Cette page est aussi disponible en: Anglais

Caritas protects people who might be targeted. Caritas Campulung in central Romania has built up small businesses like a cafe where at-risk women can work. Credits: Secours Catholique

Caritas protects people who might be targeted. Caritas Campulung in central Romania has built up small businesses like a cafe where at-risk women can work.
Credits: Secours Catholique

Caritas encourage la sensibilisation à la traite des êtres humains et la collaboration dans la lutte contre celle-ci en relançant le site web de COATNET consacré à la question.

COATNET (Christian Organisations Against Trafficking NETwork) (un réseau d’organisations chrétiennes contre la traite) est un réseau œcuménique, coordonné par Caritas Internationalis, rassemblant des organisations qui travaillent avec les Eglises chrétiennes. La lutte des membres de COATNET se base sur leurs valeurs et leurs principes chrétiens communs.

«Le site web offrira une plateforme pour l’échange d’informations ; les organisations membres et le grand public pourront s’y renseigner sur les initiatives prises par la communauté internationale contre la traite, les activités menées par le réseau et les études de cas», explique Olga Zhyvytsya, conseillère du projet de lutte contre la traite des êtres humains à Caritas Internationalis. «Il permettra également de faire mieux connaître les horreurs de la traite et servira de point de contact pour les organisations qui souhaitent échanger des idées. En outre, les personnes victimes de la traite qui cherchent une aide trouveront sur ce site des contacts utiles. »

Les membres de COATNET s’engagent à collaborer dans la lutte contre la traite des êtres humains et à aider les personnes qui sont ou ont été victimes de la traite. COATNET compte 36 associés parmi les organisations catholiques, protestantes et orthodoxes et les congrégations religieuses.

Outre la sensibilisation et l’échange d’informations, les efforts du réseau visent à améliorer la coopération internationale en matière d’assistance aux victimes de la traite, et à plaider pour une plus grande responsabilisation de l’Etat dans la mise en œuvre des politiques relatives à la lutte contre la traite. Le réseau a aussi pour objectif d’aider les survivants de la traite à demander justice et à reconstruire leur vie.

Contacter Michelle Hough, chargée de la communication, au +39 334 234 4136 ou hough@caritas.va.