des migrants rentrant chez eux, en particulier ceux qui se sont vus refuser l’asile.

Le livre intitulé “The Travails of Sri Lankan Migrants” du père George Sigamoney, directeur de Caritas Kandy au Sri Lanka, décrit les difficultés rencontrées par les femmes qui migrent et par leur famille. Caritas Sri Lanka a aussi produit un DVD intitulé “The House of the Arabian Child” (La maison de l’enfant arabe), un documentaire romancé sur le sort des migrants.

Caritas Dakar s’est employée à aider les femmes des zones rurales. Elles ont bénéficié de services de microcrédit pour pouvoir gagner leur vie dans leur village au lieu d’être obligées de migrer vers les zones urbaines. Elles ont aussi été encouragées à se regrouper en organisations. Les migrants représentent 3 % de la population mondiale.

  • A tout moment, 2,4 millions de personnes seraient victimes de la traite chaque année. La moitié d’entre elles seraient des mineurs
  • On estime que 49,6 % des migrants sont des femmes
  • Dans plus de 21 pays, Caritas est un partenaire d’exécution du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) – offrant une aide aux réfugiés
  • Près de 14 000 personnes ont trouvé la mort depuis 1988 le long des frontières européennes pendant leur migration
  • Les sommes d’argent envoyées par les migrants dans les pays en développement dont ils sont originaires ont atteint un montant total de 305 milliards de dollars en 2008. Pour un pays tel que le Tadjikistan, ces envois représentent 45 % du PIB.