Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Sister care for her brother. Caritas provided emergency food packages to 100,000 people and other relief items like sleeping mats, ropes, buckets, soap or mosquito nets to roughly 350,000 people. Credits: Wijastuti/CRSPakistan

Sister care for her brother. Caritas provided emergency food packages to 100,000 people and other relief items like sleeping mats, ropes, buckets, soap or mosquito nets to roughly 350,000 people.
Credits: Wijastuti/CRSPakistan

Le Pakistan lutte toujours pour sa survie six mois après les inondations dévastatrices qui ont touché 20 millions de personnes.

“Il y a encore beaucoup à faire,” a déclaré l’Evêque Joseph Coutts, Président de Caritas Pakistan. “Nous passons désormais de la phase des premiers secours d’urgence à la phase de reconstruction. Cependant, dans certaines régions, et notamment dans le Sud, les populations manquent toujours des éléments les plus essentiels comme la nourriture et l’eau potable.”

Jusqu’à présent, les organisations membres de Caritas ont consacré plus de $20 millions à la réponse aux inondations.

« Des milliers de familles vivant dans les régions les plus touchées par les inondations ont désormais de nouveaux foyers et ont pu planter à temps pour la saison du blé, ce qui leur permettra, ainsi qu’à leurs familles d’avoir un revenue à la période des récoltes, » a déclaré Jack Byrne, le représentant local de Catholic Relief Services (Services du Secours Catholique) (CRS est une organisation membre de Caritas).

Les inondations au Pakistan ont débuté à la fin du mois d’août et se sont étendues à de vastes régions du pays, aux régions de Khyber Pakhtunkhwa, du Sindh, du Punjab et de Balochistan.

Tandis que les inondations ont progressé, la catastrophe s’est aggravée jusqu’à ce que presque le cinquième du pays ne soit recouvert par les eaux. Aujourd’hui, environ 170 000 personnes déplacées vivent toujours dans des camps. Dans certaines régions, le niveau des eaux n’a pas baissé.

Caritas a été en mesure de fournir une aide immédiate aux survivants. Caritas a distribué des colis alimentaires d’urgence à 100 000 personnes ainsi que d’autres articles d’urgence tels que des tapis de sol, des cordes, des seaux, du savon et des moustiquaires à environ 350 000 personnes.

Etablir un contact avec les personnes sinistrées s’est révélé être un défi en soi. Les infrastructures du pays ont été fortement endommagées et certaines communautés vivent dans des régions montagneuses et isolées. Caritas a fait évacuer 50 000 personnes des régions en proie aux risques d’inondations dans la Province du Sindh.

Les hôpitaux et les centres médicaux ont été endommagés ce qui a rendu l’accès aux traitements difficile. Caritas a fourni des consultations et des traitements à plus de 88 000 victimes des inondations.

Tandis que le niveau de l’eau de crue a baissé, on craint désormais que les communautés ne soient confrontées au choléra et à d’autres maladies transmises par l’eau. Caritas a distribué des kits d’hygiène et des cachets d’épuration des eaux à environ 20 000 familles et a formé 2300 personnes sur les bonnes pratiques d’hygiène. Caritas va construire d’importantes stations d’épuration des eaux qui seront destinées à des villages entiers.

Caritas response for Pakistan’s flood victims six months on

Caritas response for Pakistan’s flood victims six months on

Environ deux millions de maisons ont été endommagées ou emportées par les inondations, des abris ont été fournis rapidement pour protéger les victimes des inondations avant l’arrivée de l’hiver. Plus d’un tiers du budget total, soit environ $ 8,6 millions, a été consacré aux matériaux de construction d’abris d’urgence et à la reconstruction de foyers. Environ 40 000 personnes ont reçu des abris d’urgence, tels que des tentes, des toiles de bâche ou des maisons semi-permanentes.

Plus de 130 projets d’infrastructure communautaire tels que la reconstruction de routes et de canaux d’irrigation ont également été réalisés. Des refuges pour les enfants ont été construits pour accueillir 3600 enfants et environ 14000 familles ont reçu une aide de Caritas par le biais de la distribution de graines et de vaccins pour le bétail.