Inondations au Malawi : les victimes ont besoin d’une aide urgente

Inondations au Malawi. Photo de CADECOM/Caritas Malawi

Caritas Malawi a apporté du renfort dans les communautés locales en mettant en œuvre des stratégies de Réduction des Risques de Catastrophe afin de pouvoir surmonter de futures inondations. Photo de CADECOM/Caritas Malawi.

Selon Caritas, les populations déplacées par les inondations ont de toute urgence besoin de nourriture, d’abris, d’eau potable, de couvertures, de vêtements et d’ustensiles de cuisine.

Caritas demande une aide de 250 000€ (280 000$ US) pour venir en aide aux Malawites sous le choc des inondations. La catastrophe a eu lieu mi-janvier et a touché la moitié des 28 districts du pays.

Près de 640 000 personnes se sont retrouvées dans l’eau et plus de 120 000 ont dû quitter leurs habitations.

Les violentes pluies, combinées à l’envasement des rivières et intensifiées par la déforestation ont aggravé l’impact sur les communautés.

« Le Malawi doit concentrer ses efforts sur une meilleure préparation face à de telles catastrophes afin d’apporter une réponse à temps », déclare Carstens Mulume, directeur national de Caritas Malawi. Il poursuit : « La mission de CADECOM-Caritas Malawi est d’insister sur les stratégies de Réduction des Risques de Catastrophe. Nous apportons du renfort aux communautés afin qu’elles soient en mesure de résister et de se relever après des évènements tels qu’une grave inondation ».

Le programme d’urgence de deux mois et demi de Caritas prévoit d’aider près de 12 000 Malawites, principalement dans les districts de Mangochi et Thyolo, mais aussi dans ceux de Phalombe et Zomba.

Les foyers recevront des ustensiles de cuisine, des articles d’hygiène, des citernes de stockage et des dispositifs de purification ainsi qu’une aide pour les préparer à de futures grosses pluies.

Caritas se penchera également sur les conséquences des inondations en s’assurant que la population surélève les campements jusqu’à la fin de la saison des pluies en avril. De plus, une aide sera apportée pour limiter les épidémies de maladies liées à l’eau, non seulement en distribuant des comprimés de chlore mais également en faisant prendre conscience plus tôt à la population des symptômes de telles maladies.

En plus des dégâts dans les champs et dans les foyers, 350 écoles auraient été détruites par les inondations. Dans les régions affectées, la moitié des écoles encore en état sert de campements, ce qui entraîne une suspension des cours et des conséquences préjudiciables sur l’éducation des enfants.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Michelle Hough au +39 06 69879721/+39 334 2344136 ou par courriel à hough@caritas.va.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.