Les Philippines demandent de l’aide au Pape pour lutter contre les changements climatiques

Un hôtel détruit par le typhon, dans la province de Guiuan.

Un hôtel détruit par le typhon, dans la province de Guiuan. Photo de Lukasz Cholewiak/Caritas.

Caritas Philippines a demandé de l’aide au Pape François pour lutter contre les changements climatiques, alors que le souverain pontife effectue sa première visite dans ce pays marqué par les catastrophes naturelles.

Le Pape est en visite aux Philippines du 15 au 19 janvier et il se rendra dans la province de Leyte, qui a été dévastée par un typhon en 2013.

Les Philippines sont en tête de la liste des pays les plus affectés par les catastrophes naturelles, telles que les tempêtes, les inondations et les canicules, causant la mort de nombreuses victimes et le déplacement des familles. Un rapport de Caritas Philippines-NASSA et du Mouvement Philippin pour le Changement Climatique insiste sur l’urgence d’aider les communautés affectées par les conditions climatiques extrêmes et de prévenir un réchauffement climatique encore plus important.

D’après le Père Edwin Gariguez, secrétaire général de Caritas Philippines, « le pays est en proie aux plus grandes menaces du changement climatique : famine, augmentation de la mortalité à cause du réchauffement climatique et destructions chaque fois plus nombreuses suite aux catastrophes naturelles ».

[Tweet « Soutenir des projets non respectueux de l’environnement, c’est soutenir la destruction de notre avenir. »]

Le rapport demande le soutien du Pape pour rendre justice aux communautés affectées par la crise climatique. Le rapport exhorte les gouvernements à prendre différentes mesures pour lutter contre les changements climatiques et aussi à soutenir les appels à cesser la combustion d’énergies fossiles et autres projets non respectueux de l’environnement.

« Investir dans les entreprises de combustibles fossiles et dans des projets non respectueux de l’environnement revient à soutenir la destruction de notre avenir. Lever ces investissements permettrait de changer ce statu quo et de se tourner vers un système qui privilégierait le bien-être des Philippins et de la nature plutôt que la poursuite effrénée du profit », rapporte le Père Gariguez.

Dessin d’un élève de l’Académie de l’Assomption, à Tanuaun. Grâce au soutien des organisations Caritas, l’école a pu réouvrir après avoir été sérieusement endommagée par le typhon Haiyan.

Dessin d’un élève de l’Académie de l’Assomption, à Tanuaun. Grâce au soutien des organisations Caritas, l’école a pu réouvrir après avoir été sérieusement endommagée par le typhon Haiyan. Photo de Lukasz Cholewiak/Caritas.

Une importante encyclique papale sur l’écologie est attendue pour début 2015. Le Pape François a déclaré dans son message à la Convention des Nations Unies sur les changements climatiques : « La lutte efficace contre le réchauffement climatique ne sera possible qu’à travers une réponse collective responsable, qui dépasse certains intérêts et comportements et se déroule loin des pressions politiques et économiques ».

Un des moments clés de la visite aux Philippines sera le déjeuner du Pape avec quelque 30 familles qui ont survécu à des catastrophes naturelles telles que le typhon Haiyan (Yolanda).

L’une des plus grandes opérations de secours de ces dernières années pour Caritas Internationalis a été d’aider plus de 800 000 victimes qui ont perdu leurs maisons, leurs proches et leurs moyens de subsistances à la suite du typhon Haiyan.

Plus de 43 organisations nationales de Caritas ont répondu à l’appel d’urgence lancé par Caritas Philippines-NASSA et leur aide a été des plus variées : abris, remplacements du mobilier, remise en route de l’agriculture et des moyens de subsistance, eau potable et nourriture, éducation et consolidations en prévention de futures catastrophes.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Pray

Caritas brought together a collection of prayers and reflections for you to use.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.