Cette page est aussi disponible en: Anglais

L’ingénieur Marcelin Esterlin et le père Jean Serdieu. Le père dit « ce centre est le fruit des sacrifices de la communauté, de la solidarité de la population de Trianon et est un premier pas important vers le renouveau de notre région. »

Par Ryan Worms

En ce samedi 5 novembre, la population de Trianon est en fête. C’est aujourd’hui qu’a lieu l’inauguration du centre de santé de la Caritas Hinche –Trianon, un événement majeur pour cette petite communauté de la région du Plateau central en Haïti.

Désormais, les populations de Trianon et des localités avoisinantes n’auront plus à voyager parfois durant plus de trois jours pour trouver où se soigner. Elles pourront recevoir dans ce nouveau centre de santé les vaccinations et une attention médicale 7 jours sur 7, 24h par jour. Les femmes pourront bénéficier d’un suivi prénatal et d’un accompagnement professionnel lors des accouchements. Une salle d’hospitalisation pourra également recevoir et traiter les cas les plus urgents pour une courte durée avant d’être transférés si nécessaire vers des centres hospitaliers plus importants.

« Caritas, c’est avant tout la force de la communauté. »

Tôt le matin, toute la communauté de Trianon s’est préparée pour recevoir les dignitaires qui assisteront à cette inauguration. L’équipe de Caritas Hinche, derrière son directeur le révérend Jacques Volcius, fait les dernières mises au point au protocole. La chorale se met en place dans la cour du centre de santé devant près de 400 personnes. Quelques instants plus tard, l’évêque de Hinche, Monseigneur Simon Pierre St Hillien fait sont entrée et débute la célébration eucharistique.

Dans son prêche, Monseigneur St Hillien cite en exemple la communauté de Trianon et le curé de la paroisse, le père Jean Serdieu, également responsable de la Caritas paroissiale. Il les félicite chaleureusement pour ce grand succès et rappelle que la force de Caritas, c’est avant tout la force de la communauté.

Un centre de santé fruit des sacrifices de la communauté.

Il aura fallu quatre années pour que ce centre voie le jour. Ce délai vient du fait que sa construction a été financée à hauteur de 60 % par les collectes réalisées dans cette communauté modeste d’Haïti. Mais c’est aussi ce qui fait la grandeur de ce centre de santé, source d’une grande fierté pour toute la population de Trianon. Comme le mentionne le père Serdieu, « ce centre est le fruit des sacrifices de la communauté, de la solidarité de la population de Trianon et est un premier pas important vers le renouveau de notre région. »

Pour le sénateur du Centre, le Docteur Francisco de la Cruz, « cette réalisation est la preuve que le peuple haïtien est capable de grandes choses par lui-même et il faut poursuivre notre propre transformation de notre pays».

La célébration eucharistique et les discours officiels terminés, la population peut profiter du banquet dressé en son honneur et célébrer sa joie. L’ingénieur Marcelin Esterlin, maître d’œuvre des travaux, partage un vin d’honneur avec le père Serdieu. Les deux hommes sont les piliers de cette construction. L’ingénieur déclare être sincèrement ému aujourd’hui. « C’est extraordinaire de voir que notre travail est au service de la communauté et pourra améliorer les conditions de vie difficiles de ses habitants. »

Il faudra encore fournir des efforts pour que ce centre de santé soit bien équipé et parfaitement fonctionnel. Mais quelques semaines de plus ne font pas peur au père Serdieu et à l’équipe de la Caritas paroissiale. Il conclut en disant que « Dieu nous présentera nos prochains défis et nous serons à son service pour les relever. »