Caritas vient en aide a l’Ukraine devastee par la guerre

Environ 1,5 millions d’Ukrainiens ont été déracinés par la guerre dans l’est du pays. Des gens qui avaient leur maison et leur emploi se retrouvent entassés dans une ou deux petites pièces et sont largement tributaires de l’aide pour vivre.

Les protestations massives survenues fin 2013 ont débouché en 2014 sur un conflit à grande échelle dans l’est du pays. Les protestations allaient contre la décision du président ukrainien de renforcer les liens avec la Russie et de laisser de côté la possibilité d’adhérer à l’Union Européenne.

Quatorze mois plus tard, suite aux violents combats qui ont opposé les séparatistes pro-russes et les forces gouvernementales ukrainiennes, des millions de civils ont été pris dans la ligne de tir. Plus de 5.400 personnes ont été tuées, plus de 900.000 ont abandonné leurs maisons et se sont enfuies dans d’autres régions de l’Ukraine, et au moins 600.000 se sont enfuies à l’étranger.

Caritas Pologne a aidé à transporter 150 tonnes d’aide comprenant des aliments, des articles d’hygiène, des vêtements chauds et des radiateurs, des châssis de lit et des produits de nettoyage, visant à aider 5.000 personnes.

Caritas Pologne a aidé à transporter 150 tonnes d’aide comprenant des aliments, des articles d’hygiène, des vêtements chauds et des radiateurs, des châssis de lit et des produits de nettoyage, visant à aider 5.000 personnes.

« La guerre dans le Donbas est en train de détruire la vie de nombreux Ukrainiens », dit Andrij Wakowycz, président de Caritas Ukraine. « Dans cette période particulièrement difficile de notre histoire, alors que le pays perd ses fils et tant de personnes se voient forcées de quitter leurs maisons à cause de la guerre, Caritas Ukraine s’efforce sans compter de venir en aide à ceux qui sont dans le besoin ».

En juin 2014, alors que les déplacements dans l’est ont atteint un pic, Caritas Ukraine et Catholic Relief Services(CRS – un membre de Caritas aux Etats-Unis) ont commencé à distribuer conjointement des aliments d’urgence, de l’eau et des fournitures de survie, avec le soutien d’autres organisations membres de Caritas.

A l’approche de l’hiver ils sont venus en aide à 4.100 personnes déplacées et ont hébergé des familles dans les provinces de Kharkiv, Dnetropetrovsk, Donetsk et Zaporizhia, en distribuant des subventions pour les loyers et des articles tels que des couvertures et du bois pour les aider à affronter le froid hivernal.

Caritas Ukraine a jusqu’à présent aidé plus de 40.000 personnes avec le soutien d’autres organisations Caritas. Caritas Pologne a aidé à transporter 150 tonnes d’aide comprenant de la nourriture, des articles d’hygiène, des vêtements chauds et des radiateurs, des châssis de lit et des produits de nettoyage, en vue d’aider 5.000 personnes en décembre. Caritas a également dispensé des conseils et une assistance juridique aux personnes déplacées. Elle a fourni de l’eau à plus de 15.000 personnes lorsque l’approvisionnement en eau a cessé en raison du conflit.

HCR_01_15_3_Page_3

« Les IDP (personnes déplacées internes) doivent faire face à une vaste gamme de problèmes : elles ont quitté leurs maisons, leurs emplois, leurs écoles, sans même avoir la possibilité d’emporter leurs vêtements ou leurs affaires de ménage. C’est pourquoi nous essayons de renforcer notre capacité pour pouvoir atteindre un plus grand nombre de victimes, en particulier les plus vulnérables », dit Andrij.

Les personnes touchées par la guerre ont désespérément besoin de colis alimentaires, d’articles d’hygiène, de médicaments, de vêtements et de chaussures. Mais elles ont également besoin d’aide pour payer des loyers, pour envoyer les enfants à l’école et trouver un emploi.

Dans un message adressé à l’Union Européenne en janvier, Andrij a souligné les effets du conflit sur les Ukrainiens. Il a mentionné le manque d’eau potable et d’aliments frais, l’augmentation de maladies telles que la tuberculose et les dommages environnementaux entraînés par le conflit.

« Les Etats membres de l’UE font de grands efforts pour mettre fin au conflit. L’aide aux victimes doit faire partie de cet objectif. C’est pourquoi une recommandation émanant du Conseil des Affaires Etrangères, visant à augmenter l’aide humanitaire européenne en faveur de l’Ukraine serait la chose la plus sensée à faire », dit-il.

A Slovyansk, à l’est de l’Ukraine, des centaines de familles ont trouvé refuge dans un train stationné à la gare ferroviaire.

A Slovyansk, à l’est de l’Ukraine, des centaines de familles ont trouvé refuge dans un train stationné à la gare ferroviaire. Photo de Volodymyr Nechaiev pour Catholic Relief Services.

Caritas Ukraine a accompagné les personnes touchées par le conflit depuis l’éclosion des protestations en 2013. Elle a fourni des soins médicaux aux blessés et à ceux qui ont perdu des membres durant les protestations, et continue à le faire . Elle a également fourni des conseils et une assistance psychothérapeutique aux victimes des protestations et aux familles des morts, ainsi qu’à tous ceux qui sont restés traumatisés par ces évènements.

Le Pape François s’est récemment adressé au peuple ukrainien : «Frères et sœurs, lorsque j’entends les mots « victoire » ou « défaite », je ressens une grande douleur, une grande tristesse dans mon cœur. Ce ne sont pas les bonnes paroles. La seule parole qui compte, c’ est la paix ! Voilà la seule bonne parole !»

En l’absence, pour le moment, d’une solution pacifique à l’horizon, et face au déplacement de tant de personnes avec d’énormes besoins, Caritas se prépare à redoubler ses efforts en vue d’apporter une aide à long terme aux personnes vulnérables en Ukraine.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.