Incertitudes pour les chrétiens en Irak

Déclaration de Mgr Shlemon Warduni, évêque auxiliaire chaldéen de Bagdad and et président de Caritas Irak

Beaucoup de personnes me posent des questions sur les conditions et la vie des chrétiens en Irak. Je ne veux pas être pessimiste, mais malheureusement la situation va de mal en pis : bombardements, voitures piégées, attentats suicides, viol, torture, kidnappage et vol ne sont que quelques-uns des agents de mort utilisés par l’EI.

Depuis juin 2014, l’avancée de l’État islamique a provoqué la migration en masse de milliers de nos chrétiens, ainsi que d’autres minorités comme les Yazidis vers la région du Kurdistan irakien. Les chrétiens ont abandonné leur domicile et leurs terres à Ninive, où notre foi existe depuis 2000 ans. Cela fait maintenant plus d’un an que la messe du dimanche n’est plus célébrée dans les villages traditionnellement chrétiens, les croyants ayant été tués et les églises détruites. L’EI a fait de l’épiscopat de Mossoul une fabrique à voiles noirs pour les femmes musulmanes.

Programme de Caritas Irak pour les enfants chrétiens et yézidis à Dohouk. Photo par De Champs / Caritas

Programme de Caritas Irak pour les enfants chrétiens et yézidis à Dohouk. Photo par Dechamps / Caritas Belgique

Juste devant nos yeux, et ceux de la communauté internationale, l’Irak est en train de subir une brutalité extrême. Notre peuple, divisé par la guerre, émet une unique lamentation, et est uni dans l’espoir de retrouver un jour une vie normale, chez eux, pour garantir à nos enfants un avenir pacifique, sans la violence du passé.

Comme je le disais il y a quelques années, je crois qu’il y a une conspiration diabolique pour éliminer les chrétiens des pays du Moyen-Orient ; et si cela se produisait, ce serait une catastrophe épouvantable pour l’ensemble de l’humanité ainsi que pour le Moyen-Orient, où durant des siècles les chrétiens ont cherché à vivre en paix avec les musulmans et les croyants d’autres religions. Malheureusement, je crains que la communauté internationale ne sous-estime le « phénomène » EI, une erreur déjà commise par le gouvernement irakien. Au début il n’y avait que quelques milliers de terroristes de l’EI, mais ils se sont multipliés et ont pris les armes de l’armée irakienne, donnant lieu à une énorme offensive.

L’Europe et les États-Unis savent fort bien quels pays soutiennent le terrorisme de l’EI en leur fournissant argent et armes et sont conscients des intérêts en jeu. Mais vu qu’ils sous-estiment la menace et ne la prennent pas au sérieux, ils hésitent à agir. Le peu qui a été fait à ce jour au niveau international a tout juste permis de contenir le problème, mais en aucun cas de le résoudre.

Ainsi, j’en appelle à la communauté internationale, car le temps est venu d’agir, d’entreprendre une action commune impliquant les États-Unis et l’Europe, unis dans la lutte contre le terrorisme. Nul temps à perdre, sans quoi l’EI atteindra son objectif de destruction totale ; qui plus est, une destruction faite au nom de Dieu.

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Prier


Caritas a réuni un ensemble de prières et de recueils à utiliser à votre guise.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.