octobre 17, 2014

  • Ebola
    Permalink Gallery

    Les entreprises cacaoyeres appuient la reponse face a L’Ebola

Les entreprises cacaoyeres appuient la reponse face a L’Ebola

Par |17 octobre 2014|

The La Fondation Mondiale du Cacao (WCF) a annoncé le versement d’une donation de $600.000 afin d’appuyer les soins et les efforts de prévention relatifs à l’Ebola éployés en Afrique Occidental

juin 23, 2010

Prières et pétitions à Copenhague

Par |23 juin 2010|

Le sommet de Copenhague sur les changements climatiques a réuni 119 chefs d’Etat et de gouvernement. Les représentants de Caritas et les évêques venant de 25 pays, notamment Mexique, Zambie, Afrique du Sud, Etats-Unis, Inde, Kiribati dans le Pacifique, Mozambique, Kenya, Royaume-Uni, Espagne, Irlande et Allemagne.

mai 26, 2010

Trouver l’espoir après l’échec de Copenhague

Par |26 mai 2010|

Le sommet de Copenhague qui avait pour but de chercher un plan d’action contre les changements climatiques a été un échec. Les dirigeants mondiaux ont produit un accord faible et inefficace qui n’aidera pas les démunis dans les pays en développement à faire face aux effets de l’aggravation des conditions météorologiques. Lisez à propos de l’accord de Copenhague qui ne nous permet pas d’avancer dans nos efforts de réduire le réchauffement de la planète et de protéger des vies. A la suite de cette approche à courte vue de la question des changements climatiques, il faut continuer à faire pression sur les pays développés. Theotonius Gomes, Président de Caritas Bangladesh, a déclaré : "L’échec de Copenhague met en danger la vie de millions de personnes au Bangladesh. "Nous avons toutefois vu des signes d’espoir dans ce sommet. Nous avons assisté à une énorme mobilisation de personnes dans le monde réclamant justice. Ces appels [...]

La voie vers la justice climatique après Copenhague

Par |26 mai 2010|

Le Sommet de Copenhague sur les changements climatiques a réuni 115 chefs d’Etat et de gouvernement, et plus de 40 000 personnes ont demandé l’accréditation. C’était une tentative grandiose mais manquée de parvenir à un grand accord légalement contraignant. Monseigneur Theotonius Gomes, Président de Caritas Bangladesh, a affirmé que les nations puissantes se sont senties moralement tenues à s’y rendre pour écouter parler de la question, mais elles ont été accablées par le défi et par le fait de ne pas trouver une solution. Le Sommet a abouti à l’‘Accord de Copenhague’, un accord non contraignant rédigé par les Etats-Unis, le Brésil, la Chine, l’Inde et l’Afrique du Sud. Le conseil d’administration officiel du Cadre de la Convention des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a décidé simplement ‘de prendre note’ de cet accord, plusieurs pays refusent de l’approuver intégralement, et la Bolivie, le Venezuela, le Soudan, le Tuvalu et [...]

Faites un don