A propos James

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
So far James has created 525 entries.

mars 28, 2012

Comprendre la crise alimentaire en Afrique de l’Ouest

Par |28 mars 2012|

Que se passe-t-il dans la région du Sahel ? Plus de 12 millions de personnes font face à un risque élevé de crise alimentaire dans cette région d’Afrique de l’Ouest qui borde le désert du Sahara. Déjà, plusieurs millions de personnes ne peuvent plus se nourrir convenablement. Les cinq états du Sahel les plus affectés (Niger, Mauritanie, Mali, Burkina Faso et Tchad) se sont déclarés en état de crise et ont fait appel à l’aide internationale. Des milliers de personnes sont obligées aujourd’hui d’adopter des mesures de survie, comme le rationnement des aliments encore disponibles, la vente de leur bétail à un prix réduit, voire l’abandon de leur ferme pour aller trouver de quoi se nourrir dans les centres urbains. Si rien n’est fait aujourd’hui pour prévenir une aggravation de la situation, la région pourrait connaître une crise humanitaire majeure dans les mois à venir. Quelles sont les causes de cette crise ? [...]
  • StopHunger
    Permalink Gallery

    Agissons pour stopper la crise alimentaire en Afrique de l’Ouest

Agissons pour stopper la crise alimentaire en Afrique de l’Ouest

Par |23 mars 2012|

En Afrique de l’Ouest, plus de 12 millions de personnes sont en danger de manquer de nourriture. La mauvaise saison agricole 2011 et la hausse des prix alimentaires signifient un risque élevé de crise alimentaire pour les populations du Niger, du Mali, de la Mauritanie, du Tchad, du Burkina Faso et du Sénégal. Le réseau Caritas est mobilisé pour aider les populations de ces pays à faire face à ce qui s’annonce comme une crise humanitaire majeure. Déjà, des milliers de personnes sont obligées d’adopter des mesures de survie comme le rationnement des biens alimentaires encore disponibles, la vente de leur bétail à un prix réduit ou bien l’abandon de leur ferme pour aller trouver de quoi se nourrir dans les centres urbains. Dans une des régions les moins développées du monde, plus de 200 000 enfants meurent chaque année à cause de la pauvreté et de la sous-alimentation. Caritas en action Caritas Internationalis mobilise [...]
  • Permalink Gallery

    La zone du tsunami: une journée dans la vie d’un bénévole de Caritas Japon

La zone du tsunami: une journée dans la vie d’un bénévole de Caritas Japon

Par |9 mars 2012|

Entretien avec Mme Seiko Ise Plus de 2 500 personnes se sont portées volontaires pour les programmes de Caritas Japon visant à aider les survivants du tsunami survenu en mars. Une coordinatrice de Caritas décrit ici ce que les bénévoles font et ce qui les motive. Comment commence-t-on à faire du bénévolat pour Caritas Japon? Les gens découvrent la possibilité de faire du bénévolat avec Caritas à travers l'Internet ou grâce à des amis. Le personnel de notre centre de Sendai leur parle et les place ensuite dans l'une des zones touchées par le tsunami. Ils restent généralement de cinq jours à une semaine. Pendant les vacances d'été, nous avons eu beaucoup d’étudiants. Maintenant, c'est l'automne, nous avons plus de personnes de 30 ou 40 ans, ou qui ont plus de 60 ans. Que font les bénévoles? Nous déblayons les débris, distribuons des articles, gérons des soupes populaires, [...]

février 14, 2012

  • burkinafaso
    Permalink Gallery

    Éviter la crise dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest

Éviter la crise dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest

Par |14 février 2012|

Cette année, Zaki n’a pas les moyens de nourrir sa famille. Jeune enseignant, il vit au Burkina Faso, l'un des pays d'Afrique de l'Ouest où les produits alimentaires commencent à se raréfier. Le prix du maïs a tellement augmenté que Zaki ne peut plus en acheter. Sa famille doit vivre sur ses réserves de riz, mais celles-ci s'amenuisent de jour en jour. En cette période, Dassala traîne chez lui avec sa famille. Dassala est vieux, trop vieux pour gagner sa vie et les affaires de sa femme ne vont pas très bien. Alors, ils comptent sur leurs fils, un apprenti mécanicien, pour ramener de quoi manger. Mais ce n'est pas suffisant, surtout si les prix continuent à grimper. “Des milliers de familles ne savent plus quoi faire”, explique Flavien Batiano d’OCADES-Caritas Burkina Faso. “Quand les prix des denrées alimentaires montent, les gens réagissent en migrant, en vendant des bêtes à prix [...]

Réconcilier les populations dans le nord du Kenya

Par |14 février 2012|

Texte de Laura Sheahen “Il y a trois ans, cet endroit était un champ de bataille!” Dans le nord du Kenya, Godfrey Godana qui travaille à Caritas dans des programmes pour la paix montre un puits de surface qui vient d'être creusé. Les populations de cette région — notamment les tribus Borana, Rendille et Gabra—ont cruellement manqué d'eau pendant la longue sécheresse qui a brûlé leurs terres au milieu de l'année 2011. Ils étaient tellement désespérés qu'ils étaient prêts à travailler avec leurs ennemis de toujours. “On a dit aux communautés belligérantes : vous pouvez creuser un puits collectif et partager l'eau”, raconte Gabriel Gambare, un autre agent de Caritas. “Nous avons parlé avec les Borana, les Rendille et les Turkana pour leur expliquer qu'ils seraient payés pour creuser le puits”. C'était un véritable pari. Mais les bêtes mourraient, les cultures dépérissaient et les villageois ont compris que leur [...]

décembre 23, 2011

Garder le choléra sous contrôle en Haïti

Par |23 décembre 2011|

« Lorsque l’épidémie de choléra s’est déclarée en octobre 2010, nous n’étions pas préparés. Nous ne connaissions pas bien cette maladie et les premières semaines nous recevions tellement de personnes malades. Cela n’a pas été facile.» Josèphe Gerda est la responsable du petit centre de santé de la localité reculée de Brunette, dans la province d’Artibonite, diocèse de Gonaïves. Caritas Gonaïves gère 9 dispensaires comme celui-ci et un centre hospitalier. Les dispensaires sont les seuls points d’accès à un service de santé pour les populations de la zone. « Lors du pic de l’épidémie en novembre 2010, plus de vingt malades pouvaient se présenter par jour » se souvient le docteur Renald Gédéon, responsable du secteur santé de la Caritas Gonaïves. Le père Jean-Baptiste Wilder, directeur de Caritas Gonaïves garde en mémoire les premiers jours de l’éclosion de l’épidémie. « Au début nous ne savions pas qu’il s’agissait du choléra. Nous [...]
  • Permalink Gallery

    Haïti: soigner le traumatisme causé par le tremblement de terre

Haïti: soigner le traumatisme causé par le tremblement de terre

Par |23 décembre 2011|

Certains sont restés enterrés sous les décombres pendant des heures. D'autres ont perdu des êtres chers. Des milliers ont vu leurs maisons détruites. Pour les survivants du tremblement de terre de 2010 en Haïti, le chagrin et la peine sont devenus des compagnons de chaque instant. Alors que Caritas parait au plus pressé en fournissant aux familles de l'eau, des vivres et des abris, le personnel chargé de distribuer l'aide observait que la prise en charge psychologique représentait un besoin tout aussi important. “Plus d'un an après le tremblement de terre de janvier 2010, de nombreux Haïtiens avaient encore du mal à entrer dans un bâtiment ” explique Boris Budosan, conseiller en santé mentale pour Cordaid (Caritas Pays-Bas). Dans certains cas, le fait d'avoir traversé les moments terrifiants du tremblement de terre a entraîné des états plus sérieux, tels que des dépressions graves voire des psychoses. Le stress et l'anxiété, [...]
  • Permalink Gallery

    À Port-au-Prince, Cordaid appuie les communautés à réinventer leur quartier

À Port-au-Prince, Cordaid appuie les communautés à réinventer leur quartier

Par |23 décembre 2011|

« Ces blocs sont mon avenir et celui de ma famille. » Bénisette, appelée Bébé par les gens du quartier, pose fièrement devant les matériaux qui serviront à la construction de sa nouvelle maison dans le quartier de Villa Rosa à Port-au-Prince. Derrière elle, nous pouvons voir la tente qui sert d’abris aux 5 personnes de sa famille depuis le tremblement de terre du 12 janvier 2010. La perspective d’intégrer prochainement sa nouvelle maison fixe un large sourire sur le visage de Bénisette. Elle nous confie : « Dans deux mois si tout va bien notre maison sera achevée. Elle aura deux étages. Avec la première partie de la somme reçue de Cordaid (Caritas Pays-Bas), nous avons acheté les matériaux de construction. En plus de payer les ouvriers, nous participons avec ma famille à l’ouvrage en allant chercher l’eau pour le ciment et en préparant les repas pour ceux qui [...]

La reconstruction de l’habitat rural à Cap Rouge

Par |23 décembre 2011|

Cap Rouge, petite localité rurale et isolée, est perché sur un plateau humide, à environ 10 km de Jacmel considérée comme la métropole Sud Est d’Haïti. Après le séisme de janvier 2010, le VEDEK, une organisation paysanne très active dans la zone, y dénombrait plus de 500 maisons endommagées dont la moitié entièrement détruite. Le VEDEK et la PAPDA (Plateforme Haïtienne pour un Plaidoyer et un Développement Alternatif), ont mis alors sur pied un vaste projet de reconstruction de 100 maisons et de 20 citernes afin de redonner aux familles touchées un accès à l’eau. Le projet s’est appuyé sur les compétences de CRAterre, une institution spécialisée dans la reconstruction et la réhabilitation d’habitats traditionnels. Le Secours Catholique est co signataire avec CRaterre d’un manifeste qui prône la valorisation des cultures constructives locales comme réponse aux programmes de reconstruction. Un processus de réparation et d’amélioration de l’habitat intégrant savoirs locaux et [...]
  • Permalink Gallery

    Les étudiants kényans retrouvent le chemin de l’école après la sécheresse dans la Corne de l’Afrique

Les étudiants kényans retrouvent le chemin de l’école après la sécheresse dans la Corne de l’Afrique

Par |15 décembre 2011|

Tous les matins dès 4 heures, après quatre heures de sommeil, Alice Thaara, une adolescente, se réveillait et sortait ses livres. À la différence de sa maison, son internat au Kenya rural avait l’électricité, ce qui lui permettait d’étudier même s’il faisait encore nuit à l’extérieur. Pendant que les autres élèves dormaient, elle repassait les matières dans lesquelles elle avait pris du retard. « Je devais vérifier que j’avais bien transcrit toutes mes notes », dit-elle. Enfant, Alice avait toujours été première de classe, mais maintenant elle était constamment renvoyée de l’école secondaire. « Chaque fois que des élèves étaient renvoyés faute d’avoir réglé les droits de scolarité, mon nom était sur la liste, dit-elle. J’avais honte. » Au Kenya, l’instruction est gratuite, mais en pratique, les parents dans les villages pauvres doivent verser quelques dollars par mois pour payer le salaire des maîtres ou même pour faire réparer le toit [...]

Kenya : La sécheresse, source de conflits entre voisins

Par |15 décembre 2011|

Par Laura Sheahen «Les bergers utilisaient des fusils ; nous, les agriculteurs, nous utilisions des arcs avec des flèches empoisonnées. Nous mélangions des extraits végétaux pour faire le poison ». Mwinzi Munyoki Tutu, un jeune père de trois enfants, vivant dans le sud du Kenya, décrit les violences qui ont éclaté dans sa région quand la sécheresse a desséché les pâturages et les terres cultivées. Lui, comme d'autres agriculteurs sédentaires, ne gagnait pas assez avec sa terre et avait dû aller chercher du travail, alors que sa femme mendiait chez les voisins. Or, parmi ces agriculteurs, certains avaient du bétail, et il y avait encore un peu d'herbe pour nourrir les animaux - plus que dans le nord-est du pays, ravagé par la sécheresse. Des bergers nomades de cette région ont parcouru des centaines de kilomètres pour atteindre le village de Mwinzi. « Ils sont venus ici chercher des [...]
  • Permalink Gallery

    Caritas célèbre sept années de travail humanitaire au Darfour

Caritas célèbre sept années de travail humanitaire au Darfour

Par |15 décembre 2011|

L’année 2011 aura été une année historique pour le Soudan, le pays ayant réussi à se scinder en deux États après une guerre civile des plus longues de toute l’histoire de l’Afrique. Hélas, au Darfour, le conflit n’est pas terminé. Plus de 300 000 personnes y ont été tuées depuis 2004, et plus de 2,7 millions ont dû fuir leur maison. [Galerie de photos: l'alimentation, l'eau et la santé pour des femmes et des enfants au Darfour] Grâce à ses deux programmes dans le Darfour de l’Ouest et le Darfour du Sud, les membres de Caritas Internationalis fournissent nourriture, soins médicaux et d’autres services d’urgence à plus d’un million de personnes, sans égard à leur appartenance sociale, religieuse ou ethnique. Le programme mis en œuvre par Catholic Relief Services (CRS est une organisation membre de Caritas des États-Unis) répond aux besoins immédiats et à plus long terme de plus de 500 000 personnes [...]
  • congoelection
    Permalink Gallery

    Caritas Congo prête à intervenir en cas de problèmes à l’annonce des résultats de l’élection présidentielle.

Caritas Congo prête à intervenir en cas de problèmes à l’annonce des résultats de l’élection présidentielle.

Par |1 décembre 2011|

Différents cas de violences ont été rapportés en marge du double scrutin présidentiel et législatif du 28 novembre dernier en RDC. La population congolaise retient son souffle en attendant la proclamation des résultats de l’élection présidentielle qui devraient être annoncés mardi 6 décembre par la Commission électorale nationale indépendante (CÉNI). La délégation de Caritas Internationalis, présente à Kinshasa, a été informée qu’un jeune homme de 20 ans, Léandre, avait été tué par balle alors qu’il observait l’affichage des premiers résultats dans un bureau de vote proche de chez lui. Les faits se sont déroulés dans le quartier Banunu, commune de Matete, lundi soir à 21 h 30. La délégation a vu le corps du jeune homme et a rencontré sa famille. Son père nous a demandé de rapporter son témoignage. (Voir le témoignage du père de jeune homme ci-dessous) « Si les violences venaient à prendre de l’ampleur à l’annonce des [...]

novembre 25, 2011

Caritas Congo appelle à des élections démocratiques et sans violence

Par |25 novembre 2011|

Lundi 28 novembre, la République démocratique du Congo vivra un moment important de sa jeune vie démocratique. Les 37 000 millions d’électeurs seront appelés à élire leur président ainsi que leurs députés. 11 candidats se disputent le titre de président de la république et 18 000 autres pour les législatives. La République démocratique du Congo est le troisième plus grand pays d’Afrique. 62 000 bureaux de vote seront nécessaires pour accueillir les électeurs pour cette deuxième élection démocratique après celle de 2006. Ces élections de 2006 tournaient la page aux années de guerres meurtrières entre les forces armées régulières et différents groupes militaires soutenus par le Rwanda et l’Ouganda pour le contrôle de l’est du pays. Ce conflit, qui durera jusqu’en 2003, aura fait plus de 5 millions de mort et déplacé des millions d’autres personnes. Encore aujourd’hui, les violences sont fréquentes dans les régions du Nord et du Sud Kivu. Ces régions, [...]

Ramener l’activité commerciale en Haïti

Par |7 novembre 2011|

D’autres programmes de Caritas en Haïti s’attaquent au problème à plus long terme du piège de la pauvreté tout en aidant la population à se remettre sur pied après la tragédie de janvier 2010. Caritas Slovaquie a remarqué que les femmes chefs de petites entreprises luttaient pour maintenir leur entreprise à flot après le séisme. Tellement d’Haïtiens étaient sans le sou qu’ils ne pouvaient se permettre d’acheter des biens comme des vêtements sur les marchés et les femmes qui géraient des kiosques étaient sur le point de devoir fermer boutique. Caritas Slovaquie a lancé en juin le programme de microfinancement des « Mères du marché », avec 20 femmes tout d’abord. Elles ont reçu de la formation dans le domaine des affaires, afin de suppléer l’expérience pratique qu’elles avaient déjà acquise, et une subvention unique de 500 $. Trente autres femmes ont commencé la formation en octobre. L’une d’entre elles, [...]

Faites un don