Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Children attending a workshop on climate justice at Pdkraj primary school in Slovenia. Credits: Caritas Slovenia

Children attending a workshop on climate justice at Pdkraj primary school in Slovenia.
Credits: Caritas Slovenia

“Il faut que l’Afrique ait les moyens de lutter contre les changements climatiques,” affirme Jana Lampe de Caritas Slovénie. “Et la population de Slovénie et de Slovaquie devrait être prête à l’aider à créer les conditions favorables à un développement durable”.

L’année dernière, Caritas Slovénie et Caritas Slovaquie ont lancé un projet de sensibilisation sur les changements climatiques avec le soutien de la Commission européenne. Ce projet d’une durée de trois ans a pour but d’expliquer aux populations slovène et slovaque le besoin de justice climatique dans les pays en voie de développement, en particulier en Afrique.

On parle beaucoup des effets des changements climatiques en Europe, selon les deux membres Caritas, mais on oublie souvent ses effets sur la vie des populations des pays en voie de développement, qui sont les moins responsables de la situation et qui ne peuvent pas faire face aux conséquences à cause de leur pauvreté.

“On encourage les personnes à exprimer leur solidarité avec les victimes des changements climatiques,” affirme Jana Lampe. “Nous préconisons une meilleure compréhension des effets de l’environnement sur les efforts visant à réduire la pauvreté et sur le besoin d’aide au développement.”

Parmi les principales activités de ce projet : des kits d’outils à utiliser dans les ateliers organisés dans le cadre de programmes scolaires ou pour jeunes, des séminaires, le témoignage d’experts venant d’Afrique, le développement d’une plateforme internet pour les jeunes en Slovaquie et Slovénie afin de faciliter l’accès au matériel et promouvoir l’échange, un travail médiatique et une exposition de photos.

Une des activités importantes du projet est un séminaire sur le développement et les changements climatiques destiné aux organisations Caritas présentes dans les 12 nouveaux Etats membres de l’Union européenne. Le séminaire sera ouvert aussi aux membres Caritas présents dans les pays en voie d’adhésion à l’UE et dans les Etats voisins. Il se tiendra en Slovénie, à Celje, l’été 2011.

L’objectif principal du séminaire est d’informer les participants sur l’éducation au développement d’une manière générale, et plus précisément sur les changements climatiques en rapport avec le développement. Les participants auront l’occasion de partager leurs expériences en travaillant sur les changements climatiques et de se renseigner sur les dernières recherches scientifiques et surtout sur les effets en Afrique.

Le séminaire sera organisé par Caritas Slovénie avec l’aide des organisations Caritas (CAFOD-Caritas Angleterre et pays de Galles, Trócaire-Caritas Irlande et Caritas Luxembourg) et du Secrétariat général de Caritas Internationalis. Il sera tenu en Slovénie, à Celje, au mois de mars.

Caritas Slovénie invite tous les collègues intéressés des organisations de Caritas Europa, en particulier des nouveaux Etats membres de l’UE, à participer au séminaire.

Les frais d’hébergement et des repas seront couverts par Caritas Slovénie. Pour de plus amples renseignements et pour confirmer votre participation, veuillez écrire à jana.lampe@karitas.si.