Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Lebanon Migration Center in Tallabaya in Bekaa Valley. Refugees from Syria receive food, hygiene items and blankets. Credits: Evert-Jan Daniels/Cordaid

Lebanon Migration Center in Tallabaya in Bekaa Valley. Refugees from Syria receive food, hygiene items and blankets.
Credits: Evert-Jan Daniels/Cordaid

Les équipes des Caritas de Syrie, du Liban, de Jordanie et de Turquie offrent une aide humanitaire à plus de 100 000 personnes touchées par le conflit syrien qui s’intensifie. Caritas a lancé des appels dans le monde entier pour les quatre pays, d’un total de 5 millions d’euros. (Read: Crise humanitaire accablante en Syrie)

Les conditions de vie des Syriens se dégradent rapidement avec un manque de nourriture, d’eau potable, d’abris et de soins médicaux. Les violences ont tué des dizaines de milliers de personnes et plus de 2,5 millions de personnes ont besoin d’une aide urgente.

Plus de 1,5 millions de personnes qui ont dû quitter leurs maisons restent en Syrie. Les familles dorment dehors, dans des écoles abandonnées ou dans des camps de fortune. L’économie s’est effondrée et les économies dépensées il y a bien longtemps.

Aider la population est une opération difficile et dangereuse, mais Caritas a réussi à poursuivre son travail et à fournir des combustibles, des couvertures, des vêtements chauds, des radiateurs et des subventions sur les loyers à Damas, Alep, Homs et Hassakeh. Aidons les Syriens contre le froid

Le président de la Caritas Syrie, l’évêque Antoine Audo nous dit : “Nous coordonnons l’aide d’urgence pour des dizaines de milliers de personnes qui manquent désespérément de nourriture, de soins médicaux et de logement. Comme nous tous, ils ont peur. Ils ne savent pas de quoi va être fait l’avenir.”

Plus de 500 000 Syriens se sont enfuis dans des pays voisins. Les chiffres augmentent rapidement et 200 000 autres sont attendus le mois prochain. Avec l’hiver qui approche, Caritas cherche à protéger ceux qu’elle peut des températures glaciales.

Au Liban, la moitié des 40 000 personnes inscrites chez Caritas sont des enfants. Les membres du personnel de la Caritas Liban préparent 800 tentes pour l’hiver dans la vallée de Bekaa où il fait très froid. Un grand nombre des réfugiés sont partis précipitamment, alors Caritas leur fournit des vêtements chauds, des couvertures et de quoi se chauffer.

Neuf réfugiés syriens sur dix que Caritas aide au Liban sont musulmans. Parmi les réfugiés, Caritas signale que les familles kurdes sont les plus durement touchées. Le personnel peut également offrir aux femmes et aux enfants les soins médicaux élémentaires grâce à une clinique mobile.

En Turquie, l’objectif principal est de fournir des denrées alimentaires et des produits d’hygiène à 2 000 familles, mais aussi de les aider à passer l’hiver en leur donnant des couvertures et des radiateurs. Une assistance médicale et un soutien psychologique sont également offerts.

En Jordanie, la Caritas Jordanie aide déjà 60 000 personnes. Elle travaille à trois projets de protection contre l’hiver. Des radiateurs, des couvertures, des poêles, des bons pour des denrées alimentaires et des produits non-alimentaires sont distribués par Caritas à Amman, Irbid, Zarka, Madaba et Mafraq.

Les réfugiés se concentrent dans les villes ou dans les régions urbaines, où le personnel peut leur offrir denrées alimentaires et couvertures et aussi les aider à améliorer leurs conditions de vie. La Caritas Jordanie va aider 25 500 personnes, y compris des Jordaniens pauvres, dans la nouvelle année grâce à un appel mondial.

Caritas on alert as Syria crisis gets worse

Caritas on alert as Syria crisis gets worse