Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Caritas et la prévention des catastrophes naturelles

Caritas et la prévention des catastrophes naturelles
Caritas sait que la prévention est un investissement sûr, qui réduit grandement les effets des catastrophes naturelles. Pour ce faire, nous devons utiliser nos ressources efficacement et exploiter le savoir-faire de nos employés pour empêcher qu’une crise ne devienne une urgence.

Nous avons des projets et un équipement déjà en place afin d’être prêts lors des premières heures cruciales qui suivent une catastrophe. Nous travaillons également avec des partenaires et des communautés sur place pour anticiper : construction de maisons et d’écoles qui résistent aux ouragans et aux tremblements de terre, des barrages contre les inondations, et des greniers communautaires.

Avec le changement climatique, certaines des zones les plus pauvres du monde sont de plus en plus fréquemment et plus violemment touchées par les phénomènes météorologiques extrêmes. La prévention des catastrophes naturelles devient donc de plus en plus importante.

Avec une meilleure prévention des catastrophes naturelles, nous pouvons sauver des vies et des moyens de subsistance, et aider les populations à faire plus facilement face aux crises.

Les nouvelles de Caritas sur la prévention des catastrophes naturelles

  • Combler l’écart dans l’expertise humanitaire au Liban

Combler l’écart dans l’expertise humanitaire au Liban

  • 13 July 2015
Quel est le rôle des standards Sphère ? Comme l'explique Rita Rhayem de Caritas Liban : « Dans un pays habitué aux crises comme le Liban et au sein d'une organisation comme Caritas qui, de par sa longue expérience, dispose déjà du savoir-faire nécessaire, on se retrouve souvent à former des personnes qui savent déjà gérer les situations d'urgence. »
  • Déblayer le Vanuatu après la tempête

Déblayer le Vanuatu après la tempête

  • 17 April 2015
Des groupes d'hommes et de femmes du lieu sont descendus dans les rues de Port-Vila, au Vanuatu, pour aider à déblayer les quartiers les plus durement touchés par le cyclone Pam.