Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Credit: Caritas Italy

Le redressement serbe après les inondations historiques. Photo: Caritas Italy

Les terribles inondations aux Balkans sont les pires qui ont frappé la région depuis plus d’un siècle.

Près d’un mois après la tragédie, des initiatives ayant été prises pour un retour à la vie normale, l’atmosphère d’urgence s’estompe petit à petit pour laisser place aux efforts de relèvement.

La tragédie a été double: les inondations dans les zones plates et les glissements de terrain dans les régions montagneuses. Sabac, Obrenovac et Ub sont les communautés serbes qui ont été principalement touchées par les inondations, tandis que les flots et les glissements de terrain ont ravagé Valjevo et Krupanj.

L’hygiène et la désinfection, le déblayage des cadavres d’animaux, l’approvisionnement en eau potable, les infrastructures et les terres agricoles sont les principaux problèmes qui touchent encore les communautés sinistrées.

Grâce à Caritas Serbie, l’aide a été dispensée sous forme de colis de vivres et d’articles d’hygiène, notamment aux ménages dont les maisons ont été gravement endommagées, aux familles nombreuses privées de leurs moyens de subsistance ou ayant des besoins particuliers, comme membres handicapés, personnes âgées ou mères seules.

Plus de 7 000 ménages dans 12 municipalités de Serbie ont bénéficié du programme de secours de Caritas.

Dans toutes les municipalités couvertes par le programme d’aide d’urgence de Caritas, des mesures de désinfection ont été prises.

Le système public d’approvisionnement en eau est assuré presque partout, à quelques exceptions près, et les infrastructures routières ont été remises en état afin de sécuriser tous les endroits qui ont été isolés pendant la crise.

Le programme de secours de Caritas passe petit à petit d’une phase d’urgence à une phase de relèvement.

Actuellement, les équipes de Caritas complètent les évaluations dans le pays afin de répondre aux besoins des familles les plus vulnérables en termes d’abris, de biens ménagers, d’agriculture et de bétail, et de soutien psychosocial.

À partir du mois prochain, le programme de relèvement de Caritas sera lancé dans 12 municipalités du pays, il intégrera l’approche communautaire et s’appuiera sur la base de données, que Caritas a établie dans chaque municipalité, des ménages touchés.