Caritas fournir de l’aide pour les réfugiés syriens et irakiens au Liban

Un jeune garçon réfugié syrien au Centre des migrants de Caritas à Dahr El Ain, près de Tripoli. Photo: Matthieu Alexandre / Caritas

Un garçon réfugié syrien au Centre des migrants de Caritas à Dahr El Ain, près de Tripoli. Photo: Matthieu Alexandre / Caritas

Caritas Liban accroît ses activités pour continuer à soutenir les réfugiés syriens. Elle va aussi aider les familles libanaises vulnérables et les Chrétiens irakiens ayant fui les persécutions.

Le Liban accueille 40 pourcents des réfugiés ayant fui la Syrie pour un pays voisin. Toutefois, les fonds internationaux de soutien aux programmes pour les réfugiés se font toujours plus rares. L’augmentation substantielle de la population, associée à la diminution des financements pour les réfugiés hébergés a eu un impact sur les services publics et les Libanais les plus vulnérables qui s’appuient dessus.

Najla Chahda, directrice du Centre pour Migrants de Caritas Liban, déclare : « Nous essayons d’aider le plus grand nombre possible de réfugiés syriens et de Libanais vulnérables qui ont besoin de nourriture, de soins, d’éducation et de beaucoup d’autres choses. En plus de cela, nous soutenons les familles chrétiennes irakiennes. Le défi est énorme et requiert une implication massive au niveau international en termes de financement et de soutien. »

Caritas lance un appel aux donateurs pour 2,3 millions d’euros (3 millions d’USD) pour des programmes qui seront essentiellement centrés sur les Syriens, mais aussi sur les Libanais et les Irakiens pour les douze prochains mois.

Cet argent permettra de fournir une aide au logement, de l’eau, des soins, une hygiène et des systèmes sanitaires, l’éducation, des conseils et une assistance légale.

L’éducation sera une composante clé pour Caritas, car la scolarisation publique est limitée au Liban. Beaucoup d’enfants libanais pauvres et d’enfants de réfugiés syriens risquent de prendre du retard, car ils ne se trouvent dans aucun système scolaire, soit à cause de leur situation familiale, ou alors parce que les places sont rares. Caritas va aider les enfants à aller à l’école.

Le prix de la nourriture, du carburant et des loyers est monté à cause de la croissance démographique au Liban, où le coût de la vie était déjà élevé. Quelque 170 000 Libanais sont ainsi passés sous le seuil de pauvreté, qui viennent s’ajouter au million de personnes vivant déjà dans des conditions désespérées.

Trois cents familles irakiennes vont recevoir de l’argent pour les aider à pourvoir à leurs besoins fondamentaux pendant qu’elles s’embarquent pour une vie dans un pays différent avec peu ou prou de choses en leur possession. Elles recevront aussi des conseils post-traumatisme et des soins.

« Les réfugiés chrétiens irakiens arrivent dans notre bureau en sanglotant, parce qu’ils ont besoin d’aide ; ils ont tout perdu après avoir été contraints de quitter leur patrie », dit Najla Chahda.

Les projets auront lieu un peu partout au Liban, mais les principaux sites sont Tripoli, le Nord, Le Mt. Liban, Beyrouth et ses banlieues, le Sud et la Plaine de la Bekaa.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Michelle Hough à l’adresse: hough@caritas.va, ou appeler le + 39 06 6987 9732 ou le +39 334 2344 136.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Pray

Caritas brought together a collection of prayers and reflections for you to use.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.