Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Caritas truck with flour for North Korea Credits: Caritas Korea

Caritas truck with flour for North Korea
Credits: Caritas Korea

du père Simeon Lee, directeur général de Caritas Corée (du Sud)

Je visite en ce moment la Corée du Nord afin d’exercer le suivi d’un chargement de 100 tonnes de farine que nous avons expédié à la fin juillet, ainsi que pour discuter avec nos homologues en Corée du Nord. À l’heure actuelle, cette farine est distribuée dans les crèches et les hôpitaux du comté de Kangnam, dans la province du Hwanghae du Nord. C’est bien peu en regard des besoins, mais nous comptons que cette aide alimentaire redonnera espoir aux enfants et aux malades. Nous espérons que notre appui sincère pourra réconforter les gens et les aider à prendre conscience de notre présence à leurs côtés.

La somme nécessaire à l’achat de la farine a été réunie à l’occasion d’une « Messe pour la paix » célébrée au mois de juin à Imjingak, en Corée du Sud. L’événement était organisé par le Comité pour la réconciliation nationale, et Caritas Corée était engagée de près dans cette démarche. Nous avons reçu par la suite les fonds recueillis durant la messe.

Caritas Corée concentre ses efforts principalement sur l’aide alimentaire. Pourtant, en mai dernier, nous avons facilité la livraison de fournitures médicales à un hôpital dans le Hwanghae du Nord, un travail que nous poursuivrons. Lorsque j’ai visité l’hôpital, je n’y ai pas vu de cuisine. Les gens doivent préparer leurs propres repas. La plupart des patients souffrent de malnutrition.

L’an dernier, les tensions politiques ont amené le gouvernement sud-coréen à restreindre l’assistance humanitaire à la Corée du Nord. Au début de l’été, la situation s’était tellement détériorée que le gouvernement sud-coréen a autorisé quelques ONG à distribuer des vivres après huit mois. Ces vivres acheminés par Caritas Corée ont joué un rôle de catalyseur dans l’aide humanitaire non gouvernementale à la Corée du Nord.

La Corée du Nord souffre depuis longtemps de pénuries alimentaires chroniques. Un rapport de l’ONU a indiqué que plus de six millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire en raison d’une baisse de la production agricole et des importations commerciales, de même qu’une réduction de l’assistance alimentaire bilatérale. Les fortes pluies ont eu des répercussions sur la qualité et le rendement du riz brut et du maïs, sans parler des inondations qui ont abîmé les maisons et pollué les puits. L’hiver rigoureux de l’année dernière a gâté les pommes de terre de semence et le blé d’hiver.

En 1995, après les graves inondations en Corée du Nord, Caritas Internationalis a lancé un vaste programme d’aide humanitaire en réponse à la crise alimentaire d’envergure qui en a résulté. Caritas a été l’une des premières agences mondiales à répondre à l’appel à l’aide internationale du gouvernement de la RDPC (la Corée du Nord).

À ce moment-là, Caritas Hong Kong a coordonné les efforts du réseau Caritas et a mis en œuvre des initiatives d’aide continues, notamment dans le domaine de l’aide alimentaire et médicale. Depuis 2006, Caritas Corée coordonne ce travail pour le compte du réseau Caritas.

Les efforts de Caritas en Corée du Nord couvrent quatre secteurs : 1) l’assistance humanitaire; 2) les services de santé; 3) la sécurité alimentaire; et 4) l’appui aux populations les plus vulnérables.

De plus, nous appuyons depuis 2008 des projets de distribution de vivres aux patients atteints de tuberculose dans les centres de soins. En collaboration avec le Programme alimentaire mondial, nous avons mis sur pied cette année un projet Nourriture pour le développement communautaire qui a été lancé dans quatre comtés. Ce projet se concentre davantage sur le développement que sur l’aide alimentaire d’urgence.

Il s’agit de ma troisième visite en Corée du Nord en deux mois afin d’exercer un suivi du travail effectué par Caritas. J’ai visité Pyongyang et le Hwanghae du Nord en juin, et Kaeseong City en juillet.

À la suite d’une décision des évêques, Caritas Corée est devenue le moyen de canaliser l’aide apportée à la Corée du Nord sous l’égide de la Conférence des évêques catholiques de la Corée. Grâce à cette décision, nous prévoyons que la capacité de l’Église catholique coréenne pour le travail d’aide humanitaire en Corée du Nord sera renforcée et plus efficace qu’auparavant.

Entre 1993 et 2010, Caritas Corée, à titre d’agence officielle de secours d’urgence et de développement international de l’Église catholique en Corée, a appuyé 575 projets et programmes de secours d’urgence et de développement dans le monde, pour une somme de 23 millions de dollars américains.