octobre 30, 2012

Les champs de Gaba: surmonter la sècheresse au Tchad

Par |30 octobre 2012|

Par Lisa Krebs Depuis cinq ans, Gaba Goundoukou est membre d’Aura, une organisation partenaire de Caritas Suisse au Tchad. Gaba, un exploitant agricole doté d’un bon niveau d’instruction, travaille dans 20 villages de la région du Guéra, située dans l’est du pays. Gaba est chargé de réaliser, en collaboration avec les agriculteurs, diverses activités de développement rural lancées par Aura. Cette année, Gaba participe à plein temps au projet d’urgence de Caritas Suisse et d’UNAD (Caritas Tchad), qui vise à aider les populations durement frappées par la sécheresse dans plusieurs régions du Tchad. L’aide consiste essentiellement à distribuer des vivres et des semences. D’emblée, Gaba a joué un rôle important dans le projet: il a été chargé de sélectionner les familles qui allaient bénéficier du projet d’aide d’urgence. Soucieux de faire un choix équitable, Gaba a rendu visite à chaque ménage de “ses” villages et rempli un questionnaire avec [...]

Au Tchad, le vert est la couleur de l’espoir

Par |30 octobre 2012|

En 2012, la région sahélienne de l'Afrique de l'Ouest a connu la faim après que la sécheresse ait provoqué des disettes dans de vastes zones des pays de la région. Le Tchad a fait partie des pays les plus durement frappés, les agriculteurs et les éleveurs ayant particulièrement souffert des faibles précipitations de l'année dernière. Les criquets et de graves inondations sont venus ajouter au désastre. Au Tchad, Caritas s'efforce de répondre aux besoins alimentaires des populations vulnérables, en distribuant des vivres et en conduisant des activités qui visent à rendre l'agriculture plus durable, moyennant l'apport de semences, de produits vétérinaires et d'une assistance technique dans le domaine de la production agricole. Avec le soutien des membres Caritas du monde entier, Caritas Suisse a travaillé avec Caritas Tchad et ACORD, un partenaire local, pour aider les exploitants agricoles, tout au long de la campagne agricole, à améliorer les rendements afin d'éviter l'enclenchement [...]
  • Permalink Gallery

    Journée mondiale de l’alimentation : Appuyer l’agriculture à petite échelle c’est lutter contre la pauvreté

Journée mondiale de l’alimentation : Appuyer l’agriculture à petite échelle c’est lutter contre la pauvreté

Par |16 octobre 2012|

Par Ryan Worms, Caritas Internationalis « Je veux mettre en place un petit commerce de vente de riz, de farine et de sucre. La dernière fois j’avais fait un bon bénéfice. J’ai besoin de 1 000 gourdes (25 $US) pour acheter les produits. » C’est Ariette Tessono qui parle. Elle fait partie de la mutuelle de solidarité, une initiative mise en place par Caritas dans la localité de Labiche, au sud d’Haïti. Les femmes membres de la mutuelle de solidarité participent également à des formations en techniques agricoles afin qu’elles puissent s’occuper de jardins potagers. « Grâce aux formations reçues par l’agronome Natasha, j’ai aujourd’hui un beau jardin de piments rouges, dit fièrement Jaunasse, une membre bénéficiaire du projet de Caritas à Labiche. La vente des récoltes au marché me rapporte suffisamment pour que ma famille mange convenablement, pour acheter les uniformes, les fournitures scolaires pour les enfants et [...]

août 9, 2012

L’Afrique de l’Est, un an après

Par |9 août 2012|

La situation en 2011 était très critique. Grâce aux organisations membres de Caritas qui nous ont soutenus, nos programmes ont sauvé des vies. Des suppléments de nourriture ont été distribués à des enfants sous-alimentés dans certaines poches par l’entremise des établissements de santé catholiques, et cela a permis de sauver la vie de ces enfants.

juillet 4, 2012

Crise alimentaire en Afrique de l’Ouest

Par |4 juillet 2012|

En Afrique de l’Ouest, dans la région du Sahel, plus de 18 millions de personnes sont en danger de manquer de nourriture.

avril 26, 2012

La faim menace de nouveau au Burkina Faso

Par |26 avril 2012|

Le nord du pays fait partie des régions sahéliennes les plus touchées par la crise alimentaire. La Caritas nationale, l’Ocades, travaille à limiter les effets de cette nouvelle catastrophe en marche. De notre envoyée spéciale « Mon champ de mil a été dévasté par la sécheresse la saison dernière. Je n’ai pu récolter que quelques kilos alors que j’en produis plusieurs centaines normalement », relate François Merega, un agriculteur de Thiou, au nord-ouest du Burkina Faso. Assis dans la petite cour de sa maison, l’homme, la soixantaine, décrit la précarité dans laquelle il vit avec sa famille. Devant le logis se dresse le grenier familial, fierté pour chaque agriculteur burkinabé. Depuis le mois de février, celui-ci est désespérément vide. « La dernière récolte n’a pas suffi à nourrir les quatorze membres de ma famille plus de quatre mois, explique François Merega. Depuis, nous sommes contraints d’acheter les denrées alimentaires sur le marché. [...]

mars 28, 2012

Comprendre la crise alimentaire en Afrique de l’Ouest

Par |28 mars 2012|

Que se passe-t-il dans la région du Sahel ? Plus de 12 millions de personnes font face à un risque élevé de crise alimentaire dans cette région d’Afrique de l’Ouest qui borde le désert du Sahara. Déjà, plusieurs millions de personnes ne peuvent plus se nourrir convenablement. Les cinq états du Sahel les plus affectés (Niger, Mauritanie, Mali, Burkina Faso et Tchad) se sont déclarés en état de crise et ont fait appel à l’aide internationale. Des milliers de personnes sont obligées aujourd’hui d’adopter des mesures de survie, comme le rationnement des aliments encore disponibles, la vente de leur bétail à un prix réduit, voire l’abandon de leur ferme pour aller trouver de quoi se nourrir dans les centres urbains. Si rien n’est fait aujourd’hui pour prévenir une aggravation de la situation, la région pourrait connaître une crise humanitaire majeure dans les mois à venir. Quelles sont les causes de cette crise ? [...]

février 14, 2012

  • burkinafaso
    Permalink Gallery

    Éviter la crise dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest

Éviter la crise dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest

Par |14 février 2012|

Cette année, Zaki n’a pas les moyens de nourrir sa famille. Jeune enseignant, il vit au Burkina Faso, l'un des pays d'Afrique de l'Ouest où les produits alimentaires commencent à se raréfier. Le prix du maïs a tellement augmenté que Zaki ne peut plus en acheter. Sa famille doit vivre sur ses réserves de riz, mais celles-ci s'amenuisent de jour en jour. En cette période, Dassala traîne chez lui avec sa famille. Dassala est vieux, trop vieux pour gagner sa vie et les affaires de sa femme ne vont pas très bien. Alors, ils comptent sur leurs fils, un apprenti mécanicien, pour ramener de quoi manger. Mais ce n'est pas suffisant, surtout si les prix continuent à grimper. “Des milliers de familles ne savent plus quoi faire”, explique Flavien Batiano d’OCADES-Caritas Burkina Faso. “Quand les prix des denrées alimentaires montent, les gens réagissent en migrant, en vendant des bêtes à prix [...]

août 17, 2011

  • Permalink Gallery

    Six millions de personnes ont besoin d’aide en Corée du Nord

Six millions de personnes ont besoin d’aide en Corée du Nord

Par |17 août 2011|

du père Simeon Lee, directeur général de Caritas Corée (du Sud) Je visite en ce moment la Corée du Nord afin d’exercer le suivi d’un chargement de 100 tonnes de farine que nous avons expédié à la fin juillet, ainsi que pour discuter avec nos homologues en Corée du Nord. À l’heure actuelle, cette farine est distribuée dans les crèches et les hôpitaux du comté de Kangnam, dans la province du Hwanghae du Nord. C’est bien peu en regard des besoins, mais nous comptons que cette aide alimentaire redonnera espoir aux enfants et aux malades. Nous espérons que notre appui sincère pourra réconforter les gens et les aider à prendre conscience de notre présence à leurs côtés. La somme nécessaire à l’achat de la farine a été réunie à l’occasion d’une « Messe pour la paix » célébrée au mois de juin à Imjingak, en Corée du Sud. [...]

Un projet de Caritas apporte de l’eau à une collectivité durement frappée par la sécheresse

Par |3 août 2011|

Par David Snyder Aden Esse Kan, les cheveux blancs clairsemés teints en orange comme le veut la tradition locale, est debout au milieu des nuages de poussière tourbillonnants de l’est de l’Éthiopie. Il en a long à dire sur la sécheresse qui frappe cette région. Kan, un ancien du village de Togo Wuchale, à une demi-heure de route poudreuse de la ville de Jijiga, récapitule les problèmes auxquels fait face sa collectivité. « La sécheresse nous affecte sur deux plans : notre population et nos bêtes, dit Kan. Il n’y a pas de pluie, alors nous n’avons rien à manger. » Aujourd’hui, dans une grande partie de l’Éthiopie, où jusqu’à 11 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire, il s’agit d’un refrain désespérément fréquent. Chez les pastoralistes traditionnels comme ceux de la région de Jijiga, à une soixantaine de kilomètres de la frontière avec la Somalie, la sécheresse a [...]

juillet 28, 2011

La faim au Kenya et comment y mettre fin

Par |28 juillet 2011|

La terre est infertile, les bêtes sont mortes, la population est affamée. Voilà un des visages du nord du Kenya en juillet 2011. « La famine a commencé l'année dernière, dit Ellela du village de Lokitaung. Il n'y a pas eu de pluie l'an dernier ni cette année. La sécheresse dure depuis deux ans. Si personne n’a le cœur de nous aider, nous allons mourir. » Lors d’un récent voyage au Kenya, Eoghan Rice de Trócaire (Caritas Irlande) dit avoir vu des enfants sous-alimentés attendre à des cliniques pour y recevoir un traitement d’urgence, des adultes qui n’avaient que la peau et les os et des carcasses de bétail jonchant la terre aride, brûlée par le soleil. « Je n'ai pas mangé de vrai repas depuis sept jours, dit Locheramoe Kuwom. Je n'ai rien pris hier, sauf du thé. La veille, j’avais eu un morceau de fruit de palme. La faim est [...]

Crise alimentaire en Afrique orientale

Par |14 juillet 2011|

Les membres Caritas répondent à une crise humanitaire croissante en Afrique orientale et dans la Corne de l'Afrique. En Ethiopie, au Kenya et en Somalie, les pires sécheresses depuis 60 ans ont laissé dans le besoin au moins 10 millions de personnes, dont la moitié ce sont des enfants. La Tanzanie et le nouvel Etat du Sud-Soudan connaissent aussi de graves pénuries de vivres et d'eau. L'absence de pluies, qui ne devraient pas arriver avant octobre, va considérablement aggraver la situation. En Somalie, la crise est aiguë. Mgr Giorgio Bertin, Président de Caritas Somalie, a affirmé : “La situation humanitaire en Somalie est tout simplement désastreuse. En Somalie méridionale et centrale, la sécheresse vient s’ajouter à l’absence d’un gouvernement central et à 20 ans de conflit. Si nous voulons éviter une catastrophe humanitaire, nous devons agir sans tarder mais avec prudence dans ce contexte complexe d'insécurité.” Chaque jour, des milliers de Somaliens arrivent [...]
  • east-africa-drought-2011
    Permalink Gallery

    La sécheresse en Afrique orientale: le bétail meurt au Kenya

La sécheresse en Afrique orientale: le bétail meurt au Kenya

Par |12 juillet 2011|

Les douces montagnes dans le lointain sont connues localement sous le nom Louwa Le Ukinchu, ‘les monts du Bétail’. Depuis des générations, les gens viennent jusqu’ici pour trouver de l'eau et des pâturages pour leurs animaux, mais aujourd'hui, les ruisseaux qui coulent des monts du Bétail sont à sec. A Isiolo, à 300 kilomètres au nord de la capitale kényane Nairobi, la plupart des familles sont des éleveurs: elles vivent de l’élevage de bovins, de chèvres, de moutons, d’ânes et de chameaux. Ces animaux ne sont pas simplement une source de nourriture et de lait, ce sont des banques vivantes, les principaux avoirs dont disposent ces gens. Quand leurs bêtes meurent, ce qui se produit à un rythme alarmant, les éleveurs n'ont plus les moyens pour nourrir leurs familles. La sécheresse dévastatrice qui a frappé une grande partie du nord du Kenya a contraint les éleveurs près des monts du Bétail [...]

Mettre fin à la faim

Par |7 juillet 2011|

La famine mortelle frappe de nouveau le Niger. Elle affecte des personnes comme Abdoulai et sa famille dans le village aride, balayé par le sable de Toudoun Jaka. La pluie n’est pas tombée ici l’année dernière. La terre est craquelée et les champs d’Abdoulai ont produit moins d’un sac de millet, pas assez pour nourrir ses enfants pendant une semaine. Abdoulai s’est habitué aux brûlures d’estomac et aux articulations douloureuses provoquées par la faim. Mais le pire, dit-il, c’est lorsque sa vue se brouille. « Si quelqu’un passe près de vous, vous avez l’impression qu’il y a deux personnes. Après le coucher du soleil, on ne voit plus rien. » Le village s’est vidé à mesure que les hommes le quittaient pour tâcher de trouver du travail dans la capitale, Niamey. Abdoulai est resté, dénichant un boulot occasionnel payé 2 $ par jour, concassant de la roche dans une mine d’or [...]

janvier 19, 2011

En Algérie comme en Inde, les pauvres souffrent de la flambée des prix alimentaires

Par |19 janvier 2011|

Des millions de personnes dans le monde entier souffrent de la hausse des prix alimentaires, constatent des agents de Caritas.

Faites un don