Les réfugiés syriens en Turquie ont énormément besoin d’aide

L’équipe de Caritas Turquie rapporte que le dernier afflux de réfugiés essentiellement syriens affrontent des conditions très rudes alors qu’ils attendent soit de l’aide, soit de rentrer en Syrie.

Une vague de 23 000 réfugiés sont entrés en Turquie ce mois en provenance de Syrie, fuyant les violents affrontements entre groupes rivaux dans le nord. Certains des réfugiés sont toutefois irakiens. Eux ont fui les persécutions de l’État islamique et ont été en chemin des mois durant.

Les réfugiés syriens affrontent des conditions très rudes alors qu’ils attendent soit de l’aide, soit de rentrer en Syrie. Crédit : Caritas Turquie

Les réfugiés syriens affrontent des conditions très rudes alors qu’ils attendent soit de l’aide, soit de rentrer en Syrie. Crédit : Caritas Turquie

La plupart des réfugiés vivent sur des parkings routiers, des parcs municipaux ou des édifices partiellement construits à Akçakale, une ville proche de la frontière. Les conditions y sont extrêmement difficiles, même si la population locale a été d’une grande aide, dans la mesure de ses moyens.

Plus de 70 pourcents des réfugiés sont des femmes et des enfants. Dans une maison accueillant 42 réfugiés, la moitié sont des enfants. Près d’une route principale, dans un champ vide ressemblant à un parc, il y a 30 familles dans des tentes de fortune. Elles ont débarqué il y a de cela 3-4 mois.

Pour le personnel de Caritas, les traumatismes de la guerre, aussi bien physiques que mentaux, sont bien visibles. Deux sœurs de 9 et 12 ans sont sourdes, des suites d’une explosion qui a emporté leur mère.

Pour le personnel de Caritas, les traumatismes de la guerre, aussi bien physiques que mentaux, sont bien visibles. Crédit : Caritas Turquie

Pour le personnel de Caritas, les traumatismes de la guerre, aussi bien physiques que mentaux, sont bien visibles. Crédit : Caritas Turquie

Caritas Turquie, en partenariat avec d’autres agences humanitaires locales, a fourni une aide à environ 450 familles. Certaines de ces familles viennent d’arriver ces dernières 48 heures. L’aide comprend des langes, des serviettes hygiéniques, des serviettes, du lait et de la nourriture pour bébés.

Avant de traverser la frontière turque, les réfugiés ont dû attendre longtemps dans des conditions très difficiles, sous de fortes températures, avec un accès à l’eau mais pas à la nourriture.

Certains des réfugiés ont ainsi décidé de retourner à leur village en Syrie. Dans un parc près de la frontière, une centaine de personnes attendait que la frontière soit rouverte pour pouvoir rentrer au pays.

L’aide comprend des langes, des serviettes hygiéniques, des serviettes, du lait et de la nourriture pour bébé. Crédit : Caritas Turquie

L’aide comprend des langes, des serviettes hygiéniques, des serviettes, du lait et de la nourriture pour bébé. Crédit : Caritas Turquie

Mais la majorité de toutes ces personnes ont encore peur de rentrer chez elles et veulent soit rester à Akçakale, ou alors aller encore plus au nord ou plus loin de la frontière.

La Turquie héberge 1,8 million de réfugiés syriens. C’est au monde le pays ayant le plus grand nombre de réfugiés sur ses terres.

Plus de 3 millions de personnes ont fui une guerre civile syrienne maintenant vieille de 4 ans, alors que 7,6 millions ont été forcées de quitter leur domicile tout en restant dans le pays.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.