Caritas rejoint la Banque Mondiale pour mettre fin a l’extreme pauvrete

Table ronde des organisations confessionnelles avec la Banque Mondiale

Table ronde des organisations confessionnelles avec la Banque Mondiale

Plus de 30 dirigeants des principales religions mondiales et d’organisations confessionnelles, y compris Caritas Internationalis, ont lancé un appel à l’action en vue de mettre fin à l’extrême pauvreté en 2030, objectif partagé par la Banque Mondiale.

Le document «En finir avec l’extrême pauvreté : un impératif moral et spirituel» souligne que des progrès remarquables ont été atteints dans la réduction de l’extrême pauvreté. Au cours des 25 dernières années, le nombre de personnes vivant sous le seuil de l’extrême pauvreté est passé d’environ 2.000 millions de personnes à un peu moins de 1.000 millions. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, nous disposons de la capacité et de la responsabilité morale nécessaires pour que plus personne ne soit la proie de l’extrême pauvreté.

«Nous disposons d’une multitude d’indices fournis par le Groupe de la Banque Mondiale et d’autres entités, qui montent que nous sommes à présent en mesure de mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici quinze ans », souligne la déclaration sur l’Impératif Moral. « En 2015 nos gouvernements vont mettre en place un nouvel ordre du jour mondial sur le développement durable, qui contiendra le potentiel fondé sur nos valeurs communes nous permettant de mener à bien la tâche urgente de mettre fin à l’extrême pauvreté. »

«En tant que communauté d’organisations confessionnelles nous appuyons cet impératif moral, car nous partageons l’idée selon laquelle le test moral, pour notre société, consiste à voir comment s’en sortent les plus faibles et les plus vulnérables. Nos textes sacrés nous invitent également à combattre l’injustice et à améliorer les conditions de vie des pauvres qui nous entourent. »

La déclaration sur l’Impératif Moral vise à générer la volonté sociale et politique nécessaire et à inciter fortement d’autres entités à rejoindre la cause. Elle fait appel aux convictions et aux croyances partagées qui sont communes aux principales religions du monde, pour éveiller la volonté et la responsabilité en vue de combattre la pauvreté.

La déclaration résulte de la «Table ronde de dirigeants religieux et d’organisations confessionnelles» organisée par la Banque Mondiale le 18 février dernier, première réunion de haut niveau célébrée entre le Président du Groupe de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, et des responsables religieux.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.