janvier 16, 2014

  • Meena (orange shirt) received training from Caritas Nepal that helped her identify when people might be bought and sold by human traffickers. Credit: Orlinsky/Caritas
    Permalink Gallery

    Les organisations chrétiennes s’attaquent à l’exploitation du travail

Les organisations chrétiennes s’attaquent à l’exploitation du travail

Par |16 janvier 2014|

Le réseau anti-traite COATNET se réunira à Madrid la semaine prochaine pour parler de la traite humaine à des fins d’exploitation du travail ou de servitude domestique. En plus de cela, les membres du réseau vont ébaucher leur plan commun et leurs actions collectives pour les prochaines années.

décembre 19, 2013

  • ECS Staff loading the materials purchased for the returneesedited
    Permalink Gallery

    Caritas fournit une aide aux travailleurs migrants éthiopiens expulsés d’Arabie saoudite

Caritas fournit une aide aux travailleurs migrants éthiopiens expulsés d’Arabie saoudite

Par |19 décembre 2013|

Des milliers de travailleurs migrants éthiopiens en situation irrégulière ont été arrêtés et déportés par l’Arabie saoudite. Plus de 127 000 rapatriés sont ainsi arrivés à Addis Abeba.

novembre 11, 2013

  • aneesa
    Permalink Gallery

    Il ne fait pas bon être employée de maison quand on est une immigrée au Liban

Il ne fait pas bon être employée de maison quand on est une immigrée au Liban

Par |11 novembre 2013|

Caritas a fourni à Aneesa de quoi manger et s’habiller et lui a assuré une assistance médicale, un accompagnement, une aide juridique et un soutien global afin qu’elle puisse se remettre des violences subies.

octobre 27, 2013

Conférence sur la migration au Sénégal

Par |27 octobre 2013|

À Tinzawaten, il n’y a pratiquement rien à boire ou à manger, les maisons sont des coquilles sans toit, il gèle la nuit, la chaleur est étouffante le jour, le meurtre et le viol sont impunis, des femmes sont vendues comme esclaves et des bébés naissent dehors.

mai 27, 2013

  • Permalink Gallery

    Journée internationale des travailleurs et travailleuses domestiques

Journée internationale des travailleurs et travailleuses domestiques

Par |27 mai 2013|

Acli Colf (Association Italienne de travailleurs chrétiens), Association No.Di et organisent une table ronde sur le travail domestique: « Ensemble pour un travail domestique décent » Dimanche 16 juin 2013, de 14h30 à 17h00 Santa Maria della Luce, via della Lungaretta 22,Roma

La journée du 16 juin a été proclamée « Journée internationale des travailleurs et travailleuses domestiques ».

Adoptée le 16 juin 2011, la Convention 189 pour un travail décent pour les travailleurs domestiques constitue une grande avancée pour les travailleuses et travailleurs domestiques et la reconnaissance de leurs droits partout dans le monde., une fois qu’elle sera ratifiée.

Dans certains pays les travailleurs domestiques n’ont même pas droit à un jour de repos hebdomadaire, ni à la limitation des heures de travail, ni à la sécurité sociale.

La Convention oblige aussi les Etats parties à adopter des mesures importantes pour protéger les travailleurs domestiques, notamment la lutte contre toute forme de […]

novembre 27, 2012

  • apron
    Permalink Gallery

    Travailleurs domestiques/ Convention OIT/ Campagne pour la ratification

Travailleurs domestiques/ Convention OIT/ Campagne pour la ratification

Par |27 novembre 2012|

A travers le monde, des personnes vulnérables – en particulier des femmes – qui partent à l’étranger pour travailler comme domestiques sont exploitées. Ne bénéficiant d’aucune protection juridique, les employées de maison subissent des abus, comme les mauvais traitements, le non-paiement des salaires ou d’autres.

Caritas Internationalis a participé à la campagne de plaidoyer internationale pour l’adoption d’une Convention de l’OIT régissant le travail domestique. La Convention (n° 189), assortie d’une recommandation (n° 201), a été adoptée le 16 juin 2011 lors de la Conférence internationale du Travail à Genève, ce qui a représenté une percée importante et la reconnaissance du travail domestique comme travail à part entière.

Caritas prépare actuellement un guide de plaidoyer pour promouvoir la ratification de la Convention n° 189. Pour que les dispositions de la Convention entrent en vigueur, celle-ci devra être ratifiée par le plus grand nombre possible de pays dans le monde. Elle contient […]

avril 27, 2012

  • NepalSoldOutMigrationHeader
    Permalink Gallery

    Vendues: La migration et le trafique d’êtres humains au Népal

Vendues: La migration et le trafique d’êtres humains au Népal

Par |27 avril 2012|

Dans les taudis de l’Asie ou les villages appauvris, les femmes et les adolescentes seront attentives lorsqu’un étranger bien habillé leur offre un travail. Au Népal, un pays pauvre à la frontière nord-est de l’Inde, des milliers de jeunes femmes quittent leurs maisons à la recherche de travail à l’étranger. Parfois les emplois offerts sont légitimes – les femmes gagnent de l’argent et aident leurs familles. Mais parfois elles sont vendues par des trafiquants d’êtres humains et forcées de travailler gratuitement . Dans les pires cas, elles sont battues ou forcées à se prostituer. Cliquez sur la photo pour voir une présentation audiovisuelle du problème et découvrir ce que Caritas fait pour aider ces femmes et ces jeunes filles.

mars 16, 2012

  • caritasmexicophoto1
    Permalink Gallery

    Caritas au Mexique: Aux côtés des migrants, otages de la violence

Caritas au Mexique: Aux côtés des migrants, otages de la violence

Par |16 mars 2012|

Les groupes criminels ne sont pas les seuls dangers auxquels doivent faire face les migrants. Les forces de sécurité privées en charge de la protection des trains et des marchandises, et certains représentants de l’État (policiers fédéraux, agents de migration) participent aussi à l’exploitation de la vulnérabilité des migrants.
  • Permalink Gallery

    À bord des trains vers les États-Unis, les migrants ne sont pas seuls

À bord des trains vers les États-Unis, les migrants ne sont pas seuls

Par |16 mars 2012|

Ici, les migrants d’Amérique centrale sont considérés comme des membres de la famille. Depuis 15 ans que les Patronas sont à leur service, elles ont dû s’adapter à l’évolution de leurs besoins et affronter toutes sortes de situations.

Les trains de la terreur

Par |16 mars 2012|

Les trains sont le principal moyen de transport utilisé par les migrants d’Amérique centrale pour traverser le Mexique et rejoindre la frontière avec les États-Unis. Mais grimper sur leurs toits ou se percher entre deux wagons est une entreprise périlleuse.

février 27, 2012

  • Permalink Gallery

    Au Mexique, les migrants prennent tous les risques pour atteindre la frontière avec les Etats-Unis

Au Mexique, les migrants prennent tous les risques pour atteindre la frontière avec les Etats-Unis

Par |27 février 2012|

Le trafic d’êtres humains est un business en plein essor, selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, dont les profits se comptent en milliards (plus de 32 milliards de dollars en 2005).

septembre 15, 2011

Il est temps de libérer Rizana Nafeek

Par |15 septembre 2011|

Les activistes espèrent que le calvaire de Nafeek Rizana, l’employée de maison sri-lankaise condamnée à mort, se terminera bientôt par sa libération d’une prison saoudienne et son retour à la maison.

En 2007, Rizana Nafeek a été condamnée à la décapitation pour avoir étranglé, en 2005, un nourrisson dont elle s’occupait en tant que nourrice. Rizana était elle-même mineure quand la tragédie a eu lieu. Elle continue d’affirmer que le décès a été causé accidentellement par ses efforts de personne inexpérimentée de sauver le bébé de l’étouffement.

Le mois dernier, le Prince Sattam, gouverneur adjoint de la région de Riyad, a informé les responsables sri-lankais qu’un comité de réconciliation est actuellement en négociation avec les parents pour régler l’affaire soit par une grâce soit par le versement d’«argent taché de sang». Le gouvernement sri-lankais est prêt à payer.

Dernièrement, le père George Sigamoney, directeur national de Caritas Sri Lanka, a rendu visite […]

juillet 11, 2011

  • Permalink Gallery

    Quand le rêve est brisé: la migration de l’Amérique latine aux États-Unis

Quand le rêve est brisé: la migration de l’Amérique latine aux États-Unis

Par |11 juillet 2011|

La maison des migrants de Caritas à Matamoros, près de la frontière américaine au Mexique, aide les migrants d’Amérique latine qui sont à la recherche du « rêve américain ». Le père Francisco Gallardo est le directeur de la maison. Il explique qu’une grande partie du travail de Caritas est d’aider les migrants qui sont déportés des États-Unis ou qui ont été maltraités pendant leur voyage de migration.

Les gens quittent leur maison à la recherche du « rêve américain » mais leur voyage se termine souvent ici où ils nous demandent l’hébergement, des vêtements et de l’aide.

Beaucoup arrivent complètement épuisés. Certains ont été kidnappés et arrivent chez nous effrayés. Ils ont été torturés, maltraités et sont dans un état pitoyable.

La plupart de ceux qui viennent nous trouver sont des hommes. Il y a peu de femmes et d’enfants. Parfois, certains viennent avec des enfants mais ils ne peuvent pas […]

Le visage féminin de la migration

Par |7 juillet 2011|

Une religieuse* de Caritas Sri Lanka recherche les travailleuses migrantes qui sont rentrées chez elles maltraitées et traumatisées, leur rêve de constituer un bas de laine pour leur famille brisé.

L’histoire de Chandrangani Gunathilaka est l’une des pires que la religieuse ait entendue. Chandrangani est allée travailler comme domestique au Koweït en janvier 2010, après avoir payé plus de 200 $ à des agents, mais elle est rapidement tombée malade, car ses employeurs la privaient de nourriture. Ses agents lui ont frappé la tête contre un mur et se sont tenus debout sur sa poitrine quand elle a demandé un autre emploi. Crachant du sang, Chandrangani a réussi à se rendre à l’ambassade sri-lankaise.

« Il y avait beaucoup de gens qui souffraient là-bas, dit-elle. Certains étaient brûlés. Beaucoup avaient été battus. » Chandrangani s’est retrouvée dans un fauteuil roulant.

La religieuse, qui a mis en place des programmes de migration sans […]

mai 30, 2011

  • Migrant workers, especially women and children, are often vulnerable to exploitation and abuse.

Credits: Pascale Palmer/CAFOD
    Permalink Gallery

    Conditions de travail décentes pour les travailleurs domestiques

Conditions de travail décentes pour les travailleurs domestiques

Par |30 mai 2011|

Caritas Internationalis demande à la Conférence internationale du travail (1-17 juin, Genève) de créer une protection juridique pour les travailleurs domestiques en adoptant la convention et la recommandation “Travail décent pour les travailleurs domestiques”.

Déclaration de Caritas Internationalis pour la CIT 2011

Caritas défend les droits légaux des travailleurs domestiques migrants par le biais de sa campagne “Sous un seul toit, sous une seule loi”. Les travailleurs migrants, en particulier les femmes et les enfants, sont souvent vulnérables à l’exploitation et aux mauvais traitements.

Caritas veut que l’article 7 de la Convention proposée concernant les travailleurs domestiques migrants soit pleinement reconnu. La Convention est proposée par l’Organisation internationale du travail. Si elle sera adoptée à la Conférence, on procédera ensuite à sa ratification et à son application dans le droit national et international.

Caritas participera à un événement parallèle les 3 et 4 juin, conjointement à ses organisations partenaires, au Centre œcuménique […]

Faites un don