Caritas lance un appel pour aider les réfugiés en Serbie

Des réfugiés et des migrants à Subotica et à Kanjiza, attendant de quitter le nord de la Serbie pour la Hongrie. Daniele Bombardi/Caritas Italie.

Des réfugiés et des migrants à Subotica et à Kanjiza, attendant de quitter le nord de la Serbie pour la Hongrie. Daniele Bombardi/Caritas Italie.

Depuis mi-juin, le nombre de migrants et de réfugiés arrivant en Serbie est en forte hausse. Caritas Serbie cherche à répondre aux besoins de 100 000 personnes avec une demande d’aide de 800 000 euros.

Ils traversent la Serbie pour entrer dans l’Union européenne et fuir les conflits du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique. Les réfugiés viennent pour la plupart de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan.

En seulement un jour, en août, 8 000 personnes se sont inscrites au centre d’admission de Preshevo, près de la frontière avec la Macédoine. Bien d’autres sont attendues encore, avec des dizaines de milliers de personnes en route pour la Serbie via la Grèce.

La plupart d’entre eux restent en Serbie seulement quelques jours, mais la situation pourrait changer étant donné que l’accès à l’UE est devenu très difficile avec d’un côté la Hongrie qui a renforcé sa frontière de fils barbelés, et de l’autre côté la Bulgarie et la Roumanie qui ont pratiquement fermé leurs frontières aux migrants.

Ces personnes en attente ont besoin de nourriture, de couches pour bébés, d’une assistance médicale, de toits, de conseils et de transports. Nombre d’entre eux dorment dehors, sans avoir accès à un toit, à de l’eau potable ou à une nourriture suffisante.

« Pour nous, Chrétiens, le premier réfugié a été Jésus, qui a fui l’Egypte enfant. Nous sommes invités à voir en chaque personne l’image de Dieu, qui est présent en chaque homme. C’est Jésus qui doit fuir aujourd’hui, en la personne d’un Syrien, d’un Afghan ou d’un Irakien. L’enseignement catholique nous invite à veiller à la dignité de chaque personne.

En Serbie, nous sommes une toute petite communauté catholique et nous aurons besoins de notre famille internationale pour pouvoir répondre aux besoins aussi grands des réfugiés dans notre pays. Nous ne pouvons détourner le regard sur nos frères dans le besoin. »

Rev. Vladislav Varga, directeur de Caritas Serbie

Caritas a déjà apporté son aide dans les villes de Preshevo, Belgrade, Kanjiza, Subotica et Bogovadja, en distribuant de la nourriture, des kits d’hygiène, des conseils, et autres.

Preshevo et Miratovac (au sud de la Serbie). Sur cette photo, vous pouvez voir Tobias Noelke de Caritas Allemagne et deux autres travailleurs de Caritas Belgrade (Archevêché). Crédit photo : Caritas

Preshevo et Miratovac (au sud de la Serbie). Sur cette photo, vous pouvez voir Tobias Noelke de Caritas Allemagne et deux autres travailleurs de Caritas Belgrade (Archevêché). Crédit photo : Caritas

Caritas Serbie déploie désormais des opérations plus importantes pour venir en aide à 100 000 réfugiés et migrants. Les équipes se rendront à Preshevo et Miratovac, à la frontière sud avec la Macédoine, ainsi qu’à Kanjiza et Subotica, à la frontière nord avec la Hongrie.

L’objectif de ces opérations d’aide est de distribuer des aliments, des produits d’hygiène, des sacs de couchage, des vêtements de pluie et d’apporter des services de santé et un soutien psychologique aux migrants les plus vulnérables.

Contact : Ana Zivkovic, agent de communication, Caritas Serbie.
Tel: +381 113 616 940 ou email: ana.zivkovic@caritas.rs

Faire Un Don


Merci de votre don généreux à Caritas. Votre soutien rend notre travail possible.

Pray

Caritas brought together a collection of prayers and reflections for you to use.

Se Porter Volontaire

Les volontaires apportent une contribution cruciale à notre travail. Découvrez comment devenir volontaire.