Quatre années de guerre en Syrie ont réduit en ruine le Moyen-Orient

En 2015, Caritas veut intensifier son travail en Syrie, en Irak et au Moyen-Orient où le conflit syrien entame sa cinquième année sans solution en vue.

La confédération Caritas, qui réunit des organisations d’aide catholiques opérant entre autres en Syrie, en Irak, au Liban, en Jordanie, en Égypte et en Turquie, a apporté l’aide à 1,2 million de personnes en 2014, par l’intermédiaire des Caritas nationales et des partenaires ecclésiaux.

Caritas a mis en place des plans visant à intensifier encore plus l’intervention humanitaire, si l’on arrive à collecter des fonds. En 2014, l’intervention humanitaire de Caritas en Syrie, en Irak et dans les pays voisins a été le résultat des efforts conjoints de 55 organisations.

Mgr Antoine Audo, Président de Caritas Syrie et évêque d’Alep, a déclaré que l’année dernière a été la « plus difficile de toutes ». Il est probable que la tragédie humanitaire qui afflige la région s’aggravera en 2015, parce qu’aucune initiative de paix n’est sur la table, et que les programmes d’aide subissent des coupures.

Ce mois-ci, le pape François a appelé « chacun à agir, selon ses moyens, pour alléger les souffrances » en Syrie et en Irak.

«La moitié des habitants de la Syrie sont ou des personnes déplacées à l’intérieur du pays ou des réfugiés. Quatre-vingt pour cent de la main-d’œuvre ne travaille pas. Les riches sont partis, la classe moyenne est devenue pauvre, et les pauvres sont devenus indigents», explique Mgr Audo.

Les violences ont laissé 12,2 millions de Syriens dans le besoin, 7,6 millions ont été forcés de quitter leur maison se déplaçant à l’intérieur du pays et 3,8 millions vivent dans les pays voisins en tant que réfugiés. Le conflit s’est étendu dans toute la région, en particulier en Irak, où 2 millions de personnes ont été forcées de fuir l’an dernier.

« Trop c’est trop. Il y a une grande tristesse en Syrie pour ce qui est arrivé. J’ai du mal à imaginer quels sont les espoirs pour l’avenir de la future génération de Syriens », a déclaré Mgr Audo.

À cause du manque de fonds cruciaux, les Syriens tributaires de l’aide subissent déjà des coupures à leur aide alimentaire. Caritas Internationalis affirme que la communauté internationale doit fournir des ressources supplémentaires pour que les organisations d’aide puissent répondre aux besoins fondamentaux de la population touchée et de tous ceux qui ont quitté le pays.

SyriaFourYearsOption2FR

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.