Des centaines de villages inondés au Pakistan

L’équipe d’évaluation de Caritas Pakistan examine les dégâts causés par les inondations. Crédit : Kamran Chaudhry / Caritas Pakistan

L’équipe d’évaluation de Caritas Pakistan examine les dégâts causés par les inondations. Crédit : Kamran Chaudhry / Caritas Pakistan

Les pluies les plus fortes depuis 50 ans ont déclenché des inondations éclair dans les provinces d’Azad Jammu et Cachemire et du Pendjab, au Pakistan. Alors que le chaos liés aux inondations continue avec de nouvelles prévisions de pluie, les travailleurs de Caritas Pakistan visitent différents diocèses pour évaluer l’urgence en cours.

Environ 1300 villages ont été engloutis sous les flots et avec eux, le bétail et les récoltes. Plus de 200 personnes sont mortes et des milliers se sont retrouvées bloquées après que ces fortes pluies de mousson ont frappé le nord de l’Inde et du Pakistan, faisant déborder les rivières Chenab, Jhelum et Sutlej.

L’évaluation de la situation après des inondations est toujours une entreprise aventureuse, mais le risque est plus grand encore quand il faut le faire sous une pluie incessante. C’est ce qui nous est arrivé quand nous avons commencé notre voyage de 4 heures vers le District de Narowal le 5 septembre, sous des averses diluviennes.

Seuls les 4×4 parvenaient à traverser certaines routes transformées en lacs. Le sol avait complètement disparu sous une eau qui nous arrivait à hauteur de genoux. En passant sous les ponts récemment construits, le trafic se faisait arroser par les chutes d’eau jaillissant des canaux d’évacuation. J’ai pris des photos d’un rickshaw qui portait des écoliers restés bloqués près d’un arbre tombé, de personnes habillées de sacs plastique et de motards qui poussaient leurs motos tombées en panne.

En Azad Jammu et Cachemire au Pakistan, faire face aux inondations est une entreprise difficile. Crédit : Kamran Chaudhry / Caritas Pakistan

En Azad Jammu et Cachemire au Pakistan, faire face aux inondations est une entreprise difficile. Crédit : Kamran Chaudhry / Caritas Pakistan

Même la vieille rivière Ravi, qui d’habitude reste sèche une bonne partie de l’année, était gonflée. Hors de la ville, je pouvais voir des vagues d’eau sur des terres agricoles.

Les forts vents associés aux grandes précipitations ont aussi affecté les abris construits par Caritas Pakistan Lahore pour les personnes victimes des inondations en 2012.

Les résidents ont ôté leurs lits et autres articles ménagers des chambres humides alors que l’eau s’infiltrait dans les murs à peine construits. « Ca fait cinq jours qu’on est coincés à l’intérieur », m’a dit une femme. Nous avons visité trois villages – dont un avec quatre maisons endommagées – et photographié diverses granges de terre qui se sont effondrées.

Hanjli Mehtab Pur

Hanjli Mehtab Pur est située sur les rives du Nullah Deg, d’où a déferlé un jet de 37 000 mètres cubes d’eau par seconde.

La principale mosquée de Hanjli Mehtab Pur a lancé un appel pour des muezzines volontaires après que quatre maisons ont été endommagées par les pluies tempétueuses. « Sept hommes ont accepté de diriger des marathons de l’adhân pour la protection contre cette terrible mousson. Chacun d’eux guidera la prière pendant sept heures », a dit Sharakat Ali, chef du Comité de gestion des catastrophes (DMC) de Hanjli Mehtab Pur, à notre équipe de Caritas Pakistan durant une réunion.

Les familles ont tout perdu après les inondations qui ont recouvert des centaines de villages. Crédit : Kamran Chaudhry / Caritas Pakistan

Les familles ont tout perdu après les inondations qui ont recouvert des centaines de villages. Crédit : Kamran Chaudhry / Caritas Pakistan

Alors que tout le monde est arrivé à la réunion Caritas dans des habits mouillés et dégoulinants, Ali a débarqué au milieu du personnel dans un manteau de pluie jaune qu’il a reçu avec du matériel de sécurité. Le DMC, constitué de 8 membres, a inspiré 16 volontaires depuis sa formation en 2012, et les sessions de sensibilisation fournies par Caritas Pakistan Lahore leur sont maintenant d’utilité pratique.

« Nous nous sommes réunis le deuxième jour après la prévision des inondations. Nous avons amené d’autres villageois en lieu sûr et vers des routes d’évacuation. Des personnes sont allées à la mosquée pour annoncer les alertes suivantes », a-t-il dit.

« Les fermes à bétail se sont effondrées et les gens sont inquiets car il veulent protéger leur source de lait et d’argent. Sous ces pluies incessantes, la fièvre est galopante, mais nous soignons les villageois grâce à des kits médicaux fournis par Caritas. »

Voyage de retour

Notre voyage de retour chez nous a commencé dans l’obscurité et avec des averses orageuses battant sur notre véhicule. Le conducteur ne pouvait pas aller à plus de 20km/h car dès qu’il essayait d’aller plus vite, de la boue jaillissait à 3 mètres et recouvrait le pare-brise.

Des centaines de villages sont inondés au Pakistan. Crédit : Kamran Chaudhry / Caritas Pakistan

Des centaines de villages sont inondés au Pakistan. Crédit : Kamran Chaudhry / Caritas Pakistan

On ne pouvait rien faire d’autre que de s’occuper en discutant et espérer pouvoir rentrer rapidement chez nous. La pluie s’est finalement transformée en un léger crachin à 9 heures du soir, alors qu’on s’approchait des lumières jaunes de la gare de péage de Lahore.

Je déteste les été humides, mais ce voyage m’a appris l’importance d’une journée ensoleillée. Pour toutes les personnes affectées par les flots au Pakistan et en Inde, je partage l’alliance de l’arc-en-ciel que Dieu a établie avec Noé : « J’établis mon alliance avec vous : aucune chair ne sera plus exterminée par les eaux du déluge, et il n’y aura plus de déluge pour détruire la terre. » (Genèse 9:11)

Caritas Pakistan fournit déjà des kits non alimentaires aux familles affectées dans les diocèses de Lahore et de Rawalpindi, alors qu’elle est en train d’évaluer comment aller plus loin dans sa réponse.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.