Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Caritas et la traite des êtres humains

Caritas et la traite des êtres humains
Caritas s’engage dans la lutte contre la vente en esclavage des enfants, des femmes, et des hommes comme mendiants, prostitués, et travailleurs forcés. Elle fait partie du réseau COATNET qui lutte contre la traite des êtres humains.

Les membres de COATNET—Organisations chrétiennes contre la traite des êtres humains—travaillent ensemble à travers les frontières pour sensibiliser sur la traite et aider les victimes. COATNET lutte contre les causes premières, comme la pauvreté et le manque de perspectives d’avenir, tout en militant pour des lois qui protègent les victimes, punissent les auteurs, et garantissent des conditions de travail décentes.

COATNET aide les anciennes victimes de la traite à recommencer une nouvelle vie.

Cliquez ici pour visiter le site Internet de COATNET

Les nouvelles de Caritas sur la traite des êtres humains

  • Le développement durable et l’avenir du travail

Le développement durable et l’avenir du travail

  • 9 May 2016
Caritas Internationalis, le Conseil pontifical Justice et Paix et l’Organisation internationale du Travail ont renforcé leurs liens pour promouvoir le travail décent à l’occasion d’un séminaire qui s’est tenu à Rome du 2 au 6 mai.
  • Maison des migrants en Mexique

Maison des migrants en Mexique

  • 18 February 2016
Maison des migrants accueilli 6458 personnes l’année dernière, pour la plupart des Mexicains, en leur offrant à manger, un lit, une douche, des vêtements, un téléphone, des soins médicaux, des jeux, des activités sportives et une attention spirituelle.
  • Hope avec Caritas après avoir échappé à la traite

Hope avec Caritas après avoir échappé à la traite

  • 5 February 2016
Début 2014, Hope Akioyamen, 18 ans, se voyait proposer un avenir radieux par un ami de famille. Elle vient d’Issua Esa, au Nigéria. Sa soif de voyage et ses rêves d’un avenir meilleur étaient surtout le fruit de la pression des membres de sa famille, qui voulaient qu’elle les aide à sortir de la pauvreté.