Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Caritas partners delivered emergency supplies quickly to a remote part of China after an earthquake. Credits: Caritas Hong Kong

Caritas partners delivered emergency supplies quickly to a remote part of China after an earthquake.
Credits: Caritas Hong Kong

Zhou Ma a été terrassée par le chagrin lorsqu’elle-même et sa fille aînée de 25 ans ont toutes les deux perdu leur mari dans le tremblement de terre sur venu en avril dans la province occidentale de Qinghai, en Chine. Zhou Ma, qui est âgée de 45 ans, ressentait tout le poids de la responsabilité d’avoir à s’occuper également de sa fille de 15 ans et de son petit-fils de quatre ans. Sa tragédie familiale l’a fait sombrer dans la dépression.

Les bénévoles des Membres de Caritas et des agences partenaires n’ont pas réussi à la faire parler lors de leurs visites, au cours desquelles ils lui apportaient du lait en poudre et de petits cadeaux. Mais ils continuaient à venir la voir. Après deux mois, Zhou Ma les a remerciés, d’une petite voix très douce : « Vous êtes revenus. Vous êtes très gentils, vous vous souciez vraiment de nous. » Aujourd’hui, Zhou Ma se rend souvent au Centre de santé mère-enfant coparrainé par Caritas Hong Kong et Caritas Corée. Et, enfin, elle parle de la manière dont elle reconstruit sa vie.

Trois mille personnes ont été tuées dans ce tremblement de terre dans une région éloignée et inhospitalière. Le partenaire local de Caritas Hong Kong, le Centre catholique de ser vices sociaux du diocèse de Xian (CSSC-Xian), est inter venu sans tarder en distribuant des vivres de première nécessité. Caritas Taiwan et ses partenaires ont apporté des vivres, des médicaments et des vêtements chauds pour aider la population à supporter les froides températures nocturnes jusqu’à ce que le gouvernement chinois puisse fournir des poêles et des tentes.