Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Caritas et le visage féminin de la migration

face-of-female-migration

De plus en plus de femmes sont attirées par les emplois féminins en forte croissance dans un grand nombre de pays développés. Si certaines fuient les conflits ou la pauvreté, d’autres essaient de fuir des systèmes culturels oppressifs, et le manque d’égalité des chances.

Le visage féminin de la migration est un visage d’espoir, de force, de détermination et d’autonomie. Mais ce peut aussi être un visage de violence, de discrimination et d’exploitation, tout simplement parce que le migrant est une femme. Son travail peut être extrêmement difficile sur le plan physique et psychologique avec la peur d’être à nouveau battu – ou même pire – à la fin d’une longue journée.

De nombreuses organisations Caritas locales offrent un refuge, des soins médicaux et psychologiques aux femmes migrantes et aux enfants qu’elles ont parfois avec elles. Caritas leur donne un soutien juridique, car dans certains pays, les femmes qui fuient leurs employeurs violents sont emprisonnées comme migrants irréguliers. Sans Caritas, beaucoup d’entre elles n’auraient personne vers qui se tourner.

Caritas aide également les femmes à prendre des décisions en connaissance de cause sur la migration, et les aide à garder le contact avec leur famille si elle décide de le faire. Elle presse les gouvernements à voter et à faire respecter des lois éclairées sur la migration, et à adopter des politiques de protection sociale pour les femmes migrantes et les familles qu’elles laissent derrière elles.

Les nouvelles de Caritas sur le visage féminin de la migration

  • Il faut donner des possibilités aux enfants migrants, dit Caritas

Il faut donner des possibilités aux enfants migrants, dit Caritas

  • 18 décembre 2014
À l’occasion de la Journée mondiale des migrants, Caritas incite les gouvernements à faire que les besoins des enfants migrants non accompagnés soient pour eux une priorité et à augmenter les possibilités de travail pour les jeunes dans les pays d’origine.
  • Défendre les droits des enfants migrants

Défendre les droits des enfants migrants

  • 13 novembre 2014
À l’occasion du 25e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) le 20 novembre, Caritas Internationalis dit qu’il faut en faire davantage pour protéger les enfants migrants, et en particulier ceux qui voyagent seuls.
download the female face of migration policy paper

Télécharger le visage feminine de la migration.
Plaidoyer et pratiques exemplaires en ce qui concerne les femmes migrantes et les familles qu’elles laissent derrière elles







4 pays – 4 histoires