Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Caritas volunteers distribute aid. Altogether, the Caritas response reached more than 800,000 people one year after the earthquake. Credits: Caritas Chile

Caritas volunteers distribute aid. Altogether, the Caritas response reached more than 800,000 people one year after the earthquake.
Credits: Caritas Chile

Un an après le tremblement de terre dévastateur, suivi d’un tsunami, qui a frappé le Chili, Caritas continue d’aider des milliers de victimes à reconstruire leurs maisons et leurs vies. Plus de 800 000 personnes ont bénéficié des interventions de Caritas.

Le séisme survenu au Chili le 27 février 2010 a été la plus grande catastrophe que le pays ait connue ces 50 dernières années et a touché plus de deux millions de personnes.

Les trois premiers mois qui ont suivi la catastrophe, Caritas a mobilisé toutes ses ressources pour apporter l’aide d’urgence.

Caritas Internationalis a lancé un appel pour un montant de 8,8 millions USD (6,5 millions d’euros) pour pourvoir aux besoins primaires de la population. Environ 4 000 tonnes d’aide ont été dispensées, notamment vivres, eau et boissons, tentes, couvertures, matériel de couchage, matelas, articles pour l’hygiène, vêtements, poêles et matériel de construction.

Le réseau local des Caritas et des paroisses ainsi que de nombreux bénévoles ont participé à l’intervention, en accélérant la distribution de l’aide aux survivants.

Encadré: L’intervention de Caritas en chiffres

  • 4 000 tonnes de vivres ou autres formes d’aide dispensées
  • Plus de 800 000 personnes ont bénéficié de l’aide d’urgence
  • Environ 8 000 personnes ont été aidées par des mesures de relèvement à long terme
  • 235 maisons construites et 600 autres réparées
  • Plus de 600 entreprises familiales ou coopératives aidées

 

 

 

 

“Dans un contexte où les communautés sont isolées, les moyens de communication interrompus, les routes endommagées et le pays souffre de pénuries, la contribution de Caritas a été fondamentale, parce que nous avons pu venir en aide assez rapidement aux communautés les plus isolées et les plus nécessiteuses. Dans bien des cas, nous sommes même arrivés avant le gouvernement,” explique Lorenzo Figueroa, Secrétaire général de Caritas Chili.

Depuis juin, Caritas a concentré ses efforts humanitaires sur le relèvement et la reconstruction. Les programmes se focalisent sur trois domaines: logement, entreprises familiales ou coopératives et développement de la communauté. Plus de 20 communautés situées dans des zones vulnérables, en particulier le long de la côte, bénéficient de ce soutien important.

“La stratégie de base de ces projets, c’est leur caractère intégral et la participation active des communautés à travers des évaluations communautaires, la mise en œuvre d’initiatives de logement et d’activités économiques. Les communautés contrôlent la mise en œuvre du projet, » dit M. Figueroa.

En donnant aux personnes le contrôle des programmes, on a obtenu globalement de meilleurs résultats et créé de nouvelles ressources et capacités qui resteront dans les communautés quand les programmes seront achevés.

“C’est très intéressant d’observer comment les communautés qui étaient désespérées et paralysées ont maintenant de nouveaux leaders et de nouvelles organisations, comme les groupes de quartier, les comités économiques ou les groupes de soutien aux femmes, et comment, avec les communautés chrétiennes, elles s’activent pour reconstruire leur vie,” affirme M. Figueroa.

En plus des programmes de reconstruction des abris et des activités économiques, un soutien psychologique et social est dispensé aux enfants et aux adultes dans les communautés impliquées.