Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Caritas aid getting through to Torit in South Sudan. Credit: Caritas Switzerland.

L’aide de Caritas arrivant à Torit, au Soudan du Sud. Crédit : Caritas Suisse.

Caritas Internationalis a lancé un nouvel appel pour le Soudan du Sud, touché par un conflit.

Environ 650 000 personnes y fuient encore les violences, et ce malgré un accord de cessez-le-feu. Les agences humanitaires n’ont pu atteindre que la moitié de ces personnes. Les autres se trouvent dans des zones trop dangereuses pour y travailler.

Plus de 120 000 personnes ont en outre fui vers les pays voisins.

Le Soudan du Sud a précipité dans le chaos à la mi-décembre, lorsque des combats ont éclaté entre les troupes loyales au gouvernement et les rebelles soutenant le précédent vice-président. Des milliers de personnes ont été tuées.

Les habitants du Soudan du Sud ont enduré des générations de conflit violent. C’est l’un des pays les plus pauvres du monde.

Des gens vivant déjà dans une pauvreté extrême ont fui sans rien avec eux. Beaucoup se retrouvent dans les broussailles, sans abri et sans accès à la nourriture et à l’eau. Les besoins sont effroyables.

Gabriel Yai, le Directeur exécutif de Caritas Soudan du Sud a dit : « La situation dans mes zones est extrêmement sérieuse. Il y a un besoin urgent de leur fournir une assistance. »

Les organisations Caritas au Soudan du Sud ont fourni de la nourriture, de l’eau et d’autres aides aux personnes depuis le début du conflit. « Les déplacés du conflit ont fui leur maison en emportant très peu avec eux. Ils sont allés ailleurs, dans des zones où il sont incapables de subvenir à leurs propres besoins », a dit Gabriel Yai.

Caritas Internationalis lance un appel d’urgence de 2,9 millions d’euros pour le Soudan du Sud, pour fournir une aide à 100 000 personnes durant les quatre prochains mois.

L’aide comprend de la nourriture, des bâches en plastique, des draps, des nattes, des jerricanes, du savon, des moustiquaires, de l’eau propre et des soins de santé.

Caritas fournira une aide aux personnes en quête de sécurité auprès des dépendances de l’ONU et de l’Église, mais travaillera aussi avec les communautés locales pour aider ceux qui ont fui le conflit.

Registering to receive aid in South Sudan. Credit: Caritas Switzerland.

Enregistrement pour recevoir de l’aide au Soudan du Sud. Crédit : Caritas Suisse.

Les magasins des gens ont été pillés ou leur maison réduite en cendres. Le bétail, dont leur vie dépend, leur a été enlevé. Dans des endroits comme l’état d’Unité, la destruction a été énorme. Les gens auront d’énormes défis à relever si et quand ils rentreront chez eux.

Caritas va aussi continuer de soutenir les efforts de consolidation de la paix. Les dirigeants religieux chrétiens ont envoyé une délégation aux pourparlers en cours à Genève.

« Nous devons tous travailler dur pour faire grandir l’idée que nous sommes une nation partageant une identité, riche de culture, bénie par sa diversité », a déclaré la délégation du Soudan du Sud.

« Efforçons-nous de construire notre nation sur les bases solides que sont la vérité, la justice, la réconciliation, la diversité et la paix. »

Une fois les besoins primordiaux traités, Caritas continuera de travailler à la reconstruction et à la réconciliation.

Caritas Internationalis répond à cette crise au Soudan du Sud à travers Caritas Soudan du Sud, ainsi que CAFOD, Caritas Suisse, Cordaid et CRS.