mai 23, 2013

Goma : Après 3 jours des combats

Par |23 mai 2013|

La reprise des combats entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 intervient trois jours avant l’arrivée, ce jeudi 23 mai, du secrétaire général de l’ONU à Goma.

avril 30, 2013

  • congodisplaced
    Permalink Gallery

    Porter le message de la République démocratique du Congo au Siège des Nations Unies

Porter le message de la République démocratique du Congo au Siège des Nations Unies

Par |30 avril 2013|

Caritas a été un partenaire précieux qui nous a aidés à tous les niveaux, avec courage et compassion, et a démontré sa capacité à améliorer tangiblement la vie des individus et des communautés.

décembre 29, 2012

  • caritas_internationalis_logo_copy
    Permalink Gallery

    République démocratique du Congo (RDC): les enfants-soldats

République démocratique du Congo (RDC): les enfants-soldats

Par |29 décembre 2012|

A Rubaya, localité située à 60 km à l’ouest de Goma, un homme tient un talkie-walkie. Il fait partie d’un groupe armé qui contrôle cette zone minière. A ses côtés, des ″kadogo″ armés, ces enfants-soldats appréciés par des chefs rebelles à l’est de la RDC. ″Ils sont naïfs, obéissants et fidèles″, s’en félicitait un commandant rebelle à Masisi.
  • congoelection
    Permalink Gallery

    Caritas Congo prête à intervenir en cas de problèmes à l’annonce des résultats de l’élection présidentielle.

Caritas Congo prête à intervenir en cas de problèmes à l’annonce des résultats de l’élection présidentielle.

Par |1 décembre 2011|

Différents cas de violences ont été rapportés en marge du double scrutin présidentiel et législatif du 28 novembre dernier en RDC. La population congolaise retient son souffle en attendant la proclamation des résultats de l’élection présidentielle qui devraient être annoncés mardi 6 décembre par la Commission électorale nationale indépendante (CÉNI). La délégation de Caritas Internationalis, présente à Kinshasa, a été informée qu’un jeune homme de 20 ans, Léandre, avait été tué par balle alors qu’il observait l’affichage des premiers résultats dans un bureau de vote proche de chez lui. Les faits se sont déroulés dans le quartier Banunu, commune de Matete, lundi soir à 21 h 30. La délégation a vu le corps du jeune homme et a rencontré sa famille. Son père nous a demandé de rapporter son témoignage. (Voir le témoignage du père de jeune homme ci-dessous) « Si les violences venaient à prendre de l’ampleur à l’annonce des [...]

novembre 25, 2011

Caritas Congo appelle à des élections démocratiques et sans violence

Par |25 novembre 2011|

Lundi 28 novembre, la République démocratique du Congo vivra un moment important de sa jeune vie démocratique. Les 37 000 millions d’électeurs seront appelés à élire leur président ainsi que leurs députés. 11 candidats se disputent le titre de président de la république et 18 000 autres pour les législatives. La République démocratique du Congo est le troisième plus grand pays d’Afrique. 62 000 bureaux de vote seront nécessaires pour accueillir les électeurs pour cette deuxième élection démocratique après celle de 2006. Ces élections de 2006 tournaient la page aux années de guerres meurtrières entre les forces armées régulières et différents groupes militaires soutenus par le Rwanda et l’Ouganda pour le contrôle de l’est du pays. Ce conflit, qui durera jusqu’en 2003, aura fait plus de 5 millions de mort et déplacé des millions d’autres personnes. Encore aujourd’hui, les violences sont fréquentes dans les régions du Nord et du Sud Kivu. Ces régions, [...]

mars 31, 2010

  • Permalink Gallery

    Interview avec Joseph Donnelly, Délégué permanent auprès des Nations Unies pour Caritas Internationalis.

Interview avec Joseph Donnelly, Délégué permanent auprès des Nations Unies pour Caritas Internationalis.

Par |31 mars 2010|

Le conflit en République démocratique du Congo (RDC) a fait plus de six millions de morts depuis 1998. Monsieur Joseph Donnelly, vous êtes le Délégué permanent auprès des Nations Unies pour Caritas Internationalis. Est-ce que la communauté internationale ferme les yeux sur cette situation? JD: Les Nations Unies ont déployé en RDC une force de maintien de la paix qui compte plus de 22 000 hommes. Elle y est depuis dix ans. La communauté internationale fait beaucoup d’efforts, y compris financiers, mais sa stratégie ne semble pas adaptée à la situation. Comment est-ce possible que le nombre de civils tués ou vivant dans des conditions d’extrême précarité est en augmentation ? Il s’agit du conflit le plus meurtrier depuis la Seconde guerre mondiale, comment est-ce possible d’en arriver là ? La force de maintien de la paix n’est pas efficace. Il faut des mesures supplémentaires. La Conférence Episcopale Congolaise répète [...]
  • angola1
    Permalink Gallery

    Les expulsions du Congo et de l’Angola causent une crise humanitaire

Les expulsions du Congo et de l’Angola causent une crise humanitaire

Par |1 mars 2010|

Certains arrivent les pieds nus, d’autres en haillons, ils sont tous épuisés et n’ont aucun bien. Des dizaines de milliers de personnes souffrent à cause de la faim, de la maladie et des privations, alors que le Congo et l’Angola sont impliqués dans une querelle sur l’immigration qui, suivant le principe « un prêté pour un rendu », a entraîné des expulsions massives.

février 24, 2010

Le conflit au Congo a fait plus de six millions de morts

Par |24 février 2010|

Avec plus de six millions de victimes, le conflit en République démocratique du Congo (RDC) est le plus meurtrier depuis la Seconde guerre mondiale.
  • congofamily
    Permalink Gallery

    Nord-ouest du Congo: Caritas lance un appel pour les réfugiés du conflit

Nord-ouest du Congo: Caritas lance un appel pour les réfugiés du conflit

Par |24 février 2010|

Caritas a mis en place un projet d’assistance humanitaire à 12.000 familles déplacés par le conflit ethnique qui ravage le nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC). Plus de 100.000 personnes ont déjà fui les violences. Les réfugiés se sont installés le long du fleuve Oubangui, qui marque la frontière entre le Congo et la RDC. 4000 familles se trouvent en RDC, les autres ont franchi la frontière avec le Congo Brazzaville voisin. La voie fluviale et aérienne sont les seules façons d’y accéder. L’opération est un projet commun des organisations Caritas de la RDC et du Congo Brazzaville. “Ces personnes manquent de tout. De la nourriture, de l’eau potable, des biens ménagers, des fournitures scolaires... Pour fuir les affrontements, ils ont dû tout laisser derrière eux” explique Boniface Nakwagelewi, responsable des situations d’urgence chez Caritas en RDC. Caritas se concerte avec d’autres ONG sur place pour coordonner au mieux l’aide apportée. [...]

décembre 2, 2009

Les champs d’extermination du Congo

Par |2 décembre 2009|

“Tout ce que je veux, c’est que cette guerre finisse pour que ma famille puisse rentrer dans notre village”, se désole Sophie Kenzia. Les habitants de l’est de la République démocratique du Congo rêvaient seulement de rentrer chez eux. Ils avaient envie de sécurité, d’un lit sec et de repas réguliers. Mais ils ont eu droit au viol, à la mort ou à une existence sinistre dans des camps, lorsqu’ils ont essayé de fuir les combats opposant le gouvernement aux rebelles. Sophie s’est réfugiée avec ses quatre enfants dans un camp bénéficiant d’un appui de Caritas. Malheureusement, elle a fait une fausse couche pendant le voyage. Caritas a lancé un appel, d’un montant de 5,5 millions de dollars, dans le but d’aider 150 000 personnes confrontées à la même situation que Sophie. Caritas a distribué des vivres et fourni des vêtements, des ustensiles ménagers et des articles d’hygiène personnelle pour permettre aux [...]

septembre 2, 2009

Prochains pas pour la guérison au Congo

Par |2 septembre 2009|

Pots, assiettes, couverts, savon, chemises, couvertures…. La liste des choses et des biens que vous êtes obligés de laisser chez vous est sans fin. Ce ne sont que quelques uns des articles que Caritas a fournis au cours des six derniers mois aux personnes qui ont fui de chez eux à cause des combats entre le gouvernement et les rebelles dans la région orientale du Congo. “Le fait qu’un million et demi de personnes n’aient pas une maison, ne soient pas protégées, soient exposées à la violence sexuelle, n’aient pas de médicaments ni de vêtements est intolérable… et tout cela dans un pays riche,” explique Dr Miteyo, directeur national de Caritas Congo. “C’est une contradiction qui touche ma corde sensible.” L’ampleur et la gravité de la crise frappe durement la population du Congo à tous les niveaux. Non seulement ils ont perdu leurs habitations et leurs biens, mais en plus ils ont [...]
  • rugarivillagechildren
    Permalink Gallery

    Le viol détruit les communautés au Congo, affirme une psychologue de Caritas

Le viol détruit les communautés au Congo, affirme une psychologue de Caritas

Par |2 septembre 2009|

Parmi les victimes de viol amenées à Caritas Congo, certaines ont jusqu’à 70 ans. L’une des plus jeunes qui a eu besoin d’aide n’avait que trois mois. “Parmi les femmes qui viennent chez nous, il y en a qui ont été si gravement lésées par le viol qu’elles ne peuvent plus marcher,” raconte Ange Mbala, une psychologue de Caritas Congo à Goma. Caritas Congo dispose de psychologues oeuvrant au sein des communautés pour identifier les femmes et les enfants qui ont subi des violences car, en raison de la stigmatisation liée aux agressions sexuelles, les femmes sont parfois réticentes à se présenter pour demander l’aide médicale. Tapez les mots “Congo” et “viol” sur un moteur de recherche Internet, et un nombre infini d’histoires s’affichera. Cette semaine, dans le Congo oriental, une petite fille de trois ans est décédée à la suite d’horribles lésions après avoir été violée par un rebelle. Le viol, [...]

novembre 3, 2008

Montée des atrocités dans le nord du Congo

Par |3 novembre 2008|

Leurs villages ont été brûlés, leurs amis et voisins assassinés et leurs enfants kidnappés à l’école. Des dizaines de milliers de personnes se sont déjà enfuies du nord du Congo, pour garder une longueur d’avance sur les rebelles de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) qui se frayent un chemin dans la campagne, allant de village en village et de maison en maison. « Ils ne tuent pas avec des armes, ils tuent avec des haches, des machettes et des couteaux », nous dit Monseigneur Richard Domba Madi du diocèse de Dungu Doruma. Ceux qui se sont enfuis habitaient dans le diocèse de Monseigneur Domba Madi. Les violences ont poussé la population du Nord, près de la frontière avec le Soudan, vers le Sud où pour l’instant il n’y a aucun rebelle. Ils cherchent refuge dans les villages du diocèse qui n’ont pas été touchés, espérant être accueillis par les habitants. Mais les [...]

Faites un don