Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

La Caritas diocésaine Sabac a fourni plus de 700 repas par jour. Crédit : Caritas Serbie


La Caritas diocésaine Sabac a fourni plus de 700 repas par jour. Crédit : Caritas Serbie

Les organisations Caritas de Serbie et de Bosnie-Herzégovine fournissent de la nourriture, des habits et des kits d’hygiène aux survivants des inondations qui ont dévasté le Sud-est de l’Europe.

Des rivières sont sorties de leur lit dans toute la région, l’équivalent de trois mois de pluie tombant en à peine quelques jours. Des dizaines de milliers de personnes ont été contraintes d’abandonner leur demeure à cause de ces inondations meurtrières.

Darko Tot, le Coordinateur national de Caritas Serbia a dit : « Les inondations ont causé une énorme catastrophe naturelle dans toute la région. Il est impossible de la quantifier pour l’instant, car on est encore en situation d’urgence. Certaines rivières continuent de gonfler et le pire pourrait être encore à venir.

« Certaines villes ont été complètement balayées. Pour les personnes qui y habitent, ce sera très dur d’y retourner. »

« Beaucoup de familles pauvres ont perdu leur ferme, et leur bétail est mort. Dans l’aide que nous fourniront, il y aura de la nourriture pour les animaux qui ont survécu. Il est vital qu’ils restent en vie. Nous considèreront aussi le soutien sur le long terme, une fois la phase des besoins humanitaires immédiats passée. »

En Serbie des récoltes vont être organisées dans toutes les églises et les bureaux Caritas pour canaliser l’aide vers les endroits où elle est le plus utile.

« Caritas Serbie n’est qu’une petite organisation. Nous comptons sur l’aide des bénévoles et d’autres Caritas dans le monde pour être en mesure d’aider les personnes affectées par ces inondations », a dit Darko Tot.

Des bénévoles de Caritas Bosnie-Herzégovine distribuent de la nourriture et une aide humanitaire aux personnes qui en ont besoin. Crédit : Caritas BiH

Des bénévoles de Caritas Bosnie-Herzégovine distribuent de la nourriture et une aide humanitaire aux personnes qui en ont besoin. Crédit : Caritas BiH

La Caritas diocésaine Sabac a distribué entre 700 et 1000 repas par jour.

Caritas Valjevo fournit des vêtements aux personnes âgées dans des centres d’évacuation. Une blanchisserie de Caritas lave et repasse des habits pour les enfants et pour d’autres personnes dans les centres. Caritas Valjevo va fournir de la nourriture, car la zone s’est retrouvée coupée de tout et des pénuries ont été signalées.

Dijana Muzička, de Caritas Bosnia and Herzegovina, a dit : « De telles inondations ne se sont pas vues depuis 120 ans. C’est une vraie crise. Les gens ont fui de chez eux pour se réfugier dans des centres ou encore chez des amis.

« Nous avons fait des collectes de nourriture et de vêtements et nous les donnons aux plus nécessiteux à travers notre réseau de 150 bénévoles. »

Des glissements de terrain ont enseveli des maisons et remué des mines antipersonnel abandonnées depuis la guerre, dans les années 1990. « Quand les gens voudront rentrer chez eux, la peur des mines va être un vrai problème », a dit Dijana Muzička.

Les bureaux de Caritas à Sarajevo ont été inondés au début de la crise et le personnel a dû utiliser des pompes pour les nettoyer. Maintenant, tout est opérationnel, et le staff peut déjà fournir du thé chaud et des repas.

Le pape François s’est déclaré « personnellement proche » des victimes de ces lourdes inondations aux Balkans durant l’Angélus de dimanche, place Saint-Pierre.