Cette page est aussi disponible en: Anglais

N'abandonnez pas la Republique Centrafricaine

Caritas et l’Eglise catholique en République centrafricaine appellent à un cessez le feu immédiat et suite aux violents combats qui ont éclatés aujourd’hui dans la capitale Bangui entre les forces loyales à l’ancien président et les combattants qui ont renversé son régime.

Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui a déclaré, «Nous sommes profondément préoccupés par la crise en République centrafricaine. La situation à Bangui est chaotique. Beaucoup de gens ont été tués. » Les combats doivent cesser immédiatement. Les femmes et les enfants arrivent dans les églises pour se réfugier. Ils n’ont rien à manger et à boire, nous leur donnons ce que nous pouvons “.

Il ya environ 10.000 personnes dans l’église Saint- Bernard et le monastère dans le quartier de Boy – Rabe, où les affrontements ont commencé.

Caritas Internationalis soutient les efforts de secours dans le pays à travers le bureau de la Caritas nationale.

Le directeur de Caritas République centrafricaine Fr Elysée Guendjande est au siège de Caritas Internationalis à Rome pour une réunion sur la crise humanitaire.

L’église catholique et Caritas Centrafrique appelle à un cessez le feu immédiat et demande une aide humanitaire urgente alors que le pays s’enfonce chaque jour dans une crise de plus en plus dramatique.

Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec Valerie Kaye au +39 06 698 797 57 ou kaye@caritas.va.