juillet 28, 2010

  • Permalink Gallery

    La famine au Niger : une aide alimentaire pour une nation affamée

La famine au Niger : une aide alimentaire pour une nation affamée

Par |28 juillet 2010|

Cela fait des mois que les Nigériens n’ont plus de nourriture, désormais, la situation est désespérée. La moitié de la population de ce pays d’Afrique de l’Ouest entouré de terres n’a désormais plus assez à manger. Pour survivre, les gens mangent des feuilles et des rations de nourriture pour le bétail. La famine au Niger a toujours existé mais cette année, elle est particulièrement importante. Les pluies ne sont pas tombées l’année dernière et dans certaines régions, on n’a pratiquement rien récolté. Les Nigériens ont été contraints de vendre leur bétail, ce qui représente leurs “économies”, avant que les animaux meurent. Face à cette crise, Caritas distribue une aide alimentaire, incite les populations à participer et aide les plus nécessiteux. Tandis que le bétail est en train de mourir et que les centres nutritionnels sont remplis d’enfants affamés et maladies, il ne fait aucun doute que les populations du Niger ont [...]

juin 23, 2010

Une personne sur six souffre de la faim

Par |23 juin 2010|

La faim dans le monde a atteint une hausse historique en 2009 avec plus d’un milliard de personnes qui se couchent tous les soirs le ventre vide. La malnutrition a augmenté de 13% en Asie, de 8% en Amérique latine et de 6% en Afrique.

Vivres pour penser au Zimbabwe

Par |23 juin 2010|

En 2009, la crise humanitaire aigüe a perduré au Zimbabwe, où lamoitié de la population dépend de l’aide alimentaire pour sa survie.

mars 31, 2010

La crise alimentaire s’aggrave au Sahel

Par |31 mars 2010|

La crise alimentaire s’aggrave au Sahel Plus de 800 000 enfants de moins de cinq ans sont menacés de malnutrition sévère au Burkina Faso, en Mauritanie, au Mali, au Niger, au nord du Nigeria et au Tchad. Nous avons parlé de la crise alimentaire avec le père Isidore Ouédraogo, Secrétaire général de Caritas Burkina Faso – OCADES. Q : Le Sahel fait actuellement face à une grave crise alimentaire. Comment est la situation au Burkina Faso ? R: Au Burkina, la situation alimentaire reste meilleure qu’au Niger, mais nous devons la surveiller de près. La récolte a été mauvaise en 2009, en partie à cause des graves inondations qui ont frappé plusieurs régions du Burkina. Les inondations ont fragilisé l’économie en général, beaucoup de personnes ont dû vendre tous leurs grains. Et puis, avec les crises alimentaires répétées des dernières années, les gens s’appauvrissent de plus en plus. Les grains [...]

Menu pour les enfants en Haïti

Par |12 mars 2010|

A la suite du séisme qui a frappé Haïti, les enfants sont exposés non seulement aux risques de traite mais aussi de faim. Jusqu’à 24 % des enfants au-dessous de cinq ans souffrent de malnutrition chronique en Haïti et dans les zones les plus pauvres leur pourcentage est même plus élevé. L’une des priorités de Caritas après le séisme a été de fournir régulièrement des vivres aux survivants, en nourrissant, jusqu’à présent, 600 000 personnes. La communauté de Sainte Marie à Port-au-Prince est l’un des endroits où Caritas distribue des vivres aux enfants. Aujourd’hui, ils attendent un repas chaud à base de riz, haricots et viande. “Jusqu’à il y a deux semaines, je n’avais pas de repas réguliers,” raconte Géraldine, 14 ans. “Maintenant les distributions de vivres ont commencé dans la communauté et les parents sont rassurés parce qu’ils savent que j’aurai au moins un repas par jour.” Plus de 5 000 personnes [...]

Urgence alimentaire au Sud-Soudan

Par |1 mars 2010|

Plus d’1,5 millions de personnes au Sud-Soudan sont confrontées à une urgence alimentaire généralisée causée par les sécheresses et les conflits. Caritas lance un appel de US$ 3,4 millions (EUR 2,3 millions) pour fournir une aide alimentaire vitale aux états d’Equatoria occidentale et orientale. Le Sud-Soudan est l’un des pays les plus pauvres et les plus sous-développés au monde, avec 16 pour cent de la population victime de malnutrition, neuf personnes sur dix vivant avec moins de 1 $ par jour, et le taux de mortalité maternelle le plus élevé au monde. En plus de la lutte quotidienne pour la survie, la sécheresse et les conflits ont déjà fait sombrer les communautés les plus démunies dans la détresse.   Souffrance sur deux fronts Les périodes de sécheresse ont aggravé le gel des récoltes en 2008 et 2009 en Equatoria orientale. De nombreuses régions n’auront désormais pas de récoltes avant mi-2010. Plus de [...]

février 19, 2010

  • crs-photo-from-burkina-faso
    Permalink Gallery

    Pourquoi se dessine une nouvelle crise alimentaire en Afrique de l’Ouest ?

Pourquoi se dessine une nouvelle crise alimentaire en Afrique de l’Ouest ?

Par |19 février 2010|

Les urgences alimentaires ne sont pas une fatalité selon Caritas. Mais il faudrait une réelle volonté politique d’attaquer les problèmes, de la part des pays concernés mais aussi de la communauté internationale. « Les récurrentes crises alimentaires sont essentiellement un problème politique, aggravé bien sûr par la sécheresse et les conditions naturelles difficiles », estime l’Abbé Ambroise Tine, Secrétaire général de Caritas Sénégal. Le Sahel pourrait faire face à une crise alimentaire ravageuse cette année. Des millions de personnes sont exposées au risque de famine et de malnutrition en Afrique de l'Ouest, en particulier au Niger, au Tchad, dans le nord du Burkina Faso et le nord du Nigeria. La crise s’annonce particulièrement grave selon les experts, notamment en raison des inondations que plusieurs pays ont subies et de la mauvaise récolte de l’année dernière. « Les gouvernements des pays du Sahel ne font pas assez pour faire face aux difficultés, surtout [...]

Famine : les véritables devoirs

Par |2 février 2010|

La famine généralisée qui sévit dans les zones rurales du Zimbabwe signifie que Kembo Ndlovu, directeur de l’école primaire de Lupaka, ne doit pas seulement se soucier de nourrir les esprits de ses élèves, il doit également se soucier de nourrir leurs corps. Les enfants qui n’ont pas assez à manger chez eux n’auront pas l’énergie d’aller à l’école et, s’ils y vont, il leur sera d’autant plus difficile d’apprendre à cause des crampes d’estomac tenaces. Les enfants seront également plus exposés aux maladies, ce qui pourrait les mettre dans une position vulnérable pour la vie. “La famine est contre-productive,” déclare Ndlovu. “Je suppose qu’au cours des dernières années le taux de mortalité était élevé, mais il a baissé.” A cause de la crise économique dévastatrice des dernières années, la majorité de la population du Zimbabwe (11 millions) lutte pour sa survie. L’ampleur de la crise est particulièrement évidente dans les zones [...]

décembre 22, 2009

Travailler ensemble pour sauver des vies

Par |22 décembre 2009|

Les Eglises chrétiennes du monde entier travaillent ensemble pour sauver la vie des personnes touchées par le conflit au Darfour. Un programme conjoint réunissant ACT (Action by Churches Together), une alliance mondiale des églises et des organisations liées à celles-ci œuvrant dans le domaine de l’aide humanitaire, et Caritas Internationalis fournit des services essentiels pour la vie, comme eau propre, vivres et soins de santé à 300 000 personnes vivant dans les camps, et les villages autour, au sud et à l’ouest du Darfour. Nyika Musiyazwiriyo, le Chef des programmes sortant pour le programme conjoint ACT/Caritas au Darfour, affirme que, grâce à cette collaboration, le programme ACT/Caritas est devenu l’un des principaux acteurs, parmi les organisations humanitaires et les agences des Nations Unies, intervenant dans le conflit qui a touché la région du Soudan. “Notre capacité de tirer profit des expériences, des connaissances et des ressources de chacun est l’un de nos [...]

septembre 2, 2009

  • 2_600_pic-2
    Permalink Gallery

    L’exaspérante lenteur de la réponse à la crise alimentaire au Zimbabwe

L’exaspérante lenteur de la réponse à la crise alimentaire au Zimbabwe

Par |2 septembre 2009|

Au Zimbabwe, les écoliers s’évanouissent à cause de la faim dans les établissements où, du moins, il y a encore des enseignants. En effet, les frais pour aller au travail et acheter le repas de midi sont souvent trop élevés par rapport à leurs modestes salaires. A la maison, maman ou papa peuvent sauter un repas ou deux afin qu’il y ait assez pour leurs enfants. Si maman et papa sont encore là, bien sûr. Le Zimbabwe compte le plus grand pourcentage d’orphelins à cause du sida dans le monde. Si maman et papa sont encore là, papa a probablement vendu ses outils agricoles qu’il utilisait pour travailler son petit lopin de terre afin de pouvoir acheter quelques vivres pour sa famille. S’il n’y a plus que maman, elle a été probablement forcée à travailler dans l’industrie du sexe car avec une telle pénurie d’argent, des champs en jachère, le manque [...]

Faites un don