Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Eager young book-keepers? Caritas is building financial capacity in all its members to benefit everyone. Credits: David Snyder/Caritas

Eager young book-keepers? Caritas is building financial capacity in all its members to benefit everyone. Credits: David Snyder/Caritas

« Les informations financières qui répondent à des normes rigoureuses ont une grande utilité. Elles nous permettent d’attirer davantage de ressources financières et autres », affirme le Dr Benedict Alo De Rozario, le Directeur général de Caritas Bangladesh, puisant dans la formation acquise au cours de ses études aux États-Unis dans les années 1980. Le Dr Alo a partagé ses expériences avec le personnel des régions de Caritas Asie et d’Océanie à Bangkok en octobre, à l’occasion d’un atelier sur le programme de renforcement des capacités financières de Caritas. Il précise : « Dans le domaine financier, on ne sait jamais quand et où on nous demandera de l’information », et la réponse donnée doit être correcte, claire et transparente.

Dans le cadre de sa politique sur la consolidation de la confédération, le Secrétariat général de Caritas Internationalis a mis au point un plan triennal de renforcement de la capacité financière et de la transparence au sein de chacune des 165 Organisations membres par la formation et l’établissement de nouveaux systèmes comptables.

Frank Boomers, le Coordonnateur du programme, affirme qu’un contrôle rigoureux des fonds bénéficiera à tous, des donateurs aux bénéficiaires. « Si nous, en tant qu’Église, continuons de considérer la gestion financière comme une tâche séculaire et secondaire par rapport à l’œuvre sacrée de l’Église, nous y perdrons de notre pertinence. Nous devons être perçus comme dignes de la plus haute confiance dans notre gestion de ressources restreintes, si nous voulons recevoir l’argent nécessaire pour mener à bien notre mission », estime-t-il.

Le personnel qui a assisté à l’atelier, venu de pays comme l’Australie, Tonga, l’Indonésie, les Philippines, l’Inde et même du tout dernier membre à adhérer à la confédération, Samoa, a dit avoir hâte de collaborer à ce programme. Ils peaufineront leurs compétences en gestion financière et contribueront au développement des normes pour la grande famille des membres de Caritas.De jeunes aspirants-comptables? Caritas renforce la capacité financière de tous ses membres au bénéfice de chacun. David Snyder pour Caritas