A propos James

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
So far James has created 524 entries.

février 21, 2013

  • Permalink Gallery

    Dix ans plus tard, les Darfouris continuent d’arriver dans les camps

Dix ans plus tard, les Darfouris continuent d’arriver dans les camps

Par |21 février 2013|

Enceinte de huit mois et portant un enfant sur son dos, Miriam Ibrahim exhortait ses deux autres enfants: « Marchez vite ! » Pendant trois jours, cette famille a traversé la terre chaude et poussiéreuse de l'ouest du Soudan, sans avoir rien à manger et croisant des serpents et des renards. Ils dormaient sous des arbres. Le sol était brûlant et jonché d’épines; Miriam n'avait pas de chaussures. Et elle ne savait pas exactement où aller: «Il n'y avait pas de route. » En passant, des nomades ont vu cette famille débraillée et leur ont donné un petit récipient en plastique pour l'eau. La semaine suivante, la famille a également trouvé de la nourriture. Mais il a fallu dix jours de marche avant d'arriver à un camp accueillant d'autres personnes qui avaient fui les coups de feu et les violences. Ils y ont trouvé des parents, dont l'un a offert à [...]

décembre 23, 2012

Haïti deux ans après le séisme

Par |23 décembre 2012|

  En Haïti, deux ans après le séisme du 12 janvier 2010, les membres de la confédération Caritas ne relâchent pas leurs efforts pour venir en aide aux populations affectées. Le tremblement de terre d’une magnitude 7,0 sur l’échelle de Richter a fait plus de 230 000 morts et affecté plus de trois millions de personnes en détruisant jusqu’à 90 % des infrastructures dans les zones les plus touchées. La générosité des peuples du monde entier permet à Caritas de mettre en place des dizaines de projets qui participent à la reconstruction du pays et à l’amélioration des conditions de vie des populations les plus défavorisées du pays. Après l’assistance immédiate aux personnes affectées par le séisme (distributions alimentaires, de kits d’hygiène et de produits de première nécessité ainsi que des abris temporaires), les membres de Caritas sont désormais tournés vers des projets d’aide à plus long terme. L’intervention des membres de [...]

Aux Philippines, Caritas répond au super-typhon

Par |6 décembre 2012|

Le typhon Bopha (localement appelé "Pablo") a percuté les Philippines mardi forçant l'évacuation de 160.000 personnes et laissant des centaines de morts sur son passage. Classé comme catégorie 5 ce "super typhon" ont frappé le sud-est de Mindanao avec des vents de 250 km/h, provoquant des inondations et des dommages structurels considérables au niveau des entreprises et des exploitations agricoles sans parler des habitations locales. Caritas Philippines (NASSA) et Catholic Relief Services (CRS membre de Caritas aux États-Unis) ont envoyé des équipes conjointes dans les zones touchées. Fr. Edwin Gariguez, directeur de Caritas Philippines, est actuellement sur le terrain à Suriago del Sur où il dit que les dégâts ont été considérables. «La plupart de la zone côtière a été touché», à t-il dit. "Dans la ville de Nigig, seulement trois des 50 maisons sont encore debout." Caritas affirme que la vallée de Compostelle et le Davao Oriental ont les plus grands besoins, [...]

novembre 22, 2012

La crise de Gaza menace les secours humanitaires

Par |22 novembre 2012|

Caritas Jerusalem, la Caritas nationale en Terre Sainte, affirme qu'il est actuellement trop dangereux de fonctionner à plein rythme à Gaza. Une escalade de violences s’est déclenchée depuis l’assassinat récent d'un chef militaire du Hamas par Israël. Dans la bande de Gaza, Caritas Jerusalem gère normalement un dispensaire ambulant et un centre de santé et mène d'autres activités liées à la santé, notamment le traitement de maladies chroniques et l’aide psychosociale aux enfants porteurs de prothèses (à la suite du conflit 2008/9) et à leurs mères. Le dispensaire ambulant de Caritas Jérusalem était en service au début du conflit, mais il s'est arrêté il y a quelques jours, quand la situation s’est aggravée. Le centre médical de Caritas ne peut pas non plus fonctionner à plein rythme à cause des bombardements et d’une situation dangereuse pour la vie du personnel médical. La maison d’un employé a été bombardée juste après qu’il [...]
  • congocamp
    Permalink Gallery

    Nord Kivu l’interminable cauchemar pour des milliers de déplacés congolais.

Nord Kivu l’interminable cauchemar pour des milliers de déplacés congolais.

Par |21 novembre 2012|

"Je suis venue chercher un lieu sécurisé dans ce camp pour fuir les exactions des rebelles" A 32 ans, Chantal mère de six enfants vit dans le camp de Mungunga en République Démocratique du Congo. Ella a parcouru 60 km depuis sa maison de Masisi pour échapper aux attaques du M23 et à la nouvelle crise qui affecte la région du Nord-Kivu. Jacques Mouhindo, un autre déplacé n’a pas été aussi chanceux. Son fils, âgé d’un an et demi a été blessé par une balle perdue, provenant de l’arme d’un milicien. Le camp de Mugunga compte environs 27 000 personnes. C’est un camp parmi 40 autres, qui abritent au total une population de 250 000 déplacés, arrivés dans la juridiction de Goma depuis le début du mois d’avril 2012 . Pour Chantal et ses enfants la vie est difficile . Depuis son arrivée , il y a six mois, elle n’ a [...]

octobre 30, 2012

  • balama
    Permalink Gallery

    Un nouvel environnement à apprivoiser pour les riverains du lac Tchad

Un nouvel environnement à apprivoiser pour les riverains du lac Tchad

Par |30 octobre 2012|

Balama est un village qui était naguère situé sur les rives du lac Tchad, dans l’est du pays. Depuis les années 1960, le lac a considérablement “rétréci”. Le changement climatique, l’utilisation incontrôlée de l’eau pour irriguer les cultures, et la pression démographique ont fait que le lac a perdu 10 pour cent de sa surface initiale.

Les champs de Gaba: surmonter la sècheresse au Tchad

Par |30 octobre 2012|

Par Lisa Krebs Depuis cinq ans, Gaba Goundoukou est membre d’Aura, une organisation partenaire de Caritas Suisse au Tchad. Gaba, un exploitant agricole doté d’un bon niveau d’instruction, travaille dans 20 villages de la région du Guéra, située dans l’est du pays. Gaba est chargé de réaliser, en collaboration avec les agriculteurs, diverses activités de développement rural lancées par Aura. Cette année, Gaba participe à plein temps au projet d’urgence de Caritas Suisse et d’UNAD (Caritas Tchad), qui vise à aider les populations durement frappées par la sécheresse dans plusieurs régions du Tchad. L’aide consiste essentiellement à distribuer des vivres et des semences. D’emblée, Gaba a joué un rôle important dans le projet: il a été chargé de sélectionner les familles qui allaient bénéficier du projet d’aide d’urgence. Soucieux de faire un choix équitable, Gaba a rendu visite à chaque ménage de “ses” villages et rempli un questionnaire avec [...]

Au Tchad, le vert est la couleur de l’espoir

Par |30 octobre 2012|

En 2012, la région sahélienne de l'Afrique de l'Ouest a connu la faim après que la sécheresse ait provoqué des disettes dans de vastes zones des pays de la région. Le Tchad a fait partie des pays les plus durement frappés, les agriculteurs et les éleveurs ayant particulièrement souffert des faibles précipitations de l'année dernière. Les criquets et de graves inondations sont venus ajouter au désastre. Au Tchad, Caritas s'efforce de répondre aux besoins alimentaires des populations vulnérables, en distribuant des vivres et en conduisant des activités qui visent à rendre l'agriculture plus durable, moyennant l'apport de semences, de produits vétérinaires et d'une assistance technique dans le domaine de la production agricole. Avec le soutien des membres Caritas du monde entier, Caritas Suisse a travaillé avec Caritas Tchad et ACORD, un partenaire local, pour aider les exploitants agricoles, tout au long de la campagne agricole, à améliorer les rendements afin d'éviter l'enclenchement [...]

Fuir la Syrie pour la Jordanie

Par |24 octobre 2012|

La Jordanie fait partie des pays de destination des réfugiés qui fuient le conflit en Syrie. Caritas distribue des articles essentiels aux arrivants, mais la vie est très difficile pour ceux qui cherchent la sécurité. Le nombre de réfugiés syriens enregistrés par Caritas Jordanie s'élève à plus de 50 000, des femmes et des enfants pour la plupart. Caritas s'attache à mobiliser des équipes de bénévoles pour distribuer des articles non alimentaires: jerricans, couvertures chaudes et articles de toilette pour les familles enregistrées, cartables et matériel scolaire pour les enfants. “Nous essayons de créer un lien de confiance et de crédibilité avec les réfugiés. Nous sommes à leur écoute et même quand nous ne pouvons pas répondre à tous les besoins, nous pouvons au moins compatir et fournir un soutien émotionnel”, explique Jameel Dababneh, chargé des interventions d’urgence à Caritas. L'attention générale est focalisée sur les camps de réfugiés, mais Caritas [...]
  • Permalink Gallery

    Journée mondiale de l’alimentation : Appuyer l’agriculture à petite échelle c’est lutter contre la pauvreté

Journée mondiale de l’alimentation : Appuyer l’agriculture à petite échelle c’est lutter contre la pauvreté

Par |16 octobre 2012|

Par Ryan Worms, Caritas Internationalis « Je veux mettre en place un petit commerce de vente de riz, de farine et de sucre. La dernière fois j’avais fait un bon bénéfice. J’ai besoin de 1 000 gourdes (25 $US) pour acheter les produits. » C’est Ariette Tessono qui parle. Elle fait partie de la mutuelle de solidarité, une initiative mise en place par Caritas dans la localité de Labiche, au sud d’Haïti. Les femmes membres de la mutuelle de solidarité participent également à des formations en techniques agricoles afin qu’elles puissent s’occuper de jardins potagers. « Grâce aux formations reçues par l’agronome Natasha, j’ai aujourd’hui un beau jardin de piments rouges, dit fièrement Jaunasse, une membre bénéficiaire du projet de Caritas à Labiche. La vente des récoltes au marché me rapporte suffisamment pour que ma famille mange convenablement, pour acheter les uniformes, les fournitures scolaires pour les enfants et [...]

juillet 24, 2012

  • Permalink Gallery

    La crise des réfugiés syriens: un ‘flot humain’ au Liban

La crise des réfugiés syriens: un ‘flot humain’ au Liban

Par |24 juillet 2012|

Le 24 juillet, le père Simon Faddoul, directeur de Caritas Liban, a parlé avec Caritas Internationalis du sort des nouveaux réfugiés dans son pays. La situation s'est brusquement détériorée la semaine dernière. Pouvez-vous nous dire ce qui se passe maintenant? Les cinq derniers jours ont été extrêmement dangereux pour la population syrienne. Les gens fuient la guerre en allant au Liban, en Jordanie ou en Turquie. Ici, au Liban, c’est comme un flot humain qui arrive jusqu’à la frontière de Damas. La semaine dernière, en 24 heures, plus de 15 000 personnes ont franchi légalement la frontière. Si vous ajoutez tous ceux qui sont arrivés par d’autres moyens, ils sont bien plus nombreux. Ils arrivent en voiture, en camion, en bus ou à pied. Ceux qui franchissent illégalement la frontière sont généralement à pied. Ils arrivent dans la vallée de la Bekaa, une région du Liban proche de la Syrie. La [...]

Le Soudan du Sud, un an après

Par |3 juillet 2012|

Le 9 juillet 2011, le Soudan du Sud est devenu la plus jeune nation du monde. Douze mois se sont écoulés depuis lors et nous célébrons aujourd’hui les résultats du travail accompli pour la paix et le développement par les habitants et les églises du Soudan du Sud, Caritas Soudan du Sud et les partenaires Caritas. Le défi était colossal. Le Soudan du Sud a commencé son existence comme l'un des pays les plus pauvres du monde. Un tiers des enfants n'atteint jamais l'âge de cinq ans, la moitié des habitants vit dans des conditions d'extrême pauvreté et seul un tiers de la population est alphabétisé. Des millions de personnes ont été contraintes de fuir leurs foyers. Elles commencent à rentrer chez elles, où elles doivent construire leur pays à partir de rien. La route n'a pas été facile. Des conflits dans les montagnes Nuba et la région d’Abyei ont dégénéré en de [...]

avril 26, 2012

Le conflit en Syrie

Par |26 avril 2012|

Le soulèvement contre le gouvernement syrien et le Président Bashar al-Assad a coûté la vie à 9000 personne depuis que les combats ont éclaté en mars 2011. Des dizaines de milliers d'habitants ont fui. Beaucoup ont cherché refuge dans les pays voisins, tels que la Jordanie, le Liban et la Turquie, tandis que d’autres sont restés en Syrie. Les conditions de vie en Syrie et la situation des réfugiés qui ont fui sont très difficiles. Ils ont tous besoin de vivres, d'abris et de soins médicaux. Les enfants ont besoin d'un suivi éducatif et les adultes n'ont pas accès à l'emploi. Les agents de Caritas aident les personnes restées en Syrie et les réfugiés qui ont fui en Jordanie et au Liban. Caritas Turquie est également disposée à venir à leur secours. La collecte de la messe du jeudi Saint présidée par Benoît XVI a été versée à Caritas Syrie afin que l’organisation [...]

La faim menace de nouveau au Burkina Faso

Par |26 avril 2012|

Le nord du pays fait partie des régions sahéliennes les plus touchées par la crise alimentaire. La Caritas nationale, l’Ocades, travaille à limiter les effets de cette nouvelle catastrophe en marche. De notre envoyée spéciale « Mon champ de mil a été dévasté par la sécheresse la saison dernière. Je n’ai pu récolter que quelques kilos alors que j’en produis plusieurs centaines normalement », relate François Merega, un agriculteur de Thiou, au nord-ouest du Burkina Faso. Assis dans la petite cour de sa maison, l’homme, la soixantaine, décrit la précarité dans laquelle il vit avec sa famille. Devant le logis se dresse le grenier familial, fierté pour chaque agriculteur burkinabé. Depuis le mois de février, celui-ci est désespérément vide. « La dernière récolte n’a pas suffi à nourrir les quatorze membres de ma famille plus de quatre mois, explique François Merega. Depuis, nous sommes contraints d’acheter les denrées alimentaires sur le marché. [...]

La crise au Soudan et au Sud-Soudan

Par |25 avril 2012|

Si le Soudan et le Sud-Soudan continuent à suivre la voie de la guerre, leurs populations se trouveront face à une crise humanitaire. Les affrontements qui durent depuis des mois se sont intensifiés au cours de ces dernières semaines menant les deux parties belligérantes au bord d’une guerre totale. Caritas affirme qu’elles ne pourront régler leurs différends que par des négociations pacifiques, et qu’en cas de retour aux combats, tout le monde y perdra. Les enjeux sont de taille. Deux millions de personnes ont été tuées et quatre millions forcées de quitter leurs maisons à cause d’une guerre qui a duré des décennies et qui a pris fin en 2005 avec l'Accord de paix global, menant à l’indépendance du Sud-Soudan en 2011. Dans les deux pays, mais surtout au Sud-Soudan, les services médicaux sont de très mauvaise qualité, les pénuries alimentaires représentent une préoccupation constante, et les infrastructures sont faibles. Il est à craindre que [...]

Faites un don