Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Caritas et la migration des enfants

Caritas et la migration des enfants

Un enfant qui part de chez lui tout seul pour trouver du travail ou pour échapper à un conflit n’est pas un phénomène nouveau. Mais le nombre d’enfants migrant seuls, et les menaces complexes qu’ils rencontrent, augmentent. Caritas s’inquiète pour eux. Ils sont en grand danger, dans bien des cas, ils sont confrontés à une forte pression psychologique de devoir réussir et de subvenir aux besoins de leur famille restée chez eux.

Les enfants migrants doivent se frayer un chemin tout seul dans un pays, une langue, et une culture inconnus. Dans la plupart des cas, ils ne connaissent pas leurs droits, ni les risques d’enlèvement et de mauvais traitements auxquels ils font face. Ils peuvent être exploités, sous-payés, et sous-alimentés, et ont rarement l’occasion d’aller à l’école ou de jouer. Des gangs criminels organisés peuvent menacer de s’en prendre à leur vie, et à celle de leur famille.

Les organisations Caritas œuvrent pour s’assurer que ces enfants peuvent être aidés. Elles leur offrent un endroit sûr où loger, une aide médicale, et une chance d’apprendre. Elles essaient de réunir les enfants avec leur famille.

Caritas milite et fait aussi campagne au nom des enfants migrants. Elle demande aux gouvernements de ne pas les détenir comme des clandestins dans des conditions de détention pour les adultes qu’ils ne sont pas. Caritas insiste pour qu’ils soient traités devant la loi comme des enfants.

les nouvelles de Caritas sur la migration des enfants

  • En finir avec la détention des enfants migrants

En finir avec la détention des enfants migrants

  • 26 août 2014
Caritas soutient la Campagne Mondiale pour en finir avec la détention des enfants. Leeanne Torpey, de la Coalition internationale sur la détention, explique sur un blog pourquoi le monde doit protéger les enfants qui sont emprisonnés sans aucune autre raison que celle d’être des migrants.
  • “Bouquets de prieres” pour les migrants du monde

“Bouquets de prieres” pour les migrants du monde

  • 9 juillet 2014
Le Pape François nous encourage à tendre une main bienveillante aux migrants qui arrivent sur nos côtes ou à nos frontières. Il nous invite à le faire sans peur, avec tendresse et compréhension.