Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

 

Haiti2yearsHeader

A man in front of his house, a part of local reconstruction and rehabilitation of traditional houses project. Credits: Secours Catholique

A man in front of his house, a part of local reconstruction and rehabilitation of traditional houses project.
Credits: Secours Catholique

En Haïti, deux ans après le séisme du 12 janvier 2010, les membres de la confédération Caritas ne relâchent pas leurs efforts pour venir en aide aux populations affectées. Le tremblement de terre d’une magnitude 7,0 sur l’échelle de Richter a fait plus de 230 000 morts et affecté plus de trois millions de personnes en détruisant jusqu’à 90 % des infrastructures dans les zones les plus touchées. La générosité des peuples du monde entier permet à Caritas de mettre en place des dizaines de projets qui participent à la reconstruction du pays et à l’amélioration des conditions de vie des populations les plus défavorisées du pays.

Après l’assistance immédiate aux personnes affectées par le séisme (distributions alimentaires, de kits d’hygiène et de produits de première nécessité ainsi que des abris temporaires), les membres de Caritas sont désormais tournés vers des projets d’aide à plus long terme.

L’intervention des membres de Caritas couvre différents secteurs d’activité. Bien sûr, il y a la reconstruction de milliers de logements qui constituent tous, comme le dit Caritas Haïti, « une victoire sur le séisme et un nouveau départ pour les familles les plus vulnérables. » Caritas travaille sans relâche à fournir à la population un meilleur accès aux soins de santé et à des infrastructures sanitaires adéquates. Ce travail a été rendu prioritaire suite à l’éclosion de l’épidémie de choléra en Haïti en octobre 2010 et qui continue de menacer de nombreuses régions du pays.

Les membres de Caritas appuient aussi la reconstruction d’écoles et l’amélioration de l’accès à l’éducation pour les enfants des familles sans ressources. Caritas aide les agriculteurs à améliorer leurs productions et ainsi à lutter contre la malnutrition. Caritas prend en charge les personnes âgées qui ont tout perdu et se retrouvent seules sans autre ressource pour survivre. Caritas intervient également en apportant une assistance psychosociale aux personnes traumatisées par le séisme, particulièrement les enfants. Caritas aide aussi les femmes à développer de nouvelles activités économiques pour améliorer leur autonomie et la vie de leur famille. Les interventions sont aussi diversifiées que le sont les besoins de la population haïtienne.

Le dossier que nous vous présentons vous propose une série de portraits d’initiatives menées par certains membres de la confédération Caritas en Haïti. Ces portraits ne sont que quelques exemples parmi la multitude d’interventions réalisées auprès et avec la population haïtienne.

 

La reconstruction de l’habitat rural à Cap Rouge
construction4Cap Rouge, petite localité rurale et isolée, est perché sur un plateau humide, à environ 10 km de Jacmel considérée comme la métropole Sud Est d’Haïti.
Galerie de photos: Haïti deux ans après le séisme
pic61En Haïti, deux ans après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, Caritas ne relâche pas ses efforts pour aider la population à reconstruire le pays
À Port-au-Prince, Cordaid appuie les communautés à réinventer leur quartier
rebuilding1benisete-et-sa-maman1“« Ces blocs sont mon avenir et celui de ma famille. » Bénisette, appelée Bébé par les gens du quartier, pose fièrement devant les matériaux qui serviront à la construction de sa nouvelle maison dans le quartier de Villa Rosa à Port-au-Prince.
Dans le sud d’Haïti, les mères de famille sont au cœur de la stratégie de développement.
localecon1La sécurité alimentaire, particulièrement celle des enfants, est un problème majeur en Haïti. Pour y faire face, au sud du pays dans la province de Les Cayes, différentes initiatives sont mises en place par Caritas.
Garder le choléra sous contrôle en Haïti
health12« Lorsque l’épidémie de choléra s’est déclarée en octobre 2010, nous n’étions pas préparés. Nous ne connaissions pas bien cette maladie et les premières semaines nous recevions tellement de personnes malades. Cela n’a pas été facile.»
En Haïti, les écoles rouvrent leurs portes
school4« Quand l’école s’est effondrée la seule chose qui comptait était de retrouver les enfants, le reste n’était que matériel,” explique sœur Josette Drouinaud de l’Institution Mère Delia,
Haïti: soigner le traumatisme causé par le séisme
Certains sont restés enterrés sous les décombres pendant des heures. D’autres ont perdu des êtres chers. Des milliers ont vu leurs maisons détruites.
Étancher la soif des rizières dans le Sud d’Haïti.
Fednor est paysan, il travaille à préparer ce qui sera bientôt la principale source alimentaire de sa famille, une rizière.
Les personnes âgées ne sont plus seules
« Il y a encore peu de temps, c’était très difficile pour moi de trouver de quoi manger. Je n’avais pas de force, je ne savais pas quoi faire et n’avais personne pour m’aider.
De nouvelles maisons pour les Haïtiens
Presque deux ans après le séisme du 12 janvier 2010, plus de 600 000 personnes sont toujours déplacées dans des camps. Elles vivent dans des conditions extrêmement précaires, courant des risques élevés pour leur sécurité sanitaire.