Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Syrian refugee family being hosted by local Lebanese in Wadi Khaled; northern Lebanon. Credits: Patrick Nicholson/Caritas

Syrian refugee family being hosted by local Lebanese in Wadi Khaled; northern Lebanon.
Credits: Patrick Nicholson/Caritas

Le soulèvement contre le gouvernement syrien et le Président Bashar al-Assad a coûté la vie à 9000 personne depuis que les combats ont éclaté en mars 2011.

Des dizaines de milliers d’habitants ont fui. Beaucoup ont cherché refuge dans les pays voisins, tels que la Jordanie, le Liban et la Turquie, tandis que d’autres sont restés en Syrie.

Les conditions de vie en Syrie et la situation des réfugiés qui ont fui sont très difficiles. Ils ont tous besoin de vivres, d’abris et de soins médicaux. Les enfants ont besoin d’un suivi éducatif et les adultes n’ont pas accès à l’emploi.

Les agents de Caritas aident les personnes restées en Syrie et les réfugiés qui ont fui en Jordanie et au Liban. Caritas Turquie est également disposée à venir à leur secours.

La collecte de la messe du jeudi Saint présidée par Benoît XVI a été versée à Caritas Syrie afin que l’organisation puisse apporter une assistance humanitaire aux Syriens chassés de leurs foyers par le conflit.

« En Syrie, particulièrement, que cesse l’effusion de sang et que soit entrepris sans délai le chemin du respect, du dialogue et de la réconciliation, comme le souhaite la communauté internationale”, a déclaré le pape dans son message de Pâques.

Caritas aide la population syrienne, indépendamment de toute considération politique ou religieuse, en particulier dans les zones de Damas, Homs et Alep.

Caritas travaille aussi au Liban et en Jordanie, où elle distribue aux réfugiés des vivres, des articles d’hygiène et du kérosène pour le chauffage et où elle propose un service d’accompagnement psychologique.

Beaucoup de réfugiés vivent chez des amis ou des parents, d’autres séjournent dans des camps de secours et des structures d’accueil communautaires tels que d’anciens bâtiments scolaires.

Les travailleurs sociaux de Caritas rapportent qu’un grand nombre de réfugiés font des récits poignants de leur vie quotidienne sous les bombardements et font état d’exécutions extrajudiciaires et de souffrances terribles.

Regardez notre galerie de photos du Liban et lisez des histoires à partir de notre blog

Plus de 12 000 réfugiés syriens ont été enregistrés en Jordanie mais leur nombre réel est estimé à 30 000.

Caritas Jordanie distribue de l’aide aux réfugiés installés à Mafraq et Ramtha, en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Caritas Liban apporte des secours à Beyrouth, Bekaa et Wadi Khaled sur la frontière syrienne.

Les travailleurs sociaux de Caritas, aidés par les bénévoles de Caritas Liban, sont encore sur la brèche, que ce soit pour évaluer les besoins à Beyrouth et dans la Bekaa ou pour continuer à distribuer des colis alimentaires, des couvertures et des draps de lit aux plus démunis.

Les appels internationaux qui ont été lancés pour mobiliser un soutien sont restés, jusqu’ici, en deçà des attentes et il faut collecter davantage de financements pour être en mesure de répondre aux besoins des réfugiés.