Reconstruction d’Haïti cinq ans après le tremblement de terre

Reconstruction d’Haïti cinq ans après le tremblement de terre.

Reconstruction d’Haïti cinq ans après le tremblement de terre. Photo d’Elodie Perriot/SC

Le 12 janvier 2010, un tremblement de terre a dévasté Haïti. En moins d’une minute, près de la moitié des habitations de Port-au-Prince et des environs a été réduite en poussière.

Un élan de générosité des Catholiques du monde entier a amené Caritas à répondre aux besoins immédiats mais aussi à reconstruire le pays sur le long terme. Au jour du cinquième anniversaire du tremblement de terre, voici un aperçu des réalisations de Caritas.

Dans l’immédiat, Caritas Internationalis a d’abord lancé un appel d’urgence flash, puis un appel d’urgence plus large par la suite. Caritas Haïti a utilisé les dons pour reconstruire des écoles et des habitations, pour distribuer des rations alimentaires et des repas chauds, pour développer des programmes de potabilisation de l’eau, pour soigner les malades et les blessés et enfin pour restaurer des moyens de subsistance.

Les organisations nationales de Caritas ont collaboré par l’intermédiaire de l’Eglise locale et d’autres partenaires.

Caritas Allemagne a financé des dizaines de projets, notamment de construction et de reconstruction d’un centre pour 110 personnages âgées et handicapées, d’une école primaire et maternelle pour 400 enfants, d’écoles et de résidences pour 150 filles, d’un centre de formation professionnel pour 180 jeunes et d’un centre médical pour environ 20 000 patients annuels. D’autres projets ont visé à améliorer les conditions d’hygiène, à soigner 6 000 personnes du choléra, à accompagner 1 500 personnes et à remettre sur le chemin de l’école 300 enfants des rues.

Cordaid (Caritas Pays-Bas) a distribué de la nourriture et de l’eau à respectivement 267 027 à 3 000 personnes, envoyé des équipes néerlandaises de médecins et chirurgiens depuis Amsterdam pour soigner 886 patients, apporté un abri temporaire à 6 250 personnes, reconstruit ou réparé plus de 6 000 maisons et formé des centaines de personnes à accompagner les victimes.

Caritas Suisse a dispensé une aide d’urgence à plus de 43 500 personnes, mené des campagnes pour la prévention du choléra auprès de 75 000 personnes, construit cinq écoles pour 2 500 élèves et construit 640 maisons en dur pour 2 629 personnes.

Le Secours Catholique (Caritas France) a répondu aux besoins urgents, construit des maisons, lutté contre le choléra, encouragé la formation professionnelle, reconstruit des écoles, et plus encore.

CAFOD (Caritas Royaume-Uni et Pays de Galles) a collecté des fonds pour offrir des tentes, des abris et des kits de survie à 11 000 personnes qui ont perdu leur habitation. CAFOD a formé des agriculteurs à créer des frontières naturelles pour éviter les glissements de terrain lors de prochains tremblements.

Caritas République Tchèque est venu en aide à 40 000 Haïtiens en matière d’éducation, de moyens de subsistance, de prévention de désastres et d’information sur le choléra.

Caritas Italie a financé 169 projet dans l’Ouest, le Sud-est et la Grand’Anse d’Haïti.

A Solino (l’un des quartiers les plus malfamés de Port-au-Prince), 800 familles ont transformé ce terrain de football en un camp de tentes après le tremblement de terre.

A Solino (l’un des quartiers les plus malfamés de Port-au-Prince), 800 familles ont transformé ce terrain de football en un camp de tentes après le tremblement de terre. Aujourd’hui, Catholic Relief Services (Caritas Etats-Unis) et les habitants de la ville restaurent le terrain de football avec un gazon artificiel et en font un centre récréatif plus que nécessaire. Photos des équipes de CRS et d’Oscar Leiva/Silverlight pour CRS.

Immédiatement après le tremblement de terre, CRS a distribué 10 millions de repas à plus d’un million de sinistrés dans les zones dévastées. Grâce à un envoi de machines manuelles pour retirer les décombres, CRS a permis aux communautés de retirer plus de 450 000 mètres cubes de décombres. Près de 120 000 mètres cubes ont été réutilisés pour les fondations de plus de 4 500 abris et W.C. provisoires.

CRS a aidé 10 500 familles à se réinstaller à Port-au-Prince , en leur offrant des abris provisoires et des bâtiments résistants aux tremblements de terre, leur permettant une réinsertion dans leur quartier. CRS a installé ou réparé 2 397 installations sanitaires (éviers, W.C. et plomberie) à Port-au-Prince . CRS a également construit 8 140 bassins de récupération des eaux de pluie pour les abris provisoires et installé 394 douches et 29 réservoirs d’eau potable ou poches à eau gonflables. CRS a aussi construit ou réparé 5,5 km de canaux de drainage.

CRS, en partenariat avec l’Eglise Catholique, a également reconstruit St François de Sales, un hôpital de 200 lits qui fait aussi office de centre de formation. CRS a aidé sept hôpitaux partenaires en construisant des unités de traitement pour le choléra, des incinérateurs de déchets médicaux, des laboratoires et des installations de stockage. En collaboration avec leurs partenaires, CRS a approvisionné 450 000 familles en savon, en pastilles pour purifier l’eau, et leur a donné des conseils d’hygiène. Ils ont distribué plus de 41 000 kits anti-choléra, désinfecté 250 000 maisons et formé des milliers de travailleurs médicaux sur le choléra et son traitement.

CRS a collaboré directement avec les institutions bancaires du pays afin de développer un prêt à un taux d’intérêt raisonnable qui puisse permettre aux ménages à faibles revenus de reconstruire leur habitations. CRS aide à redynamiser l’industrie haïtienne du café grâce notamment à la mise en place d’un réseau de six coopératives de café, à la plantation de 265 000 nouveaux caféiers et à la vente de 20 000 kilos de café.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Pray

Caritas brought together a collection of prayers and reflections for you to use.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.