Les familles fuyant de chez elles à cause de Boko Haram ont un besoin urgent d’aide

L'Eglise aide les les enfants déplacés à Maiduguri, l'Etat de Borno.

L’Eglise aide les les enfants déplacés à Maiduguri, l’Etat de Borno. Crédit: Caritas Nigeria

Plus d’un million de Nigérians ont fui les attaques extrêmement violentes du groupe militant islamiste Boko Haram. Se dispersant toujours plus dans les pays avoisinants, ces familles délacées n’ont eu d’autre appui que l’aide de l’Église catholique et celle d’autres groupes humanitaires pour leurs besoins essentiels tels que l’abri, la nourriture et les médicaments. Les 26 et 27 mars, des représentants Caritas de la région se réuniront à Rome afin de concevoir un plan d’action humanitaire pour les familles déplacées, les réfugiés et ceux qui retournent à leurs villages détruits.

« La terreur et les souffrances que le peuple nigérian traverse sont extrêmes », dit le Directeur exécutif de Caritas Nigéria, Père Evaristus Bassey, qui participera à la réunion. « Nous autres de Caritas, avec d’autres personnes de bonne volonté, nous faisons de notre mieux pour fournir de la nourriture, des soins et parfois des abris aux familles qui ont dû fuir de chez elles. Mais les besoins sont sidérants. »

Au Nigéria et dans les pays limitrophes comme le Niger, le Tchad et le Cameroun, Caritas et les diocèses catholiques aident les personnes déplacées. Plus de 2500 personnes résident dans un camp de la Cathédrale de Sainte-Thérése à Yola, au Nigéria, des milliers d’autres résidant dans des édifices de l’Église un peu partout dans le pays. Récemment, les évêques catholiques du Cameroun ont appelé à l’aide leurs homologues du Nigéria pour répondre aux besoins des dizaines de milliers de réfugiés nigérians ayant fui leur pays.

Une école pour les enfants déplacés dans un camp à l'église catholique St. Theresa, Yola, Nigeria.

Une école pour les enfants déplacés dans un camp à l’église catholique St. Theresa, Yola, Nigeria. Diocèses soutiennent ces classes afin que l’éducation des enfants ne est pas interrompu. Crédit: Caritas Nigeria

La réunion de Rome comptera des représentants de Caritas du Cameroun, du Niger et du Tchad. Alors que Caritas s’est pour l’instant concentrée sur le besoins immédiats tels que la nourriture et les médicaments, la réintégration dans les zones récupérées par le gouvernement nigérian devient elle aussi un défi émergeant. « Les personnes rentrant chez elles, il y a de réelles difficultés autour de la reconstruction et de la réhabilitation », dit P. Bassey. « Il y a eu tellement de destruction – la plupart des gens n’ont pas de toit, ils n’ont rien du tout ».

La réunion se concentrera aussi sur la détresse des familles en République centrafricaine, où les violences communautaires ont explosé et porté plus de 800 000 personnes à fuir de chez elles. Dans les deux cas, Caritas et d’autres groupes humanitaires sont surchargés. La réunion se concentrera sur comment les membres Caritas de la région et du monde entier peuvent affronter cette crise.
« L’attention du monde ne s’est pas portée vers ce problème », dit P. Bassey. « Les Nigérians sont à la hauteur de la situation, mais les besoins sont immenses. »

À propos de Caritas Internationalis

Caritas Internationalis est l’organisation humanitaire et de développement de l’Église catholique, vouée au service des pauvres et à la promotion de la charité et de la justice. S’inspirant des Évangiles et de l’enseignement catholique, les 164 organisations nationales membres de Caritas Internationalis aident les plus pauvres, répondent aux catastrophes, fournissent des services sociaux, et élèvent leur voix contre les causes de la pauvreté. dev2.caritas.org

Les interviews sont disponibles. Contact médiatique :

Laura Sheahen, Caritas Internationalis
sheahen@caritas.va

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.