Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Caritas Austria President Franz Küberl hands a children’s petition on better treatment for HIV affected people to a representative of the Austrian government. Credits: Irene Freudenschuss-Reichl/Caritas Austria

Caritas Austria President Franz Küberl hands a children’s petition on better treatment for HIV affected people to a representative of the Austrian government. Credits: Irene Freudenschuss-Reichl/Caritas Austria

Les enfants sont au centre d’une des campagnes importantes de Caritas Internationalis : HAART pour les enfants (l’acronyme HAART désigne un traitement antirétroviral hautement actif ). Caritas Internationalis presse les gouvernements et les entreprises pharmaceutiques de mettre au point des médicaments et des tests de dépistage adaptés aux enfants. Caritas Australie a demandé directement au géant pharmaceutique Roche de faire sa part en facilitant l’accès aux médicaments contre le VIH et la tuberculose, qui l’accompagne souvent. Caritas a fait des enfants eux-mêmes les défenseurs d’autres enfants, en les invitant à envoyer des cartes postales électroniques pour répandre le message que de meilleurs

Les membres du groupe Jeunes Caritas de Caritas Autriche sont également devenus des enfants-défenseurs, en présentant plus de 20 000 signatures qu’ils avaient réunies à leur gouvernement à l’occasion de la Conférence internationale sur le sida qui a eu lieu à Vienne en juillet. Lena Neururer, âgée de 17 ans, précise : « D’abord j’abordais les gens avec un sourire pour les inciter à signer la pétition, ensuite je leur présentais les faits et les chiffres. »

La pétition exigeait que le gouvernement autrichien continue de financer les médicaments et les tests de dépistage pédiatriques. Laura Dueler, une jeune fille de Feldkirch en Autriche occidentale, a dit avoir déployé beaucoup d’efforts pour réunir des signatures « parce que 800 enfants meurent chaque jour à cause du manque de tests de dépistage et de médicaments. Je peux faire beaucoup pour changer les choses. »

Caritas Internationalis :

  • est inter venue au Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour revendiquer le droit des enfants à la santé
  • a poursuivi son étroite collaboration avec ONUSIDA
  • s’est adressée à l’Assemblée générale des fabricants pharmaceutiques et à la Fédération internationale des fabricants et des associations pharmaceutiques afin de réclamer de meilleurs traitements pour les enfants aux prises avec le VIH

Le Conseiller spécial de Caritas Internationalis sur le VIH/sida a également facilité l’offre de formation sur le VIH pour plus de 300 membres de groupes religieux au Myanmar, y compris une séance spéciale pour la Conférence épiscopale du Myanmar, ainsi qu’en Bulgarie, en Russie et aux Philippines.