Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Des bénévoles de Caritas Jordanie ont fait venir des réfugiés syriens et irakiens à la rencontre du pape François à Béthanie au-delà du Jourdain. Crédit : Caritas Jordanie

Des bénévoles de Caritas Jordanie ont fait venir des réfugiés syriens et irakiens à la rencontre du pape François à Béthanie au-delà du Jourdain. Crédit : Caritas Jordanie

Le pape François a remercié Caritas pour son aide aux réfugiés pris dans le conflit au Moyen-Orient durant sa visite en Terre Sainte, du 25 au 27 mai.

Lors de la première étape de ce voyage en Jordanie, le pape a parlé à des dignitaires du Palais royal du travail de la Caritas nationale et de comment elle aidait les réfugiés syriens contraints à fuir de chez eux.

« L’Église catholique, dans la mesure de ses possibilités, a cherché à fournir une aide aux réfugiés et à ceux qui en ont besoin, en particulier au travers de Caritas Jordanie » a-t-il dit.

Caritas Jordanie a soutenu plus de 360 000 Syriens avec une aide humanitaire depuis le début du conflit, à travers ses cinq centres et son réseau de bénévoles Jordaniens et Syriens.

Pope Francis greeting the faithful in Amman. Credit Caritas Jordan.

Pope Francis greeting the faithful in Amman. Credit Caritas Jordan.

Le dernier rendez-vous du pape François en Jordanie était une rencontre avec des réfugiés et des personnes handicapées à Béthanie au-delà du Jourdain, près du lieu du baptême de Jésus.

Caritas Jordanie a fait venir quarante réfugiés syriens et irakiens, à la fois musulmans et chrétiens, à la rencontre du pape. Ces réfugiés ont eu l’occasion de partager leurs expériences.

« Nous sommes très heureux parce qu’il va voir des chrétiens dans le monde arabe, il va nous voir et voir notre souffrance », a dit Nazik Malko, un réfugié syrien chrétien orthodoxe de Maaloula qui était présent à l’événement.

« Nous souhaitons que la paix retourne dans le monde entier, et en Syrie », a dit Nazik.

Le pape François a dit à la foule réunie à Béthanie au-delà du Jourdain : « Mes pensées vont aussi au travail caritatif effectué par les institutions de l’Église, comme Caritas Jordanie et d’autres qui, en s’occupant des nécessiteux sans distinction de religion, de race ou d’idéologie, ont montré la splendeur du visage charitable du miséricordieux Jésus. »

Young children waiting for the pope in Amman. Credit: Caritas Jordan

« Que le Dieu tout-puissant et bienveillant vous bénisse tous, ainsi que vos efforts pour soulager les souffrances provoquées par la guerre ! »

Le pape François a continué son pèlerinage en Terre Sainte dimanche et lundi, pressant les dirigeants palestiniens et israéliens pour qu’ils portent leur peuple vers la paix. Le pape a invité le président palestinien Mahmoud Abbas et celui israélien Shimon Peres au Vatican pour se joindre à lui dans une prière à Dieu pour le don de la paix.

« J’offre ma demeure au Vatican comme endroit pour cette rencontre de prière », a dit le pape.