Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Des centaines de milliers de personnes ont fui les affrontements dans le nord de l'Irak.

Des centaines de milliers de personnes ont fui les affrontements dans le nord de l’Irak.

Caritas Irak distribue des vivres, de la literie et des kits d’hygiène à 2 000 familles irakiennes qui ont quitté leur maison quand les combats ont éclaté dans le nord du pays.

Au mois de juin, les affrontements violents entre les groupes armés se sont intensifiés, entraînant un mouvement massif de 400 000 personnes qui ont quitté Mossoul, la deuxième ville d’Irak, et d’autres lieux pour aller vers le Kurdistan.

Parmi les groupes touchés, les chrétiens d’Irak, qui étaient eux aussi nombreux à fuir de Mossoul. «Les familles chrétiennes qui sont restées se comptent sur les doigts d’une main», a déclaré Caritas Irak.

Maintenant, la situation est plus calme à Mossoul, mais dans d’autres régions, les affrontements féroces se poursuivent.

«Depuis le début de la crise, le déplacement de Mossoul a diminué, mais dans la région environnante les conditions sont très difficiles», a déclaré Caritas Irak. «De larges zones n’ont pas d’électricité, ni d’eau ni d’autres services principaux.»

Les bombardements et les combats à Karakosh ont causé la fuite de 15 000 personnes, qui s’amassent surtout aux postes de contrôle. Ils logent dans les églises ou chez des proches.

Caritas distribue des vivres, de la literie et des articles d'hygiène aux personnes fuyant les violences.

Caritas distribue des vivres, de la literie et des articles d’hygiène aux personnes fuyant les violences.

Karakosh est le fief des chrétiens dans le nord. Ils sont 40 000 dans cette ville située à environ 30 km de Mossoul, où Caritas a dû fermer son bureau pour des raisons de sécurité.

Les personnes vivent dans des camps, des églises, des mosquées ou chez la population locale. Dans le nord, les employés et les bénévoles de Caritas Irak distribueront l’aide à 1 000 autres familles, en plus des 2 000 qui l’ont déjà reçue.

Caritas aide les personnes indépendamment de leur religion.

Le pape François a lancé un appel à la paix et au dialogue politique, et réaffirmé que la violence n’apportera jamais l’espoir et la paix. Caritas France (Secours Catholique) a lancé une pétition en anglais et en français demandant à l’Union européenne de ratifier le Traité sur le commerce des armes afin d’endiguer le flux d’armes dans la région.